LA GUERRE DES MONAIES A COMMENCEE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 13:59 (2010)    Sujet du message: LA GUERRE DES MONAIES A COMMENCEE Répondre en citant

 
Cher Lecteur,

La guerre des monnaies fait rage. L'euro plonge... les dettes européennes explosent... lundi, le CAC40 s'est effondré... Bref, la situation économique est au bord du gouffre et le taux chômage continue son ascension atteignant 10,1% pour le mois d'octobre, son niveau "le plus élevé depuis juillet 1998" selon Les Echos.

Non je ne suis pas pessimiste, simplement réaliste.

Je sais que même dans ces conditions, les profits existent. Seulement, il faut aller les chercher ailleurs que sur les marchés actions. C'est ce que font les cambistes, ces traders qui jouent les devises : ils savent profiter du chaos en jouant la volatilité.
Citation:
Entre le 17 et le 24 novembre derniers, quelques uns d'entre eux ont enchaîné une série de 9 gains sur 10 positions, faisant ainsi gagné 7,15% à leur portefeuille global... en une seule semaine !

Au total, leur portefeuille a progressé sereinement, grâce à une gestion des risques maitrisée, de 19,59% en moins de 5 mois.

N'attendez pas pour lire le message qui suit. Jérôme Revillier, spécialiste du Forex, vous explique comment cette méthode simple vous permettra vous aussi de jouer le marché des devises, à la hausse comme à la baisse...

Meilleures salutations,

Cécile Chevré
La Quotidienne de MoneyWeek
--------------------------------------
Offre FxProfitTrader 
Les opérations de change (Forex) présentent, en raison notamment de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière et ne sont pas par conséquent pas adaptés à tous types d'investisseur. Les chiffres mentionnés dans ce document publicitaire font référence au passé ou sont des prévisions. Les prévisions et les performances passées ne constituent pas des indicateurs fiables de résultats futurs. Nous vous recommandons donc de contacter un conseiller financier indépendant ou un courtier pour vérifier que la réalisation d'opérations de change est adapt&eacut e;e à votre situation et à vos objectifs financiers.
Dans ce message : je vous dévoile comment, entre janvier 2007 et avril 2010, j'ai propulsé un capital de 10 000 euros à 22 998,94 euros sur une simple paire de devises et 24 588,58 euros sur une autre, grâce à un système ultra-simple à utiliser !  
Je vais vous révéler une méthode "maison" qui a permis à mes lecteurs d'empocher très facilement des gains de 260,95 euros... 
314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... 
... en seulement 24h à chaque fois ! 
 
Profitez des gains du Forex sans logiciel complexe... sans passer vos journées devant votre écran d'ordinateur... sans devoir engager des sommes folles... sans même avoir 10 ans d'expérience sur le marché des changes ! 
Il suffit d'y consacrer 10 minutes chaque matin... 
Franchement : c'est très simple. 
 
Aujourd'hui, c'est à vous de profiter de son efficacité... 
Cher Lecteur,
Le trading, c'est comme la pêche...
Il y a les pêcheurs du dimanche, qui posent leur bouchon un peu n'importe où, et passent toute la journée à attendre en "espérant" que ça morde.
Et puis il y a les pêcheurs professionnels, qui utilisent des sonars pour repérer les bancs de poissons -- posent un filet, et puis le relèvent le lendemain.
Autant vous dire qu'en termes de rendement, c'est le jour et la nuit. Eh bien figurez-vous que c'est la même chose sur le Forex...
Un système très simple de "filet" peut vous rapporter 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... du jour au lendemain, en toute simplicité !
Vous posez votre filet au petit matin -- entre 9 et 10h -- et repartez pour faire ce que bon vous semble, sans songer une seule seconde à surveiller ce qu'il s'y passe.
Citation:
Lorsque vous revenez, il n'y a plus qu'à vérifier si des gains vous y attendent.
Peu importe que vous soyez un pro du Forex ou un débutant -- ou bien le temps que vous pouvez y consacrer. Avec ce système de "filet", chacun peut en faire autant, il suffit de disposer de 10 minutes chaque jour !


Voyez-vous, quand on parle de Forex, la plupart des gens s'attendent à devoir s'investir corps et âme dans les données techniques, les analyses, les graphiques, etc.
Mais il ne faut pas se méprendre : dans les salles de marchés, ce sont des systèmes robotisés qui passent la plupart des ordres.
Citation:
Et vous reconnaîtrez avec moi que c'est beaucoup moins fastidieux !


Voilà ce que je vous propose : en utilisant mon système, inspiré des robots professionnels, vous pourriez engranger des gains à trois chiffres -- presque automatiquement -- en prenant même moins de risques qu'en trading "manuel".
Croyez-moi, générer des gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... en moins de 24h, c'est facile -- je peux l'affirmer sans l'ombre d'un doute puisque c'est ce que je fais depuis plus de 3 ans...
Encore faut-il avoir le système adéquat. Et ce système, je l'ai adapté pour vous.
Depuis juillet 2010, il est disponible pour les investisseurs particuliers, dans le cadre d'un service de trading appelé FxProfitTrader.
Mais il était hors de question de me lancer à l'aveuglette. J'ai donc modélisé les performances de mon système sur les années passées, remontant jusqu'en 2007 pour avoir un vrai recul et juger de son efficacité. Résultat ?
Citation:
Le portefeuille fictif de 10 000 euros ainsi testé m'aurait rapporté entre janvier 2007 et avril 2010 129,98% -- soit 12 998 euros grâce à l'EURUSD... et 145,88%, soit 14 588 euros, sur le GBPUSD. Pas mal, pour deux simples paires de devises.


Je sais ce que vous vous dites : "rétrospectivement et en théorie, c'est facile d'avoir raison... mais qu'en est-il de la réalité ?"
Eh bien... je vous laisse juge : entre le 5 juillet (jour du lancement officiel de FxProfitTrader) et le 30 septembre 2010, ceux qui ont suivi mes conseils ont engrangé une performance moyenne de +20%, avec notamment des gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... et bien d'autres encore -- tout cela, en seulement 10 minutes par jour.
Et ce système, pièce maîtresse de FxProfitTrader, vous pourrez l'exploiter dès la fin de ce message.
Grâce à lui, vous pourriez accumuler des gains en toute régularité... mois après mois... En y consacrant seulement 10 minutes chaque jour, vous pourrez tout à fait vaquer à vos occupations le reste de la journée !
Pour moi, le maître mot de ce système, c'est la liberté.

Un second revenu dont vous pouvez faire
ce qu'il vous plaît...

 
 
Jérôme Revillier est reconnu comme étant LE précurseur de l'investissement individuel sur le Forex en France !  
Il intervient depuis près de 10 ans sur le marché des changes et possède un historique de performances exceptionnel...  
En 2010 il lance un nouveau système -- FxProfitTrader -- utilisé et approuvé par des professionnels du trading, mis au point spécialement pour l'investisseur particulier.  
500 privilégiés pourront en bénéficier : n'attendez pas pour réserver votre place...  
Comme je vous l'expliquais plus haut, mon système fonctionne comme un "filet". Il suffit de le poser le matin en suivant mes instructions... et de faire ce que bon vous semble le reste de la journée.Ensuite, le lendemain matin, il vous suffira de regarder ce qui vous attend dans le "filet". Toute l'opération ne vous prendra que quelques minutes par jour.
Et pour vous, cela pourrait être comme un second revenu...
Avec des gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... tout au long de la semaine, que feriez-vous ?
Citation:
Si vous êtes photographe amateur, vous devez avoir besoin d'un nouveau boitier, d'un nouvel objectif...
Vous avez de la famille ? Pourquoi ne pas les emmener en vacances à l'étranger ou leur offrir des cadeaux...
Passionné de cinéma ou de musique, vous aimerez vous payer un abonnement dans une salle ou un nouvel instrument...


Ou mieux encore : économisez cet argent !
A force d'engranger des sommes de l'ordre de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... en seulement 24 heures , au bout d'un an, vous pourriez doubler votre investissement...
En fin de compte, c'est juste une question d'habitude et de 10 minutes à passer chaque matin devant votre ordinateur... Et quand tout se passe comme prévu, il ne vous reste qu'à compter les centaines voire les milliers d'euros qui s'empilent sur votre compte -- à mesure que votre cafetière remplit votre tasse !

Comment accumuler des centaines d'euros en seulement 10 minutes et vaquer à vos occupations le reste de la journée...
 
Je voudrais maintenant que vous compreniez bien à quel point mon système est simple à utiliser -- qu'il n'y ait pas de doute... Peu importe votre expérience en bourse, peu importe ce que vous faites de vos journée -- que vous soyez au bureau, occupé à repeindre les volets de votre maison ou bien en vacances au bord de l'océan...
Avec FxProfitTrader, vous ne passerez pas plus de 10 minutes à suivre mes conseils, tout au plus ! Et vous pourrez recevoir mes alertes du matin sur votre Iphone, Blackberry ou votre ordinateur...
Comment ça se passe concrètement ? C'est simple...
Chaque jour, je vous enverrai deux mails. L'un à 9h et l'autre à 10h. Le premier vous donnera tous les éléments pour vous positionner sur l'EURUSD – euro/dollar --, le second sera sensiblement la même chose, mais orienté sur le GBPUSD – livre/dollar.
Historiquement, c'est la seconde qui nous a donné les meilleurs résultats. Si vous n'avez pas le temps de la suivre, parce que vous avez un rendez-vous ou une urgence : ça ne pose aucun problème.
Franchement, les performances sont quand même excellentes : +129,98% sur EURUSD, et +145,88% sur GBPUSD durant la période de test, entre janvier 2007 et avril 2010.
Toutefois, suivre les deux stratégies permet de lisser la performance totale : si l'une des paires venait à donner de mauvais résultats sur un mois, l'autre pourrait compenser par une meilleure performance...
Ca -- c'est-à-dire nous focaliser sur ces deux paires -- c'est notre première stratégie, que j'appellerai le "Morning Trade".
C'est cette stratégie qui m'a permis de réaliser une performance moyenne de 20% entre le lancement de FxProfitTrader, le 5 juillet 2010, et le 30 septembre 2010. C'est-à-dire +20% en seulement trois mois, et sur des trades court terme de 24 heures !
Citation:
Pour information, sachez que les résultats dont je vous parle aujourd'hui ont été réalisés à partir d'un capital déposé de 10 000 euros, sur lequel j'applique une prise de risque limitée à 2% du capital.
J'utilise un effet de levier de 10, maximum. Cela signifie également que les pertes n'excèdent jamais plus de 2% de votre capital
Rassurez-vous, dans le cadre de FxProfitTrader, vous n'aurez pas à vous soucier de tous ces calculs. Ca, c'est mon affaire. En ce qui vous concerne, vous n'aurez qu'à suivre mes recommandations à la lettre, le matin.
Je veille toujours à ce que mes conseils soient les plus clairs et les plus précis possibles – de manière à ce que vous n'ayez qu'à retranscrire toutes les informations à votre broker en 10 minutes maximum !


D'après mes données historiques, cette stratégie pourrait vous rapporter entre 30% et 40% de performance moyenne annuelle. Mais ce n'est pas tout...
Parfois, certaines tendances se dégagent... il devient alors intéressant d'ouvrir notre horizon d'investissement.
Citation:
D'une part, en cherchant les opportunités sur un panel plus large de devises.
D'autre part, en laissant courir nos positions sur plusieurs semaines dans une optique "moyen terme".


C'est notre deuxième stratégie : le "Swing".
Cette stratégie m'a déjà permis de déboucler des positions longues sur des gains magnifiques -- nettement supérieurs à ceux de la stratégie "Morning Trade".
Citation:
Mais évidemment, les opportunités sont beaucoup plus rares. Je vous enverrai de telles opportunités à raison d'une dizaine par an seulement -- maximum 15 -- lorsque cela en vaudra vraiment la peine.


Je récapitule... FxProfitTrader, c'est : une stratégie quotidienne intraday -- le "Morning Trade" -- et une stratégie moyen terme : le "Swing".
Enfin, pour être toujours au clair avec mes stratégies, vous recevrez également un debriefing hebdomadaire, toujours par e-mail, pour faire le point sur les opérations en cours et sur nos performances.
Si tout n'est pas très clair pour vous maintenant, pas d'inquiétude... Dès que vous aurez pris place à bord de FxProfitTrader, je vous enverrai un rapport spécial qui reprendra en détail les caractéristiques du service.
Je l'ai intitulé "Comment utiliser FxProfitTrader pour maximiser son potentiel de gain." Il est très complet et contient tous les renseignements nécessaires pour poser votre "filet" sans l'ombre d'une hésitation.
Vous allez penser que je me répète, mais c'est comme à la pêche.
Il y a ceux qui passent la journée à surveiller leur bouchon. Et ceux qui posent un filet le matin et récupèrent le poisson le lendemain.
Il y a ceux qui jouent les devises au cas par cas, en essayant d'anticiper les parités... et ceux qui se limitent à deux paires, en utilisant un robot pour détecter les tendances.
 Les profits que vous pourriez engendrer avec la deuxième méthode sont tout simplement meilleurs : des gains rapides à répétition sans effort particulier, avec simplement un peu de rigueur.
Citation:
Votre seul souci sera de vous décider : comment dépenser cet argent...


