VAS TE FAIRE VOIR CHEZ LEZ GRECS !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Ven 19 Mar - 10:18 (2010)    Sujet du message: VAS TE FAIRE VOIR CHEZ LEZ GRECS ! Répondre en citant

L'Allemagne claque la gueule à la Grece qui menace de s'adresser au FMI !  Qu'elle y ailles !
Bravo l'Allemagne ! Elle a raison de les claquer. Les Grecs commencent à avoir un grand wa-wa !

Avez-vous déjà été en Grèce ? Pas une maison n'est en état ! Savez-vous pourquoi ? Par ce que la loi Greque dit que les Grecs sont exempté d'impôts tant que leur maison n'est pas terminée !!! Résultat, le pays est une poubelle et l'état n'as pas de gras !
Imaginez-donc le reste ! AH CES JEUX OLYMPIQUES !

L'Allemagne paye sans deconner, 10% de son PNB pour les autres ! La France à peine 3 % ! Dailleurs, les Grecs n'aiment pas trops les Français ! Ils préfèrent le dollard et regrètent le mark !

TIMEBUSTER EST LE FRÊRE DE L'ALLEMAGNE
_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Dernière édition par MARIO KEKIC le Ven 30 Avr - 20:05 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Mar - 10:18 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ARMAGUEDON


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2010
Messages: 4
Localisation: WWW
Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 67
Moyenne de points: 16,75

MessagePosté le: Sam 20 Mar - 12:46 (2010)    Sujet du message: VAS TE FAIRE VOIR CHEZ LEZ GRECS ! Répondre en citant



L'Italie à toujours eu une fiscalité élastique ! Le Portugal avec ses carnets verts fait payer 60 % les ouvriers (considérés auto-entrepreneurs) au lieu des grands patrons ! Du coup pour échaper aux taxes, ils  les ouvriers déclarent le minimum et font du black !


Quand à l'Espagne, elle exporte  sa guerre des barbouzes sur notre territoire.


_________________
TIME+BUSTER=MICROSOFT-EXPERTISE-ASSISTANCE


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
surcouf
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 20 Mar - 13:58 (2010)    Sujet du message: PLASTIC SPANIA Répondre en citant

Nos fruits de mers sont encore contaminés ! Pourquoi ? A cause de la pollution ! En Espagne, les décharges publiques sont à ciel ouvert sur les plages atlantique. Résultat des courses, à la première marée, tout fout le camp sur tout le golf de Gascogne ! On se paye à chaque fois le ramassage avec les trieuses, le retraitement des déchets dans nos usines. Pour ceux qui demandent "comment pouvez-vous être sur que cela vient des décharges Espagnole ? " Réponse : C'est tout bête ! Il suffit de lire les étiquettes ! Cette blague dure depuis des decennies ! Qu'ils affretent alors des camions, ces PIGS !

Si l'Espagne qui a finnancée l'immobillier avec le fric de l'Allemagne et de la France, n'a pas les moyens d'elliminer ses ordures, On pourrait leur créer une centrale d'incinération. J'aurais bien une idée de nom pour le projet ! Ellimination Tout Azimut

MARIO KEKIC

ETA-TIME !



Revenir en haut
RUAN CARLOS
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 20 Mar - 15:17 (2010)    Sujet du message: GARDIA TA HAINE ! Répondre en citant

Si l'Espagne est débarrasée du franquisme, c'est grace à l'ETA qui à, éliminé tous les cadres de ce parti fashiste ami d'Hitler. (Guarnica)
Pourquoi l'Espagne en veut autant à l'ETA ?



Zappatero est membre du parti socialiste Espagnol ! Pourquoi un des pompiers espagnols à été identifié par le seul vrai membre de l'ETA, qui a eu les couilles de se rendre à la police Française après l'execution du policier (légion d'honneur posthume) ? Pourquoi, les pompiers se sont rendus à la police Espagnole ? Pourquoi l'Espagne demande à la France de cesser la difusion des photos de ces pompiers Espagnols. Pourquoi cette execution en pleine campagne éléctorale Française ?

