CAP AU VENT !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar
Sujet précédent :: Sujet suivant  

ETES-VOUS ?
JE VEUX TOUT TOUT DE SUITE SANS SOUCI DU LENDEMAIN
0%
 0%  [ 0 ]
JE PREFERE NE JAMAIS MANQUER DE RIEN
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 10:27 (2010)    Sujet du message: CAP AU VENT ! Répondre en citant

Association des contribuables d’Aubagne

C’est avec satisfaction que nous avons accueilli les derniers propos du président de la République qui découvre que « nous dépensons trop et nous dépensons mal », et admet « qu’il y a trop de sommets, il y a trop de déplacements, il y a trop de perte de temps »,

Car nous n’avions de cesse de réclamer une politique étrangère modeste et donc économe, une politique étrangère fondée sur des relations bilatérales entre les états, hors du tohu-bohu de sommets encombrés. Or, les organismes internationaux, en se multipliant, sont devenus de plus en plus coûteux, inefficaces, paralysants et parfois dangereux.



Des organismes nombreux.

En 2007, plus de 220 organisations ont bénéficié de « crédits affectés aux contributions internationales de la France » (1). En effet, en plus des organisations telles que le Conseil de l’Europe, l’Union de l’Europe Occidentale, la Cour Pénale Internationale, l’OTAN, l’OSCE, l’OCDE, la France contribue aux satellites de ces organismes : Fonds d’expertise de l’Union Européenne, Centre satellitaire de l’Union Européenne, Institut Européen de Washington, Centre Franco-Autrichien pour le rapprochement… sans négliger, non plus, les participations aux opérations de paix, telles que celle de la FINUL dont l’efficacité n’est pas la plus grande de ses vertus.



Des organismes coûteux, mais un coût inégalement réparti.

a) La France contribue pour 6,3 % du budget de l’ONU ; elle se classe tantôt au 4°, tantôt au 5° rang des pays contributeurs au fonctionnement de cette institution, la Chine au 9° rang (2,67 %) et la Fédération de Russie au 13° (1,2 %), alors qu’elles disposent toutes deux d’un droit de véto. De même, les 57 membres de l’Organisation de la Conférence Islamique contribuent au total pour 3 %, « ce qui ne les empêche pas de peser de tout leur poids arithmétique » (2).

S’ajoutent à sa contribution au budget de fonctionnement, celle au budget des opérations de maintien de la paix (7,47 %) et celle au budget des tribunaux pénaux internationaux (6,7 %).

b) La France contribue pour 16,5 % du budget de l’Union Européenne, se classant second parmi les pays contributeurs. M. Fillon notait récemment que « la France payait 19 milliards d’euros aux finances européennes chaque année et recevait en retour 14 milliards, en comptant les subventions agricoles », soit une différence de 5 milliards d’euros. La crise économique de la Grèce - qui nous a trompés au moyen de comptes falsifiés -, et peut-être demain celles de l’Espagne et du Portugal, n’augurent rien de bon pour les finances des Français.

c) La France, avec 7,6 milliards d’euros en 2008, est le 4° contributeur à l’Aide Publique au Développement (APD) au sein du Comité d’Aide au développement (CAD). Là encore, il faut noter que « les bailleurs émergents comme la Chine ou l’Inde ne sont pas membres du CAD, de même que les nouveaux Etats membres de l’Union européenne ». Parmi les 10 premiers pays bénéficiaires de cette aide, nous trouvons 5 pays de l’Afrique subsaharienne, l’Algérie, le Maroc… et la Turquie !

Nous sommes également contributeurs, au travers de l’Union Européenne (UE), aux budgets de pays du proche et du moyen orient. Ainsi, l’UE « est le plus grand fournisseur financier et d’assistance technique de l’Autorité palestinienne, couvrant plus de 50 % de l’aide internationale aux Palestiniens…. L’UE fut également le plus grand donateur de l’UNRWA couvrant 38 % de son budget » (3)



Des organismes inefficaces.

a) L’ONU est impuissante pour deux raisons : le droit de veto de la Chine et de Fédération de Russie et l’existence de « blocs » constitués selon des critères raciaux ou religieux. Sur 193 états représentés, 57 forment une majorité automatique.

Les exemples de son impuissance sont nombreux, le plus grave étant celui de l’accès de l’Iran à la bombe thermonucléaire. Depuis 10 ans, l’AIEA, l’organisme créé par l’ONU, n’a servi qu’à lui permettre de gagner du temps.

De même, nantis d’un mandat les chargeant de contrôler l’armement des milices du Sud Liban, les soldats de la FINUL n’ont pas pu - mais ont-ils essayé ? – exécuter ce mandat.

Quant au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) créé par l’ONU, son échec à Copenhague a été retentissant, mais il a entrainé la France dans la doxa du réchauffement climatique et dans un cortège de mesures, probablement aussi inutiles qu’onéreuses.


b) Le traité de Lisbonne, imposé aux Français, a pour résultat la création de 4 ou 5 organes de décision, dont le ridicule s’ajoute au coût et à l’inefficacité. Résultat : l’Union Européenne a été la dernière à intervenir à Haïti. « Quand l’Europe ouvre la bouche, c’est pour bailler » (4).


c) L’Aide Publique au Développement ? « Seuls 46 % de l’APD annoncée par les Etats du Nord arrivent effectivement dans les Etats Bénéficiaires » (5).