Je voudrais éclaircir un point dès maintenant. Je ne suis pas né de la dernière pluie... je sais ce que deviennent ce genre de promesses.
Un soi-disant expert vous promet que son système ne requiert que 10 minutes d'attention par jour... que vous allez faire fortune... ou bien devenir analyste en quelques heures -- et au final ça ne se passe pas toujours comme prévu !
Citation:
Avant de lancer FxProfitTrader, j'ai essayé des tonnes de systèmes.


Cette expérience m'a servi... Avec le temps, j'ai réalisé qu'il était tout à fait possible de systématiser certaines données et d'en automatiser d'autres.
Et comme j'ai toujours privilégié le temps plutôt que l'argent, j'ai voulu créer un système qui pouvait générer des gains rapides à répétition, mais qui soit économe en temps. C'est celui que j'utilise dans le cadre de FxProfitTrader. Il répond à ces deux critères extrêmement simples :
Citation:
Il permet de gagner du temps ET de l'argent.


Il génère régulièrement des centaines d'euros de gains et ne demande que 10 minutes d'attention par jour.
Cela peut devenir une habitude, simple, terriblement efficace -- que j'aimerais vous aider à l'acquérir.

Un système testé et approuvé par des professionnels de la gestion de fonds !
 
Je vous rappelle que ce système a dégagé une performance de 129,98% sur EURUSD et 145,88% sur GBPUSD entre janvier 2007 et avril 2010... et 20% de performance moyenne depuis le lancement de FxProfitTrader en juillet 2010. Compte tenu du gain de temps qu'il offre, je pense que c'est l'un des plus attrayants du marché.Avant de vous inviter à l'essayer, j'ai pris mon temps. Je voulais être bien sûr qu'il était simple à utiliser pour tout le monde.
Je voulais avoir le retour préalable d'utilisateurs professionnels, me disant à quel point ils ont trouvé que ce système était un des plus simples qu'ils aient eu l'occasion d'essayer -- et je voulais qu'ils me disent s'il y avait des choses à améliorer.
Citation:
Vous comprenez ma démarche. Quand on est un professionnel, on agit parfois par automatisme sans vraiment y penser.
Alors, quand les gestionnaires ou les traders m'ont écrit pour me dire qu'ils étaient satisfaits de mon système, je me suis dit qu'il était bel et bien prêt.


De même, j'ai tout de suite eu l'approbation de l'équipe des Publications Agora.
Nathalie Boneil, notre responsable éditoriale n'en revenait pas :
Citation:
"C'est génial ! Il n'y a pratiquement rien à faire !"


C'est aussi ce que j'ai pensé. On peut tout à fait passer sa journée à la plage -- il suffit de passer 10 minutes le matin à suivre mes instructions...
Pour le reste, c'est automatique.
Ce que Nathalie ne dit pas, c'est qu'il y a quand même quelque chose à faire ! En fait, il s'agit de placer deux ordres sur le Forex.
Et grâce à mon système, vous n'aurez même pas à y comprendre quoi que ce soit ! Vous aurez un robot et votre serviteur à disposition.
"Stratégiste Forex et conseiller technique auprès de nos traders, Jérôme Revillier et ses systèmes sont un exemple de précision et de gestion du risque. La régularité et l'efficacité de ses systèmes en font une arme redoutable."  
Claude H, Société de gestion Financexpert SA  
Je pense que si vous commenciez à utiliser mon système aujourd'hui, d'ici une semaine, vous pourriez ratisser le Forex -- comme un pêcheur drague le fond de l'océan avec son filet -- pour potentiellement réaliser des profits réguliers semaine après semaine -- tout simplement. Même si vous n'avez jamais imaginé utiliser un jour un système de trading professionnel... même si votre dernière expérience sur le Forex n'a pas été concluante... oubliez tout ça !
Je suis sûr que vous allez être surpris par la performance de mon système.
Comment puis-je en être aussi convaincu ?
Parce que je peux justifier de performances de 129,98% sur EURUSD et 145,88% sur GBPUSD entre janvier 2007 et avril 2010... ainsi que d'une performance de 20% moyenne entre le lancement de FxProfitTrader et le 30 septembre 2010. Les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Peu importe qui vous êtes et ce que vous faites dans la vie -- mon système est simple pour tout le monde !
 
Je sais ce que vous vous dites : un système sur Forex aussi simple et efficace doit bien cacher quelque chose... Et vous avez raison, il y a bien une astuce, que nous allons aborder immédiatement.
Je vous ai dit que vous n'aviez pas besoin d'être un expert du Forex pour exploiter mon système. De même, vous allez comprendre l'astuce, quel que soit votre niveau.
Citation:
Si vous savez que la devise en Angleterre s'appelle la livre sterling...
Si vous savez qu'aux Etats-Unis on utilise des dollars.
Si vous savez qu'une livre britannique n'est pas égale à un dollar américain... qui est lui-même différent d'un euro.
Et si vous savez enfin que les devises marchent par paire.


Eh bien, si vous savez tout ça... Vous en savez déjà beaucoup. Presque assez pour utiliser FxProfitTrader immédiatement !
Mais en fait, je dirais vous êtes prêt à 99%. Le reste n'est plus qu'une formalité, une petite astuce à comprendre, je m'explique...
Le 1% qui manque, LA clé de ce système, c'est le secret qui a permis de générer 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... quelques heures.
Vous allez voir, c'est très simple.
En fait, c'est si simple que j'ai peur de passer pour un tocard !
Mais après tout, y-a-t-il une loi qui empêcherait d'accumuler les gains sur le Forex avec une méthode simplissime ?
Puisque cette méthode a généré des performances de +129,98% sur EURUSD et +145,88% sur GBPUSD entre janvier 2007 et avril 2010, je pense que cela suffit amplement comme réponse...
Parce que peu importe votre expérience... en 10 minutes chaque matin, avant même que sonne 10h30, vous serez positionné sur la paire EURUSD ou GBPUSD -- ou les deux !
Voyons cela en prenant l'exemple d'une semaine type... c'était en mars 2010... sur l'EURUSD -- selon la méthode dont je vous parle aujourd'hui...
Lundi 29 mars : Vous relevez le filet à 9h20 et...
Vous avez gagné 153,09 euros dans le week-end !  
Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour le lendemain...
Mardi 30 mars : Vous relevez le filet à 9h10 et...
Vous avez gagné 24,74 euros en moins de 24h !  
Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour le lendemain...
Mercredi 31 mars : Vous relevez le filet à 9h10 et...
Vous avez gagné 93,08 euros en moins de 24h !  
Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour le lendemain...
Jeudi 1er avril : Vous relevez le filet à 9h15 et...
Vous avez gagné 8,90 euros en moins de 24h !  
Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour le lendemain...
Vendredi 2 avril : Vous relevez le filet à 9h20 et...
Et c'est 64 euros pour finir la semaine !  
Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour lundi prochain... Et voilà : 341,81 euros dans la semaine ! Tout ça sans vendre votre chemise – avec, en tout, seulement 50 minutes d'attention cumulées...
Franchement, avec le profit que nous avons réalisé en seulement 10 minutes par jour, nous avons fait des envieux. Et encore, il ne s'agit là que d'un exemple sur une semaine !
Vous l'aurez noté, parfois, le système de "filet" ne rapporte pas grand-chose voire même des pertes. Mais ça ne change rien à ce que vous avez à faire : il faut le poser et le reposer chaque jour.
Nous verrons dans un autre exemple qu'il peut vous apporter des gains à 4 chiffres dans le même laps de temps !
Voyez-vous, le Forex est un marché international. C'est le marché qui rassemble le plus de transactions dans le monde. Il couvre pratiquement toutes les devises qui existent et les échanges circulent 24h sur 24.
Mais nous, on n'a que faire de ce qu'il se passe jour et nuit ! Et nous n'avons pas de temps à perdre avec toutes les devises ! C'est pourquoi nous nous concentrerons essentiellement sur la stratégie "Morning Trade", la plus importante du service.
Comme dit, dans un premier temps, nous ne nous concentrerons que sur le trio dollar, livre sterling et euro.
C'est une des raisons qui fait que ce système est très simple et qu'il génère des opportunités dont chacun peut profiter -- ces trois devises sont très faciles d'accès et rassemblent des volumes très importants.
Citation:
Vous me suivez bien ? On oublie pour l'instant toutes les devises... et on se concentre sur le dollar, la livre et l'euro.


Une fois qu'on s'est concentré sur les échanges les plus volumineux, il faut connaître les habitudes de nos "proies".
Le meilleur moment pour jouer ces devises, c'est le matin. Après la fermeture des marchés américain et asiatique -- et avant l'ouverture des places européennes et anglaises.
Cela se vérifie depuis des années -- pour trader les devises, c'est le matin.
C'est pourquoi vous devrez poser votre "filet boursier" à 9h10 et 10h10. Après ce créneau horaire, c'est trop tard -- ou tout du moins c'est moins intéressant.
C'est comme lorsque l'on veut profiter d'un banc de poissons qui passe chaque jour au même endroit à heure fixe.
Passé cette heure, vous ramènerez toujours quelques poissons, mais vous multiplierez vos chances en étant ponctuel.
Citation:
Quand on connaît ses habitudes, on ne perd pas de temps à pêcher ni ailleurs, ni à une autre heure, ni avec une autre technique !


Ceci étant dit, il peut arriver certains matins qu'il n'y ait pas autant de mouvements que nous l'espérions... ce n'est pas grave ! Vous n'obtiendrez rien de bon ce jour-là. Il suffira de revenir le lendemain.
Mais retenez que c'est au petit matin que le potentiel est le plus important. La marée s'est retirée aux Etats-Unis et en Asie et s'apprête à inonder les marchés européens et anglais.
Citation:
C'est vraiment la clé de ce système...


Et comme je le disais, poser votre "filet" ne pourrait pas être plus facile. Il vous suffit de jeter un coup d'oeil sur le signal que je vous donnerai... de suivre les instructions à la lettre, sans vous poser de question, et puis c'est tout !
Vous pouvez vous lancer en toute confiance : à partir du système utilisé par les professionnels, j'ai opéré quelques changements – notamment de money managment -- pour qu'il soit parfaitement utilisable par un investisseur individuel.
Citation:
Concrètement, cela veut dire : jamais de lourdes pertes (pour rappel : jamais plus de 2% de votre capital)... de petits gains réguliers... une prise de risque limitée (nous dépassons très rarement un levier de 15)... une durée de détention de 24h maximum...


Vous pourrez tout à fait poser votre "filet" pendant que vous déjeunez... que vous attendez que vos enfants soient prêts pour aller à l'école... ou même... si vous avez un ordinateur portable, et le Wifi, vous pourrez rester au lit !

Votre seul et vrai challenge, c'est de ne pas dépenser en sortant de chez vous l'argent que vous aurez gagné le matin même...
 
Ce que j'adore avec ce système, c'est que vous savez dès le matin -- avant de sortir de chez vous -- ce que vous a rapporté le "filet" ! 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... -- ce ne sont que quelques exemples de gains que nous avons engrangés en moins de 24h...
En fait, j'en ai beaucoup d'autres en stock : 135,57 euros... 201,65 euros... 347,72 euros... 479,40 euros... tout cela entre début juillet et fin septembre 2010 !
Citation:
N'oubliez pas qu'au fil du temps, si vous décidez de réinvestir vos gains, la taille de vos plus-values devrait croître en même temps que votre capital !


Prenons l'exemple des gains générés fictivement sur la période de janvier 2007 à avril 2010 : on atteint des gains de 403,8 euros... 629,84 euros... 844,60 euros ou encore des 1 092 euros ou 1 169 euros quelques 24 heures !
J'ai même enregistré pendant cette période des semaines à plus de 4 000 euros de gains cumulés. Encourageant, non ?
J'ai pourtant essayé des tonnes de systèmes boursiers dans ma carrière, mais aucun ne m'avait donné autant de satisfaction que celui-ci...
EN PLUS : avec FxProfitTrader, vous découvrez chaque matin combien vous avez peut-être empoché la veille -- et vous savez que cette somme est bel et bien dans votre portefeuille.
Et ça... je peux vous dire que c'est une sensation unique. Imaginez : avant même de commencer à travailler votre première heure, vous avez gagné 300 euros !
Je dis 300 euros mais ça peut être 50 euros comme 400 euros ou plus encore ! Cela dépend seulement de ce qu'il est resté de la séance aux Etats-Unis la veille !
En fait, si vous remontez à notre semaine type, vous voyez que chaque jour est fait d'un gain particulier, mais cela peut être aussi une perte... Cela change tous les jours. Ce qui n'a pas changé depuis janvier 2007 c'est que les gains ont toujours largement compensé les pertes.
Reprenons un autre exemple si vous le voulez bien, il s'agit de la deuxième semaine de lancement de FxProfitTrader ! Une semaine un peu plus mouvementée que la précédente, vous allez voir...
Nous sommes le lundi 12 octobre... vous posez votre filet le lundi, et vous pouvez vaquer à vos occupations !
Le lendemain, vous relevez votre filet, et...
Aïe, une perte de 133,44 euros sur GBPUSD... ce n'est pas grave – vous posez votre filet pour le lendemain...  
Vous relevez votre filet le mercredi 13...
BINGO : 456,82 euros sur GBPUSD et de 347,72 euros sur EURUSD !  
Jeudi, la loi des séries se poursuit... en votre faveur ! Vous gagnez 323,58 euros sur l'EURUSD ! Le vendredi, vous posez votre filet et c'est à nouveau une belle surprise :
Un gain de 347,72euros pour finir la semaine !  
Bilan des courses : avec un capital de départ de 10 000 euros et en seulement 10 minutes d'attention par jour, vous auriez pu cette semaine là accumuler...
1 342,4 euros !  
Quand je vous disais que c'était comme un second salaire ! Croyez-moi, je ne suis pas un adepte des paroles en l'air : FxProfitTrader a tout le potentiel pour vous être vraiment profitable.Et comme je vous le disais, si vous voulez commencer doucement avec un investissement limité, c'est possible : vous bénéficierez des mêmes performances proportionnellement.
Le fait est que faire de l'argent sur le Forex ne pourrait pas être plus simple que cela. En tout cas, je ne vois pas comment.
Vous savez, je suis comme vous. Je sais comment pensent les gens. Ils pensent que les gros profits sont réservés à des professionnels ou à des passionnés qui suivent les marchés toute la journée.
C'est faux.
En fait, rien qu'en lisait ce message, vous êtes déjà bien plus avancé que la plupart des gens qui s'apprêtent à perdre des mois à étudier les marchés... laborieusement !
Citation:
Vous êtes en train de trouver la solution que vous attendiez -- et ce n'est pas un hasard, puisque ce système contient tous les avantages dont un particulier peut rêver : simplicité, rapidité et surtout... efficacité.


Et je pose les chiffres à l'appui : des gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... en moins de 24h... sans passer plus de 10 minutes par jour à penser aux marchés !
Ca semble irréel...
Mais c'est aussi simple que ça !

Découvrez comment vous pourriez commencer à générer des profits sur le Forex chaque semaine...
 
Je ne sais pas qui vous êtes, ni quel est votre travail, encore moins où vous en êtes financièrement, mais je peux vous inviter à changer votre manière de faire de l'argent, maintenant. En fait, ça pourrait même changer votre façon de penser à l'argent.
Citation:
Voyez-vous, je n'ai pas commencé sur le Forex. Vous savez ce que c'est, la plupart du temps, on s'engage dans une voie et puis on bifurque, c'est le hasard qui m'a amené là.


Mettez-vous un instant à ma place... voilà, vous êtes à Toulouse...
Vous avez une petite chambre non loin de la basilique St Sernin -- et vous n'avez pas grand-chose pour boucler le mois. Vous sortez de l'industrie spatiale européenne, qui vous aurait promis une belle carrière, mais vous avez envie d'avoir du temps...
Citation:
Alors... Vous n'allez pas laisser tomber toutes vos ambitions comme ça ? Vous n'allez pas ouvrir une ferme dans l'arrière-pays et élever des canards sauvages !


Non : vous persistez, vous vous orientez sur les marchés boursiers... vous faites des rencontres : des traders... des mathématiciens... des personnes capables de modéliser des systèmes de trading.
Et puis le hasard m'a fait rencontrer mon binôme -- un as de l'informatique.
Ensemble, nous avons monté une société de conseil et de développement de systèmes automatisés sur le Forex à Londres. Et une chose en amenant une autre, nous avons fini par modéliser un système aux performances étonnantes !
Voici ce que donnent les résultats du "Morning Trade" entre janvier 2007 et avril 2010 :
 
Un système ultra-simple, que tout le monde peut utiliser -- peu importe l'argent que vous mettez au départ, peu importe le temps que vous pouvez y consacrer... Ce système a généré, pour notre portefeuille fictif de 10 000 euros : +129,98% sur EURUSD et +145,88% sur GBPUSD entre janvier 2007 et avril 2010 !
Franchement, je n'ai plus à me plaindre. J'ai déjà fait profiter de ce système à des traders indépendants, à des professionnels et des particuliers. Je vous ai montré ce qu'ils en pensent.
Utiliser un tel système est une opportunité exceptionnelle pour l'investisseur individuel. Et j'aimerais tout particulièrement que vous puissiez en profiter.
Citation:
Pour cela, je voudrais vous proposer de tester mon système en toute liberté. L'idée serait que vous puissiez l'utiliser pendant un mois -- et s'il ne vous convient pas, vous laissez tomber.


Ainsi, vous pourrez constater par vous-même que 10 minutes par jour suffisent pour l'utiliser et vous pourrez évaluer si ses performances vous conviennent ou non.
Statistiquement... à raison de 30 euros de gains en moyenne par jour depuis 3 ans, un mois d'essai devrait vous rapporter environ 600 euros. Je ne peux pas vous dire à l'avance de quoi sera fait demain, mais mon historique de performances montre que c'est tout à fait possible.
Alors, permettez-moi de me répéter, de manière à ce que nous soyons parfaitement au clair avec mon offre.
Pour les 30 jours à venir, je vous propose d'essayer vous-même mon système à raison de 10 minutes chaque matin. Si vous n'êtes pas satisfait, vous serez remboursé à l'issue de ces 30 jours de l'intégralité du coût de votre abonnement !
Citation:
Tous les services des Publications Agora fonctionnent selon ce principe de garantie "100% satisfait ou remboursé" -- vous pouvez avoir confiance.


Mais avant de prendre votre décision, je voudrais vraiment être très clair sur un point : comme je vous le disais précédemment, certains jours, vous verrez que le "filet" ne vous ramènera rien. Il n'y a pas à s'en faire...
Inutile de paniquer. Le système n'est pas cassé ni en panne... Il n'y a qu'à patienter jusqu'au lendemain.
Et certains jours, votre "filet" ne ramassera pas un gain mais une petite perte. Pourquoi petite ?
Eh bien, ce qui est génial avec FxProfitTrader, c'est qu'il limite systématiquement les pertes que vous pourriez subir – et qu'il maximise les gains potentiels !
Qu'est-ce que j'entends par là ? Eh bien que j'ai mis au point une sécurité renforcée, de quoi vaquer à vos occupations sans l'ombre d'une inquiétude – et parallèlement, j'applique une méthode de suivi pour verrouiller les gains...

Des profits sur le Forex avec 100% de confiance grâce au "verrouilleur de gains" qui permet de rester zen !
 
Forex et risques illimités vont souvent de paire... Evidemment tout le monde vous dira le contraire, surtout les escrocs qui veulent vous vendre des systèmes sans même vous expliquer ce que vous risquez.
Alors vous vous lancez un peu naïvement... vous réalisez peut-être quelques gains jusqu'à ce que tout à coup -- bam ! -- vous perdiez.
Et là, passez-moi l'expression, mais vous comprenez votre douleur.
C'est toujours comme cela que ça se passe lorsqu'on essaie un nouveau système de Forex, j'en sais quelque chose. Et ça ne devrait pas être comme ça -- jamais !
Avec FxProfitTrader, c'est différent. Nous avons deux stratégies de défense : un "filet du filet" et un "verrouilleur de gains".
D'ailleurs si je n'étais pas convaincu de la gestion ultra-rigoureuse des risques de mon système, je ne vous le proposerais tout simplement pas.
Rappelez-vous qu'il a permis de rapporter des gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... en l'espace de trois mois seulement. Et depuis ses débuts, les plus-values de FxProfitTrader ont toujours compensé les pertes.
C'est le moins que l'on puisse exiger d'un système de trading, non ?
"Apres de nombreux essais de robots, et en trading manuel , j'ai trouvé avec Jérôme Revillier le bon outil qui libère mon temps et permet de réellement gagner de l'argent en enlevant la fébrilité de couper les gains trop top."  
"La formule proposée assure une continuité de service et une régularité dans les trades le tout bien moins cher qu'un compte géré"  
Philippe P. Conseil en gestion de patrimoine  
Retenez ceci : en suivant ma double stratégie de défense, vous êtes toujours maître de la situation. Vous pouvez passer le reste de votre journée à faire ce que bon vous semble sans penser une seconde "est-ce que je suis en train de tout perdre ?". Prenons le "filet du filet". Cela consiste à se prémunir contre une chute sous un niveau fixé (par moi) à l'avance. C'est ce qu'on appelle un stop loss.
C'est-à-dire que pour chaque position engagée, nous fixerons TOUJOURS une limite, de manière à strictement limiter la perte potentielle, optimiser la gestion du risque -- et avoir l'esprit tranquille.
Chaque trade aura donc deux objectifs de prix et deux stop loss.
Simple, rapide et efficace !
Citation:
Même si cela paraît technique comme ça, rassurez-vous, au final, c'est très simple à mettre en place. Toutes les subtilités de mon système sont décrites de manière exhaustive dans un rapport spécial que vous recevrez avec FxProfitTrader -- je ne m'attarde donc pas sur les détails.
Je vous enverrai chaque matin le nom de la paire à jouer... la quantité que nous allons investir... les cibles que nous visons... les seuils à enregistrer pour "encadrer" nos positions et pouvoir vaquer ensuite à nos occupations !


En plus de cette protection contre la perte, j'ai systématisé dans notre stratégie FxProfitTrader un "verrouilleur de gains" -- il s'agit d'une option dans votre plateforme Forex qui permet de réajuster automatiquement la position du stop.
Comment ça marche ? C'est très simple. Quand vous passez votre ordre, vous posez aussitôt un "stop suiveur". Il suivra à distance votre position au cours de son évolution -- contrairement à un stop classique, qui lui est fixe.
Ainsi, à mesure que le cours de votre devise atteint sa cible, le "stop suiveur" se réajuste automatiquement et vos bénéfices latents sont régulièrement verrouillés ! Pratique, non ?
Citation:
Et si la tendance se retourne, le stop est touché, la position est débouclée -- avec un meilleur gain que sur un stop fixe !


Bref, quoiqu'il arrive, que vous soyez en train de faire des courses, au cinéma ou bien en réunion... le "verrouilleur de gains" travaille pour vous à maximiser vos plus-values.
Puisque nous évoquons les stratégies de "défense", prenons un instant pour considérer le scénario où tout va mal sur le marché...
Nous avons eu une semaine particulièrement difficile qui pourrait servir d'exemple -- une semaine où nous avons accumulé quelques pertes à répétition. Ca peut arriver, c'est inhérent à la technique du suivi de tendance.
 Je vais vous montrer un exemple type.
Lundi 5 juillet 2010 : Vous posez votre filet en 10 minutes et pouvez vaquer à vos occupations le reste de la journée !

Mardi 6 juillet : Vous relevez votre filet et...
Vous découvrez une perte de 36,86 euros ! 
Vous restez confiant et posez votre filet pour le lendemain...
Mercredi 7 juillet : Vous relevez votre filet et...
Vous découvrez une nouvelle perte de 80,55 euros sur EURUSD et un gain modeste de 28,85 euros sur GBPUSD...  
Ce n'est pas grave, ça arrive ! Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour le lendemain...
Jeudi 8 juillet, 10h10 : Vous relevez votre filet et...
Bingo ! Deux gains de 135,57 euros sur EURUSD et 45,88 euros sur GBPUSD, tout ça en moins de 24h !  
Il ne reste plus qu'à poser votre filet pour le lendemain...  Vendredi 9 juillet : Vous relevez votre filet et...
Vous avez gagné 45,30 euros en moins de 24h sur la paire EURUSD !  
Malgré deux pertes dans la même semaine, vous auriez gagné 138,19 euros du mardi au vendredi, en seulement 10 minutes par jour...Mais ce n'est pas fini... le vendredi 9 juillet nous avons posé notre filet, comme chaque jour – et devinez ce qui nous attendait 24h après ?
Deux magnifiques gains de 309,92 euros et de 479,40 euros !  
Autrement dit, mon système nous a permis d'accumuler 927,51 euros dans la semaine !Alors voilà. On ne peut pas être plus transparent ! Vous le voyez, il arrive que notre filet nous ramène des casseroles. On n'y peut rien, c'est comme ça.
Sur une semaine comme celle que nous venons de voir, si vous paniquez, vous remontez votre filet et rentrez au port avec une grosse frayeur, et de l'argent en moins.
Mais rappelez-vous toujours que notre stratégie du "filet du filet " a été conçue pour limiter les pertes systématiquement.
Qui plus est, je suis toujours derrière mon écran pour vérifier que tout fonctionne comme prévu...
Si vous subissez une perte, restez flegmatique. Replacez votre filet et attendez de meilleurs jours avec sérénité.
Une étude de Kahneman & Tversky -- deux psychologues -- a démontré que le facteur n°1 d'échec sur les marchés boursier était dû aux émotions du trader.
Avec FxProfitTrader, n'essayez pas de faire mieux que la machine : vous en sortiriez perdant. Je serais toujours derrière vous pour vous rassurer si besoin est.
Mais je suis très confiant : les gains finissent par compenser les pertes ! La preuve sur cette semaine prise en exemple :
En persistant, vous auriez fini la semaine avec plus de 900 euros !
Des semaines dans le rouge, j'en ai connu et nous en connaitrons... c'est inhérent au système de suivi de tendances. Mais rappelez-vous ceci : premièrement, les gains ont toujours compensé les pertes – et deuxièmement, si je n'étais pas convaincu de la profitabilité de FxProfitTrader, je ne vous en parlerais pas du tout.
L'idée que je voudrais vous faire retenir, c'est que l'efficacité de mon système repose sur la rigueur avec laquelle vous suivrez mes recommandations. Et si vous êtes prêt à m'accompagner... je sais que l'objectif de 30 à 40% de performance annuelle est à notre portée. A votre portée !

Des performances de professionnels... tout en restant en robe de chambre !
 
Vous voyez, je tiens à être très clair avec vous sur ce que ce système peut faire pour vous et c'est pourquoi je vous ai parlé des pertes. Oui, ce système peut accumuler des pertes, c'est normal quand on suit des tendances. Mais comme vous pouvez le constater aussi, il est assez facile de les compenser. Le système est performant : sur les trois années modélisées, il a toujours compensé les pertes.
Bien sûr, quelques mois ressortent dans le rouge. Mais l'excellence des performances le prouve : ils ont toujours été compensés par des mois d'autant plus performants !
Citation:
Croyez-moi, je le répète : je ne vous proposerais pas un système qui n'a pas fait ses preuves.


Au bout du compte, pour 10 000 euros investis en 2007, vous auriez obtenu fin avril 24 588 euros -- sur la seule paire GBPUSD !
Pensez-y, je ne sais pas combien de personnes peuvent en dire autant. C'est vraiment spectaculaire. Et tout ça en 10 minutes par jour...
Le point fort de mon système, c'est vraiment le potentiel de profitabilité. Mais nous privilégions également la sécurité et la solidité du rendement.
Et je vous rappelle que ces performances n'ont aucun rapport avec l'expérience que vous avez ou non en bourse et sur le Forex !
Mon système fonctionne pour tout le monde -- et vous pouvez l'exploiter en toute simplicité pour tenter d'augmenter votre capital !

Découvrez FxProfitTrader aujourd'hui et recevez vos 3 guides de bienvenue !
 
Alors, je suis sûr que vous êtes prêt maintenant. Mais il reste une question capitale : combien coûte FxProfitTrader ? Un système de Forex de ce style pourrait coûter extrêmement cher.
Il est vraiment très performant... extrêmement sécurisé grâce à notre double stratégie de défense... sans parler du fait que vous n'avez pratiquement rien à faire, à part suivre mes conseils à la lettre !
Mon ambition est de vous ouvrir les portes du trading professionnel, systématisé, parce qu'il est ultra-performant et qu'il n'y a aucune raison pour que vous ne puissiez en profiter vous-aussi !
Je suis l'un des pionniers du trading Forex pour particulier en France, j'ai donc la volonté de vous ouvrir les portes du Forex dans des conditions optimales.
C'est pourquoi j'ai le plaisir de vous informer que pour disposer de FxProfitTrader dès aujourd'hui, il vous en coûtera seulement 212 euros par trimestre !
Citation:
Oui, 212 euros seulement -- ou au choix, 848 euros pour un an -- ce que vous pourriez gagner parfois en moins de 24h sur la stratégie du "Morning Trade" !


Tous les trimestres, cette somme sera prélevée sur votre compte automatiquement pour ne pas rompre le cours des stratégies que nous menons ensemble. Cela dit, vous pourrez à tout moment -- par simple demande courrier -- vous désabonner et recevoir un remboursement au prorata de votre souscription.
Qu'en dites-vous ?
Et n'oubliez pas qu'avec la garantie 100% satisfait ou remboursé, vous disposez d'un mois complet pour découvrir et vous faire une idée de la profitabilité de FxProfitTrader.
Vous suivrez nos deux stratégies -- le Morning Trade et le Swing -- le debriefing hebdomadaire, et recevrez mon rapport spécial pour tout savoir du service avant de commencer à accumuler les gains...
Mon guide complet -- "Comment utiliser FxProfitTrader pour maximiser son potentiel de gain." -- vous révèlera les détails de ma stratégie... mes objectifs... ainsi que ma méthode de gestion du risque...
J'ai également consacré une partie de ce guide pour vous présenter le contenu du service (Morning Trade... Swing... Briefing hebdomadaire...) et pour vous montrer -- illustrations en couleur à l'appui -- comment "poser votre filet" chaque matin.
Enfin, j'y ai inséré quelques exemples de trades, pour que vous ayez sous les yeux les différentes étapes qui rythmeront ensuite vos matinées. Ce guide est très facile à lire, il est très bien illustré -- de manière à ce que vous puissiez suivre mes stratégies pas-à-pas, sans hésitation.
Ce guide, je vous l'enverrai au moment de votre inscription, dès la fin de ce message.
D'ailleurs, ce n'est pas 1 mais 3 guides que vous allez recevoir : un guide sur le Forex... un autre sur la plateforme Forex... et enfin celui qui vous décrira tous les détails de notre service.
Citation:
Ces guides sont très bien faits, ultra-complet, bourrés d'explications claires et pratiques pour tout comprendre sur le marché des devises et prendre de bonnes habitudes de trading.
Cette lecture est un PLUS pour qui veut aller plus loin -- il n'est pas nécessaire de tous les lire pour utiliser FxProfitTrader.
Cela dit, il est bon avant d'investir d'avoir une vue d'ensemble et de savoir où on met les pieds... avec vos 3 guides, vous aurez réponse à toutes vos questions.


C'est pour cela que je ne veux pas vous assommer ici avec ces choses-là ici. Quelle que soit votre expérience sur le Forex, vous n'aurez pas besoin de tout cela pour suivre mes conseils et accumuler les gains, croyez-moi !
Ce que je vous propose c'est tout simplement une offre spectaculaire, une invitation à découvrir FxProfitTrader à un prix très intéressant.
Pensez que FxProfitTrader a déjà permis à mes lecteurs de bénéficier d'une performance moyenne de 20% au 30 septembre 2010, en 3 mois donc, c'est dire son efficacité.
Si j'étais vous, je miserais 10 000 euros ; c'est sur cette base que j'ai calculé tous mes résultats. Mais si vous préférez tester avant de miser 10 000, vous pouvez tout à fait commencer avec 2 500 euros (en deçà, vos gains ne seraient pas tellement significatifs). Ca ne change rien à la performance de mon système.
Vous ferez comme bon vous semble -- cette offre est ouverte à toute personne majeure, professionnel ou amateur, novice ou expert. La seule chose que vous devez avoir, c'est 10 minutes chaque matin, et un compte pour trader le Forex.
Alors... si vous désirez augmenter sensiblement votre capital et que vous êtes prêt à passer seulement 10 minutes par jour à répondre à une alerte e-mail... ce système est fait pour vous.
Je vous ai montré à quel point c'était facile. Il suffit de poser votre filet boursier chaque matin et de constater le résultat de votre prise le lendemain.
Je vous ai montré, preuves à l'appui, que FxProfitTrader est performant, qu'il permet vraiment d'augmenter votre capital en limitant les pertes systématiquement.
Et je vous ai montré que vous pouviez essayer ce système pendant un mois sans risque -- avec notre garantie "100% Satisfait ou Remboursé".
Vous me voyez ravi de vous offrir une telle opportunité pour un prix si réduit. Mais avant de vous inviter à réserver votre place...
Je voudrais être bien clair sur ce qui se joue ici et maintenant -- pour vous.
Mon système a permis d'atteindre une performance moyenne de 20% en quelques mois... avec notamment des gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... euros sur un capital de départ de 10 000 euros.
Je suis sûr que vous réalisez ce que représente tout cet argent, et je pense que j'ai encore une dernière chose à vous dire, qui devrait vous convaincre définitivement de réserver votre place dès aujourd'hui !

Voici une astuce très simple pour tester mon système sans prendre AUCUN risque...
 
Je vous ai fait la promesse que vous seriez convaincu de l'efficacité de mon système dès le premier mois. Si ce n'est pas le cas, vous ne paierez pas un centime sur votre abonnement. C'est aussi simple que ça. Je ne peux pas faire mieux : vous vous abonnez, vous suivez mes alertes du matin et vous comptabilisez les gains et les pertes.
Si vous êtes satisfait, eh bien, nous resterons en contact probablement très longtemps ! Aussi longtemps que vous voudrez faire fructifier votre capital.
Si vous n'êtes pas satisfait à l'issue du premier mois, vous n'aurez qu'à envoyer un simple courrier à notre service clients, qui se chargera de vous rembourser intégralement les 212 euros de votre souscription, sans poser de question.
Permettez-moi de vous (re)dire que la garantie "100% Satisfait ou Remboursé" est le fer de lance des Publications Agora. Nous ne plaisantons pas avec notre réputation -- vous pouvez être certain qu'il n'y aura pas de problème en cas de remboursement.
Maintenant, laissez-moi vous suggérer une petite astuce. Si vraiment ne vouliez pas investir votre argent sur mon système avant d'avoir testé concrètement son efficacité... c'est possible !
Eh oui, c'est une astuce si simple qu'on n'y pense pas toujours : il suffit d'ouvrir un compte virtuel ! Vous trouverez ça sur n'importe quel site boursier. Je vous en conseillerai un si vous le désirez.
Vous avez 30 jours pour vous faire une idée... et si jamais vous n'êtes pas satisfait vous pourrez vous désabonner par simple demande -- par courrier à l'adresse de notre service clients -- et être remboursé intégralement.
Ceci dit, je voudrais aborder maintenant quelques questions que vous vous posez peut-être et auxquelles je n'ai pas pu répondre dans ce message...
Q. Quelle est la spécificité de FxProfitTrader ?
R. Tout d'abord il faut savoir que mon système se base sur une stratégie de Trend Following -- suivi de tendance. C'est la stratégie qu'utilise la plupart des gérants de fonds.
Cela consiste à ne pas chercher à savoir à l'avance quel sera le prix d'échange de telle ou telle paire de devises... on privilégie la création d'une tendance de la paire -- haussière ou baissière -- et sa probabilité de durer.
Dans notre optique, nous nous intéressons essentiellement aux périodes courtes, puisque ce sont les plus faciles à capter. C'est pour cela que nous privilégions les petits gains de quelques centaines d'euros par semaine, dans le but de nous assurer un rendement régulier -- et une belle performance à la fin de l'année !
La plupart des trend followers essaient de capter les tendances plus longues, mais lorsqu'on étudie leur résultats, on s'aperçoit qu'ils perdent plus souvent qu'ils ne gagnent. Ca n'engage en rien leur performance, les pertes font parties de la stratégie, mais c'est un fait.
La différence avec FxProfitTrader, c'est qu'en tant que particulier, on peut être plus facilement inquiété d'une série de pertes -- et tenté de couper ses positions pour limiter la casse. En jouant le cours terme et en suivant ma stratégie, nous avons historiquement plus de gains que de pertes. L'impact psychologique est moindre.
Q. Combien dois-je investir pour accumuler les gains avec FxProfitTrader ?
R. Je tiens à ouvrir la voie des profits aux particuliers, j'ai donc fixé le prix du service à 212 euros par trimestre.
Ca c'est l'investissement pour le service -- il sera renouvelé automatiquement chaque trimestre -- vous pouvez souscrire dès maintenant sur notre bon de commande en ligne.
Bien sûr, vous pouvez régler directement à l'année : dans ce cas, il vous en coûtera 848 euros (par chèque uniquement).
Maintenant parlons de l'investissement en lui-même. Vous pouvez tout à fait commencer avec un capital de 2 500 euros. Vous pourriez faire moins, mais les gains que vous tireriez de FxProfitTrader ne vous permettraient pas de capitaliser une coquette somme avant des années...
Or soyons francs, le but est tout autre. Dans mon service, je me base toujours sur un capital de 10 000 euros pour chaque paire que nous exploiterons. Avec 10 000 euros investis en janvier 2007 selon mon système, vous auriez gagné, par exemple, 14 588 euros sur GBPUSD au 30 avril 2010...
Q. Combien de temps est-ce que tout cela va me prendre ?
R. FxProfitTrader est un système qui prend tout en charge en amont : les recherches de niveaux, de seuils, les études graphiques des tendances, etc. Vous n'avez rien de tout cela à faire !
Tout ce que vous avez à faire, c'est lire mes alertes du matin -- une pour chaque paire -- et passer vos ordres exactement comme je vous l'indiquerai.
Notez bien que la procédure technique est détaillée dans le rapport spécial que je vous enverrai dès votre inscription. Vous verrez, c'est très simple.
Chaque matin vous vous pencherez sur votre messagerie à 9h. Vous lirez mon analyse et passerez votre premier ordre.
Ensuite, le temps de prendre une douche, de vous occuper de vos enfants, de prendre un petit-déjeuner -- que sais-je -- vous procèderez de la même manière avec la deuxième paire.
Une fois que vos filets boursiers seront placés, vous pourrez vaquer à vos occupations sans l'ombre d'une inquiétude.
Q. Est-ce qu'il faut, comme avec d'autres systèmes de trading sur Forex, un logiciel complexe ?
R. Absolument pas. Tout ce dont vous avez besoin c'est d'un compte Forex -- je vous recommande les plus simples et les plus efficaces dans mon rapport spécial.
Ensuite, il suffit de suivre mes conseils et placer vos ordres -- en 10 minutes -- chaque matin.
Alors, vous êtes prêt ?

A vous de jouer !  
Compte tenu des performances de mon système, vous conviendrez avec moi que son prix est très attractif. Qui plus est, il est d'une simplicité d'utilisation exceptionnelle. Résultat : je pense que ça va se bousculer au portillon.
Dès que votre règlement sera intégré à notre base de données, je vous enverrai votre rapport spécial qui répondra à toutes les questions que vous pourriez vous poser encore.
Ensuite, vous découvrirez peut-être la sensation unique de déboucler les gains de 260,95 euros... 314,10 euros... 456,82 euros... 529,21 euros... le matin, avant que ne commence la vraie vie...
J'ai hâte d'avoir des nouvelles de vos premiers succès.
Pour en profiter tant qu'il reste des places : veuillez remplir maintenant le bon de commande en ligne...
Bien à vous,
Jérôme Revillier
FxProfitTrader

PS : Le système de FxProfitTrader est, à mon avis, l'un des plus performants que vous trouverez sur le marché. Des professionnels l'utilisent... pour l'instant, seuls quelques investisseurs particuliers l'ont essayé : ne manquez pas cette opportunité...
PPS : Avec notre garantie "100% satisfait ou remboursé", vous disposez d'un mois complet pour tester FxProfitTrader en toute tranquillité. N'oubliez pas que vous pouvez même utiliser un compte fictif pour vous familiariser avec le service pendant cette période ! Réservez votre place dès maintenant...  
Avertissement de risques important :  
Les opérations de change (Forex) présentent, en raison notamment de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière et ne sont pas par conséquent pas adaptés à tous types d'investisseur. Les chiffres mentionnés dans ce document publicitaire font référence au passé ou sont des prévisions. Les prévisions et les performances passées ne constituent pas des indicateurs fiables de résultats futurs.
Nos informations et conseils sont, par nature, génériques ; ils ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. 
Nous vous recommandons donc de contacter un conseiller financier indépendant ou un courtier pour vérifier que la réalisation d'opérations de change est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. La responsabilité des Publications Agora ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'investissement inopportun.
Calcul de nos performances 
Tous les exemples de gains présentés dans ce message ont été calculés sur la base d'un capital de départ de 10 000 euros, sur lequel a été appliqué une prise de risque fixe limitée à 2% du capital. Les gains ont été calculés suivant les formules suivantes :- Pour la taille de la position :
(capital disponible x niveau de risque toléré) / (valeur du pip par lot standard x taille du stop loss en pips)
- Pour le gain :
(gain x taille de position)/(cours de sortie x taux de conversion en euros)
FxProfitTrader est publié par Publications Agora France, une société à responsabilité limitée de presse au capital de 42 944,88 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 399 671 809, dont le siège social est 88 boulevard de la Villette, 75019 Paris, numéro de TVA intracommunautaire FR 88399671809. 

© 2010 Publications Agora France
  
Informatique et Liberté : en application de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique,
aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès,
de rectification et de suppression des informations vous concernant.
Vous pouvez l’exercer en vous adressant à Publications Agora France – Service Marketing –
88 boulevard de la Villette, 75019 Paris.
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de La Quotidienne de MoneyWeek, rendez-vous sur notre page de désinscription
 


 Financer les dettes publiques... nécessite de nouvelles dettes
 Eberhardt Unger
 Les insiders paniquent : krach à l'horizon ?
 Marc Mayor

Financer les dettes publiques... nécessite de nouvelles dettes
Eberhardt Unger
Nous voici confrontés au nouveau volet de la crise financière. Ces dernières années, les pouvoirs publics se sont énormément endettés dans le but de surmonter la crise économique.

Cet endettement s'est surtout fait sur le court terme, compte tenu de taux d'intérêt très bas dans ce secteur. En 2011, beaucoup de ces dettes arriveront à leur terme et devront être remboursées.

Dans le secteur public, le service de la dette se compose des remboursements et du paiement des intérêts. Si les intérêts à payer sont financés par le nouveau budget, ce n'est pas le cas des remboursements, qui doivent être financés par un nouvel endettement.

Pour la plupart des politiciens, la consolidation de la dette publique est atteinte lorsqu'ils voient que le montant des dettes diminue dans le nouveau budget annuel. Mais même dans ce cas, la montagne de dettes continue d'augmenter, même si c'est plus lentement. Ainsi, même si les trésoriers planifient de nouvelles dettes légèrement inférieures en 2011, les besoins pour le financement de la dette publique restent sur une tendance haussière forte.

Mesurée en pourcentage du PIB, c'est le Japon qui a la plus haute dette publique au monde, environ 225%. C'est plus qu'en Grèce, qu'en Espagne, qu'au Portugal ou même qu'aux Etats-Unis. Le Japon doit emprunter environ 50% de son PIB, simplement pour rester solvable (source : FMI). Les besoins de refinancement pour l'année prochaine sont estimés à près de 60% du PIB.
 
Et les Etats-Unis ? Comme on peut le voir sur le graphe ci-dessus, la situation des Etats-Unis devrait inciter l'investisseur à la prudence et ce d'autant plus que ce chiffrage n'inclut pas les données des Etats et des municipalités.

A elle seule, la Californie prévoit un déficit budgétaire de 25 milliards de dollars sur les 15 prochains mois, et le problème va être aggravé par les villes. La ville de New York a un déficit qui approche les 4,9 milliards de dollars. La dette ne pourra jamais être remboursée, ce que le mainstream ignore encore presque totalement.

Dans certains pays de la périphérie de la zone euro, l'impasse est révélée par une forte hausse des taux des emprunts d'Etat. A cela s'ajoute le problème du financement des banques qui, pour la seule Irlande, est estimé à 100 milliards d'euros.

Pour toute l'Europe, l'estimation est de 700 à 800 milliards d'euros, nécessaire pour refinancer les banques. Les besoins en capitaux des Etats de l'UE pourraient être de l'ordre de 800 milliards d'euros.

Conclusion : dans ces conditions, on ne peut même plus imaginer par quels moyens les pays industrialisés pourraient revenir à une politique axée sur la stabilité économique et financière. Le remboursement n'est pas plus possible que payer plus d'intérêts.

La seule porte de sortie pourrait être l'inflation et l'abandon des créances. Quelque soit le portefeuille, l'investisseur ne peut négliger une bonne base sur l'or ou l'argent et une sélection rigoureuse des actions (stock picking).

Dr. Eberhardt Unger est un économiste indépendant, fort de plus de 30 ans d'expérience des marchés et de l'économie. Vous pouvez retrouver ses analyses sur le site www.fairesearch.de

Pour aller plus loin aujourd'hui :
Dans le prochain numéro de MoneyWeek, Yannick Hardy vous met en garde contre les nouveaux risques de dépréciations d'actifs et vous rappelle que : "les banques françaises sont parmi les plus exposées [au risque des PIIGS], en matière à la fois de présence et de créances". Une indispensable mise au point à découvrir dès demain dans le numéro 109 de MoneyWeek.


Et parce que les fêtes de fin d'années approchent, Chloé Consigny vous recommande plusieurs secteurs et valeurs qui vont profiter de la hausse de la consommation pendant cette période : "S'il y a un secteur qui devrait moins souffrir que les autres, ce serait probablement celui des jeux et des jouets. Si durant l'année, les parents privilégient l'éducatif et le bio, à Noël, ce sont toujours les jouets en plastique et les jeux vidéo qui composent l'essentiel de la demande".

D'ailleurs Denis Sarget, notre spécialiste des petites valeurs, s'intéresse cette semaine à un distributeur de consoles de jeux vidéo qui offre croissance et rendement. Une recommandation à découvrir p. 12 du nouveau MoneyWeek.
[Vous n'êtes pas encore abonné à [i]MoneyWeek[/i] ? Profitez de notre offre spéciale nouveaux abonnés :
- 3 numéros d'essai gratuits pour découvrir MoneyWeek en toute tranquillité et sans engagement
- puis un abonnement à 14 euros par trimestre, soit 61% de réduction sur le prix annuel au numéro
Pour profiter de cette offre, c'est ici...]

Il se peut que l'Etat se serve directement sur votre compte en banque ou sur votre assurance-vie pour rembourser sa dette...

Il se peut que vous passiez à côté des moyens de vous protéger...

Mais il se peut aussi que vous lisiez la suite de ce message. Vous y découvrirez 3 investissements coffre-fort qui pourraient protéger votre épargne...

... alors que des centaines de milliers de Français risquent probablement de voir leur épargne fondre comme neige au soleil !

Pour découvrir ces 3 investissements... c'est ICI !

Les insiders paniquent : krach à l'horizon ?
Marc Mayor
 

Au cours des six derniers mois, les initiés des grandes capitalisations américaines ont vendu 120 millions d'actions, tout en en achetant 38 000. Soit 3 177 fois moins... une asymétrie qui n'a jamais été aussi grande.
Surtout, elle semble révélatrice de la solidité de la soi-disant reprise actuelle. Les dirigeants, présidents, directeurs d'entreprise vendent. C'est pourquoi vous n'avez probablement pas intérêt à être haussier à moyen terme.

Les insiders procèdent à des ventes d'action record
Au cours de la première semaine de novembre, les insiders ont vendu pour cinq milliards de dollars d'actions sur l'ensemble des marchés américains. Un record, qui écrase la précédente meilleure performance hebdomadaire -- qui était de deux milliards de dollars. Sur le S&P 500, ces ventes ont atteint trois milliards, soit quatre fois plus qu'au cours de la semaine précédente.


Or le phénomène ne touche pas une industrie en particulier, qui traverserait des difficultés. Il concerne les 10 plus grandes entreprises du Nasdaq comme APPLE, GOOGLE ou AMAZON, mais aussi les géants du commerce de détail -- GAP, TARGET, COSTCO -- ou les spécialistes des semi-conducteurs. Bref, trois des plus importants secteurs qui réagissent le plus tôt aux variations de la conjoncture.

Ceux qui sont idéalement positionnés pour savoir ce qui va arriver dans ces entreprises n'ont actuellement qu'une seule ambition : échanger leurs papiers valeurs contre du liquide en vendant leurs titres.

Des actions trop nettement surévaluées ?
Pourtant, les Bourses ont bien rebondi depuis l'été. Le S&P 500 a, par exemple, progressé de 16% par rapport à son niveau le plus bas de l'année -- touché le 2 juillet. Le rebond du chat mort ? Les commentateurs expliquent que c'est la conséquence de résultats solides, eux-mêmes liés aux économies effectuées par les entreprises -- notamment en mettant leurs employés à la porte.


Le dernier facteur censé expliquer le rebond boursier est la poursuite de l'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis. En d'autres termes, tout va bien parce que le grand argentier du pays fait tourner à plein rendement la planche à billets... rien ne vous choque ?

Bien sûr, les insiders peuvent avoir toute sorte de bonnes raisons pour vendre, toutefois, ils n'achètent que lorsqu'ils sont convaincus que les actions de leur société vont progresser. Actuellement, il n'y a pas foule (et de loin) du côté des acheteurs. Signe que les actions sont trop nettement surévaluées ?

Le rapport de 3 177 actions vendues pour chaque action achetée par les insiders des entreprises citées plus haut est si stratosphérique qu'il ne peut s'expliquer par des broutilles, du style "celui-ci veut s'acheter une nouvelle voiture" ou "celui-là veut rénover sa résidence secondaire".

En prenant le marché new-yorkais dans son ensemble, ce ratio est sans équivoque : quatre fois plus de titres vendus par les insiders que de titres achetés, au cours des huit dernières semaines. C'est deux fois plus que le niveau habituel.

Explications... les insiders se tournent vers les actifs réels
Cela s'explique peut-être par l'ambiance qui prévaut à Wall Street en ce moment, juste avant le sprint final de 2010. Ce n'est pas exactement la joie et la sérénité. D'une part, le scandale des saisies immobilières abusives bat son plein -- de grandes banques sont impliquées.


D'autre part, les gérants n'ont plus qu'un mois environ pour obtenir de la performance et donc pour justifier leurs bonus. Mais ils sont déjà tellement investis qu'ils n'ont plus de munition à disposition. Pour dire les choses clairement, toutes les conditions semblent réunies pour une sévère correction sur les marchés.

Mais il faut s'attendre à d'autres conséquences. Collectivement, les initiés détiennent maintenant plusieurs milliards de dollars. La belle affaire ! Le billet vert ne cesse de perdre de la valeur, au fur et à mesure que la Fed poursuit dans l'assouplissement quantitatif.

Il faut donc penser que si ces insiders ont été suffisamment intelligents pour vendre avant que leurs actifs perdent de la valeur, ce n'est pas pour stocker cette valeur dans une monnaie qui ne vaudra bientôt plus rien.

J'ai ma petite idée sur la question. Jetez un oeil du côté des actifs réels, comme les matières premières, les agricoles en particulier... [Ndlr : et c'est exactement ainsi que travaille Marc Mayor pour choisir les entreprises qu'il recommande chaque mois dans sa Lettre. Résultat ? une performance latente moyenne de plus de 15% depuis le mois d'avril, avec des gains allant jusqu'à +34%... +45%... et même +60% à cette heure. Pour suivre les conseils d'un ancien insider repenti, il suffit de cliquer ici]
C O M M U N I Q U E
AVERTISSEMENT DE RISQUE: Tous les produits financiers négociés sur marge comportent un degré élevé de risque pour votre capital.
Ces produits ne sont pas adaptés à tous les investisseurs et vous pouvez perdre beaucoup plus que votre investissement initial.
Merci devous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus et de solliciter un avis indépendant si nécessaire.
ActivTrades PLC est un courtier régulé et autorisé par la Financial Services Authority (réf: 434413).
Notre Société est habilitée, par le Comité des
Etablissements de crédit et des Entreprises d'Investissement ( Banque de France, 31 rue Croix des petits champs 75001 Paris),
à exercer les services de réception, transmission et exécution d'ordres pour le compte de tiers.


 
 

Vendredi 3 décembre 2010

 La correction sur le prix des métaux précieux est-elle bientôt finie ?
 Eberhardt Unger
 La "vague chinoise II" portera l'or à 1 500 $
 Isabelle Mouilleseaux

 
La correction sur le prix des métaux précieux est-elle bientôt finie ?
Eberhardt Unger La tendance haussière du prix des métaux précieux, qui dure depuis 2001, a déjà connu des phases de forte correction (voir le graphique de l'or, ci-dessous). Depuis 2001, les corrections ont été en moyenne de 12,8% pour l'or et de 19,6% pour l'argent.
 
Jusqu'ici, et par rapport à un plus haut de 1 421 $ l'once pour l'or et de 28,55 $ l'once pour l'argent, les corrections de prix ont été inférieures à la moyenne long terme. Elles ont eu lieu non en raison d'un quelconque changement au niveau des facteurs fondamentaux, mais seulement en raison de prises de bénéfices par les spéculateurs à court terme.

Les perspectives pour l'or et l'argent sont si favorables que l'actuelle phase de correction devrait être utilisée pour se renforcer.

Le moteur principal de la hausse des prix est la perte de confiance dans la capacité des pays industrialisés à retrouver le chemin vers une politique économique et financière favorisant la stabilité.

La dette publique exorbitante ne pourra jamais être remboursée, si bien qu'il ne reste que le recours à l'inflation et à l'abandon des créances irrécouvrables. Les dernières mesures QE2 des Etats-Unis ont encore accrue les incertitudes et les doutes quant à la stabilité de notre système financier.

Les problèmes de financement des pays périphériques de la zone euro ont entraîné une importante hausse des taux des obligations souveraines, ce qui indique que le risque est jugé élevé sur les marchés obligataires. Le consensus n'est même pas encore général sur la question. Tout cela conduira à une nouvelle hausse des prix des métaux précieux.

Les deux plus grands marchés pour l'or sont l'Inde et la Chine. Le World Gold Concil (WGC) prévoit que la hausse des revenus dans ces pays entraînera une augmentation de la demande de métaux précieux.

En 2010, la demande de l'industrie bijoutière sera globalement supérieure à celle de l'année précédente, et se montre robuste en dépit de la hausse des prix. La demande industrielle a de nouveau augmenté pour retrouver son niveau long terme. Le WGC prévoit qu'elle restera solide grâce à une demande soutenue, en particulier par le secteur de l'électronique (iPad, Smartphones).

A long terme les perspectives sont encourageantes compte tenu de la demande qui va s'accroître en provenance, notamment, de nouveaux secteurs tels que ceux des nanotechnologies, des technologies environnementales et des biotechnologies.

Conclusion : on peut profiter de l'actuelle correction sur les prix des métaux précieux pour se renforcer, en finançant ces nouveaux achats par la vente d'obligations souveraines long terme.

Dr. Eberhardt Unger est un économiste indépendant, fort de plus de 30 ans d'expérience des marchés et de l'économie. Vous pouvez retrouver ses analyses sur le site www.fairesearch.de

 
Pour aller plus loin aujourd'hui :
Simone Wapler vous recommande elle-aussi les métaux précieux dans le dernier numéro de MoneyWeek. Les matières premières – et en particulier l'or – sont une excellente manière pour vous de remporter la guerre des monnaies : "Ne laissez pas votre épargne devenir une victime collatérale de cette guerre. Protégez-vous avec de l'or et des matières premières. Depuis 10 ans, aucune monnaie fiduciaire ne résiste à l'or. Souvent, les lecteurs nous disent : 'l'or, c'est en fait une histoire de dollar. Nous vivons en euro...'. Ce n'est pas vrai. L'or est devenu avant tout une histoire de monnaies".


Simone vous recommande 8 valeurs adossées à des biens tangibles... et à découvrir dans le dernier MoneyWeek.
[Si vous êtes déjà abonné, retrouvez ses conseils p. 16 du numéro 109 de [i]MoneyWeek[/i], et si vous ne l'êtes pas encore, recevez vos 3 numéros d'essai gratuits...]

Guerre des monnaies : c'est le moment d'en profiter !

Quand la bataille fait rage, mieux vaut être dans le bon camp... Aujourd'hui, ce camp, c'est celui des cambistes, les traders de devises.

Que vous soyez novice ou initié, découvrez vite comment une méthode simple et rigoureuse pourrait vous permettre de profiter des hausses comme des baisses des devises.

Récemment cette méthode a permis à quelques particuliers de faire progresser de 7,15% leur portefeuille... en une seule semaine !

Notre spécialiste du Forex vous explique tout ce que vous devez savoir ICI.

La "vague chinoise II" portera l'or à 1 500 $
Isabelle Mouilleseaux
Après la vague I (achat d'or physique par les autorités monétaires chinoises en vue d'accroître la part de l'or dans leurs réserves de change), voici la vague II.
Une vague qui pourrait bien porter le cours de l'or vers les 1 500 $ dès 2011...

Vous le savez, les Chinois aiment l'or physique
Surtout depuis qu'ils ont ENFIN ! le droit d'en détenir. Il y a quelques mois encore, cela leur était interdit.


Juste un chiffre : les ventes de lingots et de pièces d'or étaient en hausse de 40% sur le premier semestre 2010 selon le China National Gold Group.

Pour l'instant, nos amis Chinois peuvent acheter l'or physique de trois façons :
Citation:
- Acheter des bijoux en or

- Acheter des pièces et lingots d'or (le fameux Panda !)

- Acheter des contrats à terme sur le marché des futures de Shanghai (plus difficile déjà !)


Une quatrième voie s'ouvre, royale...

Révolution !
Pékin vient de donner son feu vert : les Chinois (et les institutionnels) vont enfin pouvoir acheter des ETF or adossés à des stocks physiques d'or (ETF négociés sur les marchés occidentaux). Comme vous et moi.


Vous rendez-vous compte de la portée de cette décision ?

Nous allons assister à un flux massif de capitaux vers ces ETF dans les prochains mois, ce qui fera grimper la demande d'or physique mécaniquement.

Rush sur l'or en perspective
Pourquoi suis-je si convaincue de l'importance du flux d'investissement chinois vers les "ETF or physique" ?


Parce que les Chinois ont un besoin urgent de protéger leur capital et que l'or physique est l'une des rares solutions à leur disposition.

Je m'explique :

1. Le marché des actions chinois tangue et est plutôt orienté à la baisse. Les Chinois sont donc peu enclins à placer leur argent en Bourse en ce moment. Et comme ils sont fortement dissuadés d'investir dans l'immobilier, l'or est pour ainsi dire leur "seule porte de sortie". N'oubliez pas que les prix de l'immobilier ont atteint des sommets et que pour faire dégonfler cette bulle, Pékin a pris des mesures drastiques. Notamment en freinant le crédit et en alourdissant la pression fiscale.

2. Cerise sur le gâteau : l'inflation en Chine tourne à 4,4% officiellement (et probablement plutôt autour de 8%/10% dans la réalité !). Les Chinois achètent donc de l'or PHYSIQUE pour se protéger de cette inflation destructrice de capital ! Ils sont "fous d'or".

Merci Ben Bernanke. A coup de QE2, il a propulsé les matières premières à des sommets et a fait sauter l'inflation chinoise au plafond !

Retenez ceci :
Spirale inflationniste en Chine + accès aux ETF or physique 
= hausse des cours de l'or
 
Nouveau record historique pour l'or en euro
En attendant, l'or vient de battre un nouveau record historique en euro, à 1 070 euros l'once.


Comme vous le savez, je discutais hier avec mon ami Vincent Ganne d'IGMarkets qui me disait que "l'or redevient très intéressant pour un investisseur en euro".

Je lui ai demandé d'approfondir pour vous sa pensée. Voici son analyse :

"L'or redevient très intéressant pour un investisseur en euro"
"De nouvelles données techniques sont apparues ce mois de novembre, avec notamment les signaux haussiers sur le dollar américain (Dollar Index) et l'entrée dans une phase de consolidation des marchés actions. L'Europe sous-performant assez largement les indices américains, pénalisée par la dette souveraine des PIIGS.


Le renchérissement du dollar américain est du à la chute de la paire euro/dollar, qui représente à elle seule 50% dans la pondération de cet indice (Dollar Index). La baisse de la monnaie unique européenne est donc le facteur technique dominant du mois de novembre sur le marché des changes.

L'analyse technique dévoile encore un potentiel de baisse important pour la paire euro/dollar qui pourrait rejoindre les 1,2650 $. L'once d'or a donc repris sa marche en avant en dollar, et le mouvement est logiquement encore plus fort en euro.

Le signal d'achat est limpide
Les sommets historiques inscrits en juin dernier sont dépassés, le signal d'achat est limpide. Regardez :"
 
Lingots, lingotins et pièces d'or sont une alternative.

Ou faites comme nos amis Chinois. Optez pour les ETF adossés à de l'or physique. Toutefois, ils seront libellés en dollar. Mais comme l'or est un "anti-dollar naturel", ce n'est pas vraiment un souci.

Isabelle Mouilleseaux
 


Offre promotionnelle – Défis & Profits
______________________________________________________________________________________  
Le message ci-dessous ne constitue pas un conseil d'investissement. Investir en actions constitue un risque pour votre capital -- vous pouvez perdre tout ou partie de votre argent. N'investissez donc jamais plus que vous ne pouvez vous permettre de perdre. Les chiffres mentionnés dans cette communication publicitaire font référence au passé ou sont des prévisions. Les prévisions et les performances passées ne constituent pas des indicateurs fiables de résultats futurs. Nous vous conseillons de consulter, avant d'investir, un courtier ou conseiller financier indépendant agréé.
______________________________________________________________________________________Chine, Inde, Russie, Brésil : les BRIC sont déjà finis...
... simplement, ils ne le savent pas encore

Aujourd'hui, dans l'ombre...  
Les Cobras se préparent à
passer à l'attaque
 
Leur irrésistible ascension ouvre
un gisement de profits potentiels
tel qu'on n'en voir
qu'une fois par décennie... voire par siècle
 
Quelques investisseurs bien informés
sont déjà en train de se positionner
sur les plus belles opportunités de ces marchés cachés
 
A la clé : 324% de gains... au minimum  
Pour les rejoindre, continuez votre lecture...  
 
Cher Lecteur, Nous sommes en 1998.
En France, on célèbre la victoire des Bleus à la Coupe du Monde. C'est une sorte de point culminant d'une euphorie nourrie par une croissance de 3,1%, qui grimpera jusqu'à 3,2% en 2000. Aux Etats-Unis, sur la même période, c'est encore mieux, avec 4,4% de croissance en 1998... et même 5,2% en 2000.
A la fin des années 90, les grandes puissances mondiales -- Europe, Etats-Unis, Japon -- sont au sommet de leur puissance. Un zénith qu'on n'avait plus connu depuis les 30 Glorieuses.
Citation:
Mais parallèlement, dans l'ombre, une révolution se prépare.
Quelques "petites" nations, ignorées -- voire carrément méprisées -- par les grands pays sûrs de leur puissance, travaillent à gagner du terrain sur leurs concurrents occidentaux.


Tranquillement, sans attirer l'attention, ces pays aux dents longues poussent leurs pions. Tandis que l'Occident entre dans une spirale de spéculation et d'endettement comme on n'en a encore jamais vu de toute l'histoire de l'humanité, ils mettent tout en place pour avaler des parts de marchés européens, croquer des entreprises américaines, gonfler leurs réserves de dollars, euros, yens.
Douze ans plus tard, voilà où on en est :
Citation:
◊ Entre 1999 et 2005, la Russie a su se débarrasser des derniers restes du communisme -- pour enregistrer une croissance annuelle dépassant les 6% en moyenne... et allant jusqu'à 8% en 2008.
◊ Dans le même temps, le Brésil faisait jouer à fond son principal atout, les matières premières... pour devenir un partenaire incontournable des pays développés et construire ainsi une économie qui est aujourd'hui plus grande que celle du Canada.

L'Inde est quant à elle revenue de loin : elle est aujourd'hui la troisième puissance asiatique, avec une croissance annuelle supérieure à 6% depuis la fin des années 90.

◊ Et par où commencer avec la Chine ? Elle est aujourd'hui deuxième puissance économique mondiale... son taux de croissance dépasse les 8% en moyenne depuis plus de 10 ans... ses réserves de change sont devenues les premières au monde en 2006...



Et tout ça n'est sans doute pas fini. Pourtant, je vais peut-être vous surprendre : les vraies fortunes ont déjà été faites en Chine. Idem pour l'Inde, le Brésil ou la Russie.
Citation:
Non. Pour faire des gains vraiment spectaculaires, il faut remonter 10 ans en arrière. Il faut...
... Défricher le marché chinois avant qu'il n'explose à la hausse...
 ... S'apercevoir de la richesse des ressources brésiliennes avant que la masse des investisseurs ne se rue sur ces gisements de valeur...
... Repérer les forces de l'Inde ou de la Russie avant que toute la presse financière grand public le placarde en première page...


... pour vous positionner en conséquence et engranger des gains absolument spectaculaires -- et je pèse mes mots -- à mesure que ces marchés nouveau-nés prennent de la vitesse.


Ce "voyage dans le temps", vous l'avez entre les mains : j'aimerais vous présenter un moyen de vous positionner sur les PROCHAINS émergents.
Des pays qui, tout comme les BRIC à la fin des années 90, sont dans la toute première phase d'une croissance proprement vertigineuse.
Un rappel de quelques faits, pour vous donner la mesure du potentiel de profit qui s'ouvre à vous si vous saisissez votre chance aujourd'hui. Un investisseur qui aurait eu du nez en 1998 se retrouverait quelques années plus tard avec...
Citation:
500% de gains sur le STC, principal indice russe, qui est passé de 400 points en janvier 1998 à un sommet de 2 400 points en juin 2008.

Plus de 300% de plus-values en suivant l'indice SSE, à Shanghai -- qui démarrait l'an 2000 à 1 400 points à peine... et atteignait sept ans plus tard un sommet à 6 000 points.
Un capital multiplié par plus de quatre grâce aux 15% de rendement annuel moyen du Sensex indien, passé d'un peu plus de 3 000 points en 1998 à 20 286 à son sommet en 2007.



Les pays que je suis sur le point de vous présenter devraient faire tout aussi bien -- et peut-être mieux -- dans les années qui viennent.
Citation:
Je les ai appelés les Cobras.
Exactement comme un serpent se faufile dans les hautes herbes pour mieux bondir sur sa proie... ces pays sont en train de filer ventre à terre, parfaitement invisibles pour la majeure partie des investisseurs, vers une croissance explosive.


En fait, je suis même allé un peu plus loin... en détectant pour vous les meilleures valeurs pour profiter de ces Cobras. Si tout se passe comme je le prévois, ces recommandations réunissent toutes les conditions pour vous rapporter 324% de gains cumulés -- au minimum.
Ces conseils, j'aimerais vous les offrir EN CADEAU. Dans quelques instants, je vous dirai comment les recevoir gratuitement. Mais avant ça, j'aimerais que vous compreniez une chose essentielle...

Bon sang de bonsoir, oubliez le CAC 40 !!  
Les opportunités que je suis sur le point de vous révéler sont entièrement nouvelles et inconnues de 99% des Français. Elles vous ouvrent des territoires inexplorés... qui n'attendent que des investisseurs sérieux et bien informés pour les transformer en solides profits.
Citation:
Mais évidemment, la plupart des gens manqueront cette opportunité. Ils hésiteront trop à abandonner leur "ancienne manière" de penser.


Mais je peux vous dire une chose : les gens qui ont assez de vision et d'intelligence pour se positionner maintenant, lors de la première phase, pourraient bien ne plus jamais avoir à s'inquiéter de l'avenir de leur portefeuille.
Lorsqu'on commence à accumuler des gains potentiels de 83%... ajoutés à 74%... puis à 100%... et ainsi de suite, il ne faut pas longtemps avant qu'un petit investissement initial se transforme en un coquet capital.
Bien entendu, trouver ces opportunités -- et les transformer en gains -- n'est pas si facile.
Ce ne sont certainement pas des investissements dont votre banquier ou votre conseiller financier vous parlera. Pas plus que vous ne les trouverez en première page de votre hebdomadaire ordinaire... ou en ouverture du journal de 20h.
Citation:
Pour être tout à fait franc, ces opportunités existent dans des endroits éloignés du globe -- et s'écartent tant des sentiers battus -- que pour y accéder vous-même, vous auriez besoin d'un réseau de contacts de haut niveau... d'un escadron de spécialistes de l'international... et d'une équipe d'analystes financiers à temps plein.


Bref : investir dans les Cobras est hors de portée pour 99,99% des gens sur la planète.
Mais voilà l'idée : nous voulons vraiment que vous puissiez tirer parti de ces opportunités incontournables -- et surtout spectaculairement profitables.
Et c'est là que j'entre en scène. Avec mon service, Défis & Profits, j'ai un seul objectif :

Aider des investisseurs sérieux et visionnaires
à se positionner sur les marchés les plus négligés du globe, pour en retirer des profits de l'ordre de 100%, 74%, 83%...
 
Je sais que ça semble ambitieux... mais il faut regarder les choses en face. Autrefois, pour se construire un véritable patrimoine "sûr", il fallait acheter des grandes valeurs bien françaises, qu'on conservait pendant des années et des années. Hors le CAC 40, point de salut ! Tel a été le mot d'ordre pendant des générations.
Citation:
Mais cette époque est bel et bien finie.
Aujourd'hui, les pays occidentaux posent des risques financiers sérieux. Des risques qui pourraient décimer très bientôt des investisseurs innocents.


Voilà pourquoi :
Les politiciens et l'industrie de la finance aimeraient vous faire croire que le marché va continuer sa hausse... pour retrouver ses sommets de 2008 et au-delà.
Ils se félicitent des signes de "reprise", et prétendent que les beaux jours sont au coin de la rue. Mais si l'on y regarde de plus près, ces "bonnes nouvelles" sont en fait de mauvaises nouvelles soigneusement déguisées.
En réalité, la majeure partie des bonnes nouvelles des autorités mondiales viennent sous la forme d'augmentation des bénéfices des entreprises et de la "productivité".
C'est vrai que les profits des entreprises et la productivité augmente. Mais la seule raison à cela, c'est que les coûts de main-d'oeuvre -- c'est-à-dire les emplois -- sont supprimés à un rythme effréné.
Citation:
Et c'est bien là le problème :
Une reprise réelle et durable est nourrie par les emplois, la confiance des consommateurs et les dépenses.


Or ce n'est PAS ce qui est en train de se produire !
Partout dans le monde développé, le chômage grimpe... les dettes s'accumulent... l'angoisse monte.
En France, le taux de chômage frôle les 10%... tandis que la dette publique atteint les 77% du PIB. Grèce, Irlande, Espagne, Italie, Grande-Bretagne... le reste de l'Europe n'est pas mieux loti.
Aux Etats-Unis, le chômage est lui aussi à 10% -- et je ne vais même pas parler du niveau de dette : quasiment tous les états de l'Union sont en faillite virtuelle !
Alors je vous pose la question :
Citation:
Est-ce que ça vous semble être des conditions idéales pour une reprise économique durable ?
Est-ce qu'on dirait des fondations solides sur lesquelles les cours boursiers peuvent s'appuyer pour grimper ?
Est-ce que ça ressemble à des pays où vous pouvez faire fructifier votre argent en toute sécurité ?


Non, non et NON !  
Les gens qui s'accrochent à la conviction démodée que l'Occident est un paradis de l'investissement sûr peuvent se préparer à une réalité autrement plus douloureuse. Heureusement, pour les investisseurs conservateurs cherchant des moyens sûrs de se construire une richesse durable... Il y a une alternative... une alternative qui pourrait vous ouvrir un univers de gains spectaculaires -- à commencer par 324% de plus-values cumulées en seulement quatre positions.

Pourquoi les meilleures opportunités des
10 prochaines années se trouvent
hors de nos frontières
 
Je sais ce que vous allez me dire : investir dans des actions étrangères, c'est le contraire d'une approche prudente de l'investissement. Et c'est vrai que 99 actions étrangères sur 100 ne sont pas adaptées à votre portefeuille.
Citation:
Mais les opportunités que j'aimerais vous présenter aujourd'hui sont totalement différentes. Complètement uniques. Elles pourraient vous offrir la manière la plus certaine d'engranger des profits à trois chiffres en 2011 et ensuite.


C'est là un point important, alors permettez-moi de m'y arrêter un petit instant : les recommandations que j'élabore dans le cadre de Défis & Profits demandent très souvent que vous alliez investir sur des marchés étrangers.
Il ne s'agit évidemment pas d'aller risquer votre argent durement gagné sur des places boursières obscures, dans des entreprises opaques ou toute autre forme de placement dangereux. Les opportunités que je vous présenterai sont toutes accessibles depuis les marchés américains ; elles sont liquides, avec de vraies perspectives d'avenir et des potentiels souvent spectaculaires.
Mais si vous n'êtes pas prêt à investir à l'étranger... si votre profil d'investisseur est averse aux prises de risques et à la volatilité... autant arrêter votre lecture tout de suite. D'autres formes d'investissement vous seront sans doute plus adaptées.
Mais si vous êtes prêt à vous positionner en dehors de la France... à tenir le cap même lorsque des turbulences se produisent -- car il y en aura, comme pour tout investissement en bourse... et à faire preuve d'un peu de sang-froid... Je suis certain que vous ne regretterez pas votre choix.
Citation:
Imaginez un peu : alors que les autres investisseurs s'enlisent et se débattent dans les marchés français... vous pourriez être en train de construire un patrimoine qui durera des générations.
A cause de leur positionnement unique sur des marchés émergents encore ignorés du grand public... ces entreprises ont tout ce qu'il faut pour vous fournir des gains EXPLOSIFS, qui pourraient changer votre portefeuille du tout au tout.


Ces occasions sont parfaitement nouvelles et méconnues : elles n'attendent plus que des investisseurs sérieux et bien informés pour les transformer en gains solides.
A commencer par ce premier Cobra...

Les atouts du Brésil... ajoutés à ceux de la Chine :
positionnez-vous sans attendre !
 