GOGOL 1ER


Revenir en haut
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 14:14 (2010)    Sujet du message: VAS TE FAIRE VOIR CHEZ LEZ GRECS ! Répondre en citant

Vendredi 30 avril 2010
 Ce qui attend la Grèce
  Cécile Chevré
Crise boursière : un an après où investir ?
  Romain Delacretaz



Ce qui attend la Grèce
Cécile Chevré
Ce que nous apprennent la Lettonie et l'Argentine sur l'avenir de la Grèce...
"Athènes vers une nouvelle cure d'austérité, les marchés soulagés", nous apprend Reuters. Le plan d'aide à la Grèce devrait être annoncé avant la fin de la semaine.
La Grèce n'est pas le premier pays – et de loin – à être mis au régime sec par le FMI. Par le passé, l'Argentine (en 2000) et la Lettonie (en 2008) avaient déjà découvert le menu "pain sec et eau fraîche" imposé par le Fonds en échange de son aide financière. Deux précédents dont la Grèce pourrait tirer quelques – inquiétants – enseignements...
L'Argentine, moins malade et toujours pas en convalescence...
Au début des années 2000, l'Argentine va mal, très mal même. Sa dette publique atteint 62% du PIB et son déficit public se chiffre à 6,4%. Le pays est en faillite et demande l'aide du FMI. En échange de plusieurs milliards de dollars d'aide, le FMI impose une réduction drastique des dépenses publiques.

La situation argentine de l'époque nous paraît presque brillante comparée à celle de la Grèce aujourd'hui. La Grèce affiche une dette publique atteignant les 114% du PIB et un déficit révisé à 13,6% du PIB. Soit une situation deux fois plus inquiétante que celle de l'Argentine au début des années 2000.
L'Argentine tout comme la Grèce ne sont pas libres de manipuler à leur gré leur monnaie. L'Argentine à cause de la parité fixe entre le peso et le dollar, et la Grèce à cause de l'euro.
Crise politique et morne plaine
La politique de rigueur a entraîné une récession, avec une chute vertigineuse du PIB de 4% en 1999. En 2002, l'Argentine s'est même retrouvée en situation de défaut de paiement.

Conséquence immédiate de cette politique, le pays est entré dans une quasi-révolte. En 2001, quatre présidents se sont succédé à la tête du pays en moins de deux semaines...
Depuis, l'économie argentine ne s'est jamais vraiment remise.
La Lettonie, un pays trop petit, un régime sans effet
Fin 2008, la Lettonie a fait appel au FMI pour faire face aux conséquences de la crise financière. Le FMI, qui a décidément ses petites marottes, lui a imposé une politique de rigueur particulièrement sévère. Le Fonds, lui-même, a reconnu que ces mesures constituaient la plus sévère politique de rigueur imposée depuis les années 70.

Réduction de 20 à 40% des salaires du secteur public, augmentation vertigineuse des impôts, réduction drastique des aides aux chômeurs et suppression des budgets de la défense. Evidemment, les troubles sociaux se sont multipliés et le Premier ministre y a perdu son poste.
Malgré tous ces efforts, le déficit letton ne s'est pas vraiment résorbé et continue de frôler les 8% du PIB.
Pourquoi ? Parce que l'économie lettone est trop petite pour pouvoir se sortir toute seule de la récession. Pour qu'elle sorte la tête de l'eau, il faudrait que l'Europe en entier reprenne fermement le chemin de la croissance. Ce qui n'est pas pour tout de suite...
L'équation à laquelle est confrontée la Lettonie est la suivante : effondrement de la production de richesse, donc baisse des rentrées fiscales, donc maintien du déficit à un niveau record.
La Lettonie reste donc, de fait, sous le contrôle du FMI.
Et pour la Grèce ?
En acceptant l'aide de l'UE et du FMI, la Grèce fait un choix. Celui de perdre une grande partie son indépendance.

Dans tous les cas, qu'elle accepte ou pas de mettre en oeuvre les réformes voulues par le FMI, le risque de défaut de paiement sera toujours présent.
Et, comme pour la Lettonie, rien ne dit qu'une politique d'austérité suffira à résorber le déficit. Certes, l'économie grecque est plus importante que celle de la Lettonie mais, comme elle, elle est extrêmement dépendante de l'étranger – via les exportations et le tourisme... Deux pans de l'économie qui souffrent d'une récession aggravée et prolongée au niveau européen et mondial.
La seule solution pour la Grèce : espérer que l'Europe continuera à fournir des aides. Mais nous savons tous que cette manne ne sera pas éternelle... Je suis prête à prendre le pari que nous n'avons pas fini d'entendre parler de défaut de paiement, de déficit ou de krach obligataire dans les mois qui viennent. N'attendez plus pour mettre votre portefeuille à l'abri.