Des organismes paralysants.

a) Le « procès » fait à l’ancien premier britannique retient « l’illégalité » de la guerre contre l’Irak, parce qu’elle n’avait pas été votée par l’ONU. L’Iran a déjà compris la leçon, Hitler aussi lorsqu’il disait : « les démocraties n’oseront pas ».

b) Les guerres en Afrique se poursuivent, les potentats bravent les organisations internationales, parce qu’il est impossible d’y trouver des majorités pour intervenir. L’odieux devient alors la règle : même l’aide humanitaire ne peut s’exercer (Rwanda, Darfour, Guinée, Sri Lanka...)

c) Enfin, on ne compte plus le nombre de fois où la commission Européenne s’est opposée à la France, pour des affaires subalternes.



Des organismes dangereux

a) La paralysie de ces institutions nuit dangereusement aux Etats démocratiques. Il est probable que l’Iran ne serait pas un danger absolu pour l’humanité si un ou plusieurs pays avaient accepté de faire fi des « résolutions » de l’ONU, en supprimant les installations nucléaires avant qu’il soit trop tard.

b) Ces institutions conduisent les Etats à des consensus mous, à une mauvaise conscience injustifiée, à l’auto-flagellation, à la censure de leurs opinions, à l’abandon de leur liberté d’expression, bref un jour à leur disparition. Faute de réagir, ils deviendront soumis aux nombreux états non démocratiques qui composent l’ONU, dont un tiers sont des Etats strictement religieux.

c) Il est acquis que l’Aide Publique au Développement est souvent détournée (op. cit). Ces fonds servent à l’achat d’armes, dont les pays africains regorgent. Ils servent à entretenir des écoles dans lesquelles on enseigne la haine, dans lesquelles on prépare des enfants à devenir des Kamikazes et l’actualité nous montre que nous n’en sommes pas à l’abri.



En définitive, il faut prendre ses distances avec l’ONU.

Dans des temps troublés, la grandeur d’un pays c’est d’abord le bonheur de son peuple, et elle ne se mesure pas à l’aune des autres pays. « Le temps fait l’Histoire… mais il (faut) bien penser d’abord que nous avons la charge de la France » (6).



1- Site du Sénat : Besoins estimés par l’administration du ministère des affaires étrangères (au 7 septembre 2007) en ce qui concerne les crédits affectés aux contributions internationales de la France.
2- Malka Marcovich : « Les nations Désunies. Comment l’ONU enterre les droits de l’homme ». Ed Jacob-Duvernet, 2008, page 179.
3- BAT YE’OR : « EURABIA, l’axe euro-arabe » ED Jean-Cyrille Godefroy, 2007, (348 pages), p 134
4- François Mitterrand, cité par Yves de Kerdel. Le Figaro du 28 janvier 2010
5- Adboulaye Bio-Tchané, président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Afrique eb ligne, 19 décembre 2009.
6- Charles De Gaulle. In André Malraux : « Le miroir des limbes. Tome II, La corde et les souris » page 276. Edit Gallimard, 1976.

LA DROITE LIBRE

Que les Français se serrent la ceinture, il n'y a pas le choix ! Mais on commence par le commencement, à savoir un suivi budgétaire strict et sans aucun gaspillage ni détournement. C'est tout le monde qui doit se serrer la ceinture. A commencer sur les primes de résultat des grands patrons, qui n'ont pas besoin d'autant d'argent pour vivre déjà très, très bien. Si il n'y en à plus que quelque uns qui puissent se payer des Rolls Royces, les usines Rolls Royce fermeront et c'est d'ailleurs ce qui s'est passé. De toute façon, nous avons une trop haute image de la France, pour accepter de devenir la cigale pendant que l'Allemagne à toujours été la fourmi.

MARIO KEKIC


Il faut prendre l'argent ou il est ! C'était ce qu'avait conseillé son ministre à Louis XVI qui d'ailleurs aurait suivi ce conseil, s'il n'avait pas été marié à Marie-Antoinette.
Les pauvres se serrent déjà la ceinture ! C'est toujours plus facile de prendre aux riches qu'aux pauvres.

La classe moyenne n'est pas forcément aussi égoïste que les très très riches ! C'est traditionnellement celle qui est la plus prélevée !

Les très très riches devraient être taxés proportionnellement à la classe moyenne.

TOUS ENSEMBLE FAISONS UNE FRANCE MEILLEURE !
EQUILLIBRE-TIME !

MARIO KEKIC
TIMEBUSTER
_________________
MAKE A BETTER WORLD WITH UMP
_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Mar - 10:27 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Digital Dementia © 2002 Christina Richards, phpBB 2.0.6 Version by phpBB-fr-themes
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com