Alors, voyons voir : un sous-sol regorgeant de richesse (or, cuivre, gaz naturel...), des terres agricoles fertiles (riz, thé, café...), un régime politique démocratique et stable, une situation géopolitique idéale entre Australie et Asie... Déjà, ce pays part sur de bonnes bases. Mais les choses vont encore en s'améliorant...
Citation:
Voilà plusieurs années que ce Cobra construit lentement mais sûrement les fondements de son envol économique -- mais il n'en est encore qu'au début. Je dirais qu'à son stade de son développement, il en est là où en était le Brésil il y a une dizaine d'années. Vous imaginez un peu le potentiel qui vous attend, en vous positionnant maintenant ?


Je vous rassure tout de suite. Ce n'est pas un pays aux finances douteuses. En fait, la note que l'agence Fitch attribue à sa dette avance d'année en année. Elle est actuellement à BB ... et si l'économie continue sur sa tendance actuelle, cette notation sera encore relevée.
Et puisqu'on parle chiffres, continuons sur notre lancée. Notre Cobra peut se vanter d'un déficit budgétaire de 2,1% seulement du PIB : il répond plus aux critères exigés par Bruxelles dans le Traité de Maastricht que la France avec ses 6,6% "dans le rouge" !
Quant à sa croissance, elle devrait se situer entre 5,5% et 6% cette année... et continuer ainsi l'année prochaine.
Ce pays retient enfin mon attention par un point important. L'Occident réduit sa consommation, la Chine est en surchauffe et, d'une manière générale, le protectionnisme commence à se développer autour de toutes les frontières commerciales. Mais ce Cobra ne dépend des exportations qu'à hauteur de 28% de son PIB -- son vaste marché intérieur reste son premier débouché...
Citation:
... et quel débouché ! Le gouvernement s'est récemment attaqué à financer le développement de nouvelles infrastructures pour un montant de 140 milliards de dollars sur cinq ans, afin de permettre la croissance économique envisagée.


Routes, autoroutes, ports, télécommunications, aéroports, vont en profiter. Parallèlement, le coût de la main-d'oeuvre reste bon marché, ce qui a incité des entreprises américaines ou européennes à délocaliser dans ce pays afin de se diversifier de la Chine.
Tout cela crée de la croissance, et des emplois : la classe moyenne est en train de se développer, de s'enrichir. Son niveau de vie s'élève peu à peu... tout comme la consommation. Les gens cherchent à se rapprocher des standards occidentaux, à commencer par un secteur extrêmement porteur, où se situe ma recommandation pour ce Cobra.

Opportunité Cobra n°1
Misez sur le taux de croissance internet
le plus rapide au monde !
 
Notre Cobra présente le taux de croissance de l'internet le plus rapide au monde. Il y a actuellement 40 millions d'internautes dans le pays, et le marché devrait croitre de 48% en 2010 selon une étude de Yahoo ! Le taux de pénétration des ordinateurs étant assez faible (2%), les internautes utilisant le plus souvent des téléphones mobiles, plus légers, moins chers, plus faciles à utiliser. Quoiqu'il en soit, le développement des communications du pays, et d'internet en particulier, passe par l'installation des infrastructures nécessaires, sachant qu'en 2008, il n'y a que 13,4 lignes téléphoniques pour 100 habitants. Notre pépite a actuellement 23,6 millions de lignes fixes en service, et via sa filiale à 65%, près de 80 millions de lignes de mobiles. Il y a de la marge avant de saturer le marché !
Citation:
Plus gros opérateur téléphonique dans son pays, la société vient tout juste de faire le point sur le développement des mobiles. Pour cette activité, l'opérateur envisage une croissance de 10 à 11% pour 2010.


Et du côté des chiffres aussi, les voyants sont au vert :
Ma trouvaille a enregistré de solides résultats pour le premier semestre 2010 : un chiffre d'affaires de 3,777 milliards de dollars contre 3 milliards en 2009 sur la même période. Et le résultat d'exploitation passe à 662,2 millions de dollars, contre 592 auparavant.
Citation:
De 2009 à 2010, les revenus des lignes fixes augmentent de 76%, les revenus des mobiles de 12%, les revenus d'internet de 45%.


Cerise sur le gâteau, le titre n'est pas trop cher, avec un PER 2010 d'environ 13,3 légèrement inférieur à la moyenne de cette industrie.
Liquide, sûr, ce titre a vraiment tous les atouts pour vous rapporter potentiellement un gain de 67% -- ou plus -- à mesure que ce Cobra poursuit sa croissance. Je vous expliquerai dans quelques lignes comment obtenir tous les détails pour vous positionner.
Pour l'instant, il me semble plus important de vous parler de quelque chose qui va sans doute vous étonner :

Le pays qui a sans doute
la plus forte croissance au monde...
et ce n'est PAS la Chine !
 
Ce pays est minuscule... mais riche. 50 180  $ de PIB par habitant... contre 56 934  $ pour les Etats-Unis... et 33 434  $ pour la France !Dans sa zone géographique, c'est le seul pays ayant une dette classée AAA par Standard & Poor's. Fret maritime, biotechnologies et services financiers sont ses principales forces -- pas mal, pour un pays "émergent", non ?
Mais préparez-vous au plus stupéfiant :
Citation:
La croissance économique de ce nouvel eldorado atteint les 32% annualisés au 1er trimestre 2010. Du jamais vu (mais c'était déjà du 13,1% au même trimestre de 2009).C'est probablement LA PLUS FORTE CROISSANCE DANS LE MONDE.


La richesse et le dynamisme du pays attirent déjà quelques investisseurs, séduits par les atouts qu'il présente... mais croyez-moi, il y a de très belles opportunités à saisir. Notamment l'entreprise que j'ai choisie pour vous : si tout se déroule comme je le prévois, elle pourrait vous permettre d'enregistrer une plus-value de 74% (voire plus, car le cours pourrait aller bien plus haut).

Opportunité Cobra n°2
Un problème à l'échelle mondiale...
... et un leader méconnu promis
à un avenir brillant
 
Notre deuxième pépite n'est pas une petite société. C'est même un acteur majeur dans le domaine du traitement de l'eau. (Et si vous pensez à Veolia, je vous arrête tout de suite : je vous rappelle que mes recommandations sont inédites !) Crée en 1989, elle atteignait son premier million de dollars de chiffre d'affaires cinq ans plus tard. Elle est cotée sur son marché boursier depuis 2001.
Citation:
Au départ, c'était une simple société fournissant des produits de traitement de l'eau, mais avec le temps, elle est devenue un leader dans sa zone géographique, avec toute une palette de produits et de services. Elle est notamment spécialisée dans le traitement de l'eau par une technologie bien particulière, pour laquelle elle a déposé un brevet.


Et non seulement elle vend ses produits et ses systèmes, mais elle assure la maintenance des opérations, ce qui constitue un flux de revenus récurrents.
Citation:
Le plus remarquable, avec cette société, c'est sa rapide expansion mondiale sur la plupart des pays ayant des problèmes avec l'eau, que ce soit des problèmes d'assainissement des eaux usées ou des problèmes de disponibilité d'eau potable.
Ainsi en 2008, elle a battu Siemens, GE, Veolia et les autres pour l'obtention d'une opération majeure au Maroc.


La société a plus de 400 clients dans le monde. Son marché est en forte progression : les spécialistes évaluent les dépenses d'équipement à 106 milliards de dollars entre 2008 et 2016.
Au premier semestre 2010, le chiffre d'affaires de ce petit trésor a progressé de 9% par rapport au premier semestre 2009. Les ventes progressent régulièrement d'une année sur l'autre avec un secteur industriel qui enregistre sa meilleure performance depuis six trimestres. Les projets qui avaient été différés avec la crise sont remis à l'ordre du jour. L'endettement reste sous contrôle. Enfin, au 30 juin 2010, le carnet de commandes progresse lui aussi.
Voilà un acteur particulièrement bien placé pour jouer un rôle face au défi majeur du manque d'eau dans les pays émergents... et pour qui je prévois sans problèmes une croissance de 74% au moins. Et j'aimerais vraiment que vous puissiez profiter de cette opportunité -- parce qu'on ne rencontre pas tous les jours des entreprises présentant un tel potentiel.

Un visionnaire au service de
vos investissements
 
Mais je m'aperçois que je vais peut-être un peu vite en besogne ! Je ne me suis même pas présenté... Mon nom est Jean-Claude Périvier. Depuis toujours, je m'intéresse aux grandes tendances qui font évoluer le monde, l'économie et la société.
Citation:
On peut dire que j'ai su appliquer ce sens affûté de l'anticipation dans ma vie quotidienne, puisque je me suis intéressé très tôt au secteur de l'informatique -- bien avant qu'il ne devienne un incontournable de l'économie. J'ai ensuite fondé une SSII, toujours avec une bonne longueur d'avance sur le marché. Je me suis également impliqué dans des activités d'intelligence économique.


Parallèlement, dès 1986, je me suis intéressé à la Bourse. N'étant de loin pas satisfait des placements que me proposait mon banquier... j'ai décidé de prendre les choses en main moi-même. Cela m'a réussi à tel point que mon entourage n'a pas tardé à me demander des conseils ! J'ai donc élargi mon champ d'action en lançant ma propre lettre boursière, de circulation très confidentielle à l'époque.
J'ai bien conscience que mon parcours est assez éclectique... mais que voulez-vous, ça me passionne !
Voir comment les fondamentaux planétaires se modifient... prévoir quels pays, quels secteurs, quelles entreprises, quelles tendances vont se développer -- et lesquelles vont disparaître... dénicher LA perle parfaitement positionnée qui rapportera des gains à deux, voire trois chiffres... observer de quelle manière l'humanité avance et progresse... j'ai ça dans le sang.
Alors quand les Publications Agora sont venues me trouver en me proposant de lancer un service basé exactement sur ce principe... je n'ai pas hésité une seconde. Parce que plus qu'une affaire de gains, c'est une affaire de passion. C'est ainsi que Défis & Profits est né... et depuis, il a amplement fait ses preuves, avec des gains de 35,38%, 42,86%, 33,24%, 63,11%... et même 120,41% pour n'en citer que quelques-uns.
Citation:
Cette passion, ces connaissances, ce sens de la Bourse... je me propose de les mettre à votre service, mois après mois et semaine après semaine... pour vous aider à détecter des opportunités comme celles que je viens de vous décrire.


Notre époque est absolument passionnante pour un investisseur un peu curieux du reste du monde... et bien informé. Si vous m'avez lu jusque là, je pense que c'est parce que vous réunissez ces deux qualités. Et vous êtes donc particulièrement bien placé pour profiter de la troisième opportunité que j'aimerais vous présenter aujourd'hui...
 
4% de croissance moyenne depuis 10 ans,
une gestion saine, une vraie reprise...
bref, tout pour plaire !
 
Notre troisième et dernier Cobra est de plus en plus solide, avec des volumes d'échanges internationaux élevés. Avec une croissance moyenne de 4% (sauf en 2009) depuis le début de la décennie, la population de plus de 15 millions d'habitants s'est développée harmonieusement ; le taux de pauvreté a reculé de 40% à 13,7%.
Citation:
Ce pays sud-américain est le premier producteur de cuivre -- avec un tiers de la production mondiale. Inutile de vous rappeler à quel point le métal rouge est essentiel au fonctionnement de nombreux secteurs...
Mais pas question de dépendre d'une matière première parfois volatile : les autorités de ce Cobra ont constitué un fonds, actuellement de 19 milliards de dollars, soit 10% environ du PIB, alimenté les "bonnes" années pour faire face à toute dépression des cours du cuivre. Une sage décision, signe d'une clairvoyance suffisamment rare dans le monde pour être notée !


Le déficit budgétaire n'est que de 4%, et les prévisions de croissance pour 2010 sont de l'ordre de 3,5%. Si les cours du cuivre s'envolent, la croissance en fera autant.
Citation:
Ce Cobra a commencé à émerger de la crise de 2008-2009 dès la fin 2009. Et depuis, la consommation s'est vigoureusement redressée, de nouveaux emplois ont été créés, et la croissance de la demande intérieure est au rendez-vous.


Et comme toujours, cette demande forte pour tous types de produits manufacturés ou de grande consommation se traduit par une explosion de la demande en électricité.
Cette conclusion m'a tout naturellement mené à ma dernière recommandation :

Opportunité Cobra n°3
45 millions de personnes profitent
des services de cette pépite...
De votre côté, profitez de son potentiel !
 
L'entreprise que je suis sur le point de vous présenter devrait vous permettre de surfer sur la croissance de l'économie de notre Cobra... mais également sur celle de ses voisins.
Citation:
C'est une des plus importantes sociétés privées dans ce domaine. Elle possède des participations directes ou indirectes dans les secteurs de la génération d'électricité, de la transmission et de la distribution. Sa capacité de production est supérieure à 14 800 mégawatts, alimentant plus de 45 millions de personnes au niveau national mais aussi à l'extérieur.


La croissance de