Articles recommandés du jour : du dollar, le retour d'Eurotunnel et un bon moyen de gagner grâce à la peur...
Pendant longtemps la seule mention du nom Eurotunnel donnait des sueurs froides (ou des maux d'estomac) à de nombreux investisseurs particuliers. Mais depuis que Denis Sarget vous l'a recommandé, Eurotunnel a pris 35%. La hausse va-t-elle se poursuivre ? Retrouvez l'avis de Denis sur notre site... et n'oubliez pas nous allons consacrer un prochain numéro de MoneyWeek à un retour sur les recommandations qu'il vous a propos&eacu te; au fil des mois.
Faut-il parier sur les valeurs dollar ? Alors que l'euro s'enfonce dans la crise de la dette souveraine, de plus en plus d'investisseurs se laissent séduire par le billet vert. Dans le dernier MoneyWeek, Camille-Yihua Chen et Yannick Hardy font le point les valeurs dollar cotées à Paris. Sociétés exportatrices (qui produisent en euro en vendent en dollar) ou fortement implantées aux Etats-Unis, elles ont dans l'ensemble surperformé le CAC 40. Faut-il vous laisser tenter ? Découvrez la réponse – et nos conseils – p. 27 du dernier numéro de MoneyWeek.
[3 numéros d'essai gratuits pour nous découvrir : cliquez-ici pour les recevoir...]

La peur, tout le monde connaît. Mais savez-vous que vous pouvez jouer sur le peur ? C'est ce que vous explique Chris Mayer dans La Chronique Agora. Il a un nom barbare mais l'iPath S&P 500 VIX mérite que vous vous y intéressiez... Un fonds à découvrir en poursuivant votre lecture...




Flambée des métaux : bulle spéculative ou hausse justifiée ? Comment en profiter ?
Nos spécialistes des matières premières ne laissent rien au hasard.
Ce qu'ils préfèrent ? Se faufiler dans les niches, les portes secrètes qui ouvrent la voie aux plus-values juteuses. Et avec les métaux, il y a de quoi faire. Indispensables à un tas de secteurs -- notamment aux nanotechnologies qui vont fortement se développer -- les métaux recèlent d'opportunités.
Encore faut-il savoir les trier... C'est ce qu'ont fait nos journalistes : ils vous dévoilent leurs meilleures trouvailles dans un dossier spécial métaux. Pour le recevoir, il vous suffit de cliquer ici...

Crise boursière : un an après où investir ?
Par Romain Delacretaz (*)
Un an après mars 2009... Que s'est-il réellement passé sur le plan boursier ? Les points que je vais développer nous permettront d'y voir plus clair sur l'avenir des marchés financiers.
Fin mars 2009, situation apocalyptique
A cette période, tous les analystes s'étaient mis d'accord : c'était la fin du monde pour les marchés boursiers. Au même moment, je donnais une conférence intitulée "Profitez de la Crise" le 30 mars 2009 (une vidéo est disponible en cliquant ici).

Comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous montrant le CAC40 fin mars 2009, l'indice phare parisien venait de perdre plus 50% de sa valeur depuis les hauts de 2007 (autour des 6 200 points) en touchant un point bas juste au-dessous des 2 500 points.
Telle était la situation en mars 2009 ! Nous étions peu nombreux, comme mon ami Marc Touati et moi-même, à voir le début de la fin de la crise boursière. Pourtant, la fin d'une crise économique arrivant souvent au moins un an après.

Avril 2010, le paradis retrouvé ?
En avril 2010, la crise boursière paraît bien loin, personne ne se souvient plus de ce qui s'est passé un an plus tôt : les gouvernements ont pris des mesures exceptionnelles pour permettre à l'économie mondiale de repartir afin d'éviter ce qui s'est passé en 1929. Les banques centrales ont soutenu massivement les gouvernements ce qui a permis aux institutions bancaires et autres géants de l'automobile de passer cette étape difficile qu'était la crise.

Seulement les analystes, les économistes, les investisseurs ont-ils vraiment compris ce qui s'est réellement passé et en ont-ils tiré les leçons ? Rien de moins sûr !
La mémoire nous fait tous défaut, nous croyons malheureusement qu'à ce que nous voulons voir et non pas à ce qui se passe. Ci-dessous le graphique du CAC40 en avril 2010.

Une question de mathématiques...
Je reçois beaucoup d'e-mails et d'appels de la part d'investisseurs cherchant des réponses à toutes leurs questions (comme notamment "Dites-moi Romain, où seront les marché dans un mois ?" Chers investisseurs... je vous promets que le jour où j'ai une boule de cristal, je vous en fais profiter). Et souvent, je suis atterré d'entendre l'optimisme complaisant de la majorité des investisseurs aujourd'hui. Pour vous, tout va pour le mieux car les marchés ont remonté.

Rien n'est plus faux ! Un petit rappel sur les mathématiques s'impose : le CAC40 ayant perdu 50% depuis ses sommets de 6 200 points, même s'il est remonté de 50% à 4 000 points, il lui reste encore 2 200 points à parcourir... soit 55% de hausse pour atteindre les 6 200, n'est ce pas ?! Mathématiquement le CAC40 perd encore 35% par rapport à ses récents plus hauts de 2007. Vous croyez vraiment qu'avec les conditions économiques et financières de nos Etats, les indices vont reprendre le terrain perdu ?
Mais du coup, je m'étonne moins quand ces mêmes investisseurs me disent être satisfait de ne perdre "que" 20 à 40% sur leurs portefeuilles. Quoi de plus naturel que de se satisfaire de -30% lorsqu'on en perdait -60% un an plus tôt ?
Que faire maintenant ?
Avec tous les cycles économiques connus depuis que la Bourse existe, il convient de retenir les éléments suivants car c'est de cette manière -- en règle générale -- que les flux d'argent se font par rapport à l'histoire des investissements :

- en début d'EXPANSION : Biens d'équipement -- Technologie (Semi-conducteurs, Télécom, Logiciels) ;
- en fin d'EXPANSION : Energie (gaz, pétrole) -- Matériaux de base (charbon, acier...) -- Produits de base (nourriture, cosmétiques) ;
- en début de RECESSION : Services (électricité, distribution de gaz, d'eau) -- Biens non-cycliques (soin santé, alcool, cosmétiques) ;
- en fin de RECESSION : Financières -- Biens de consommation cycliques (voitures, loisirs).
Après les récentes annonces des gouvernements successifs évoquant la sortie de la phase de récession, il est maintenant temps d'investir sur les valeurs technologiques et de biens de consommation selon la roue de rotation sectorielle.
Je vous joins ci-dessous un graphique nous montrant l'évolution de l'ETF XRT (investi en valeurs de biens de consommation) par rapport à l'indice Dow Jones. Depuis fin février, le XRT grimpe nettement plus que l'indice d'origine de la Bourse américaine. Intéressant à noter...

- NOUVEAU : Un produit de trading qui cumule la performance des produits les plus risqués ET la sécurité ?
Ne cherchez plus ! Notre spécialiste a déniché pour vous le produit de trading que tous les investisseurs attendaient ! Rapidité et profits sont au rendez-vous.
A la clé, des plus-values de 513 euros en 5 jours, 424 euros en 4 jours, 290 euros en une seule séance ! A découvrir sans plus attendre...
(*) Romain Delacretaz est l'un des experts les plus recherchés de l'industrie financière, il est le directeur fondateur de l'Institut de la Bourse. Trader Professionnel et ancien courtier de Bourse, il a déjà formé plus de 20 000 traders à New York, Chicago, Londres, Genève, Milan, Montréal ou Paris. Les places de marchés travaillent de près avec Romain Delacretaz afin d'enseigner depuis les meilleures sources les techniques utilisées par les "traders de parquet".
Romain participe régulièrement au Billet du Trader.


C O M M U N I Q U E
 
Suivez MoneyWeek sur Twitter, en cliquant ici.
 

_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 13:39 (2010)    Sujet du message: VAS TE FAIRE VOIR CHEZ LEZ GRECS ! Répondre en citant


_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Lun 17 Mai - 17:30 (2010)    Sujet du message: DO NOT TRY SO HARD ! Répondre en citant

[media]


<strong>Marilyn Manson - Antichrist Superstar</strong>
et Metal / Punk[/media]

_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:37 (2017)    Sujet du message: VAS TE FAIRE VOIR CHEZ LEZ GRECS !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Digital Dementia © 2002 Christina Richards, phpBB 2.0.6 Version by phpBB-fr-themes
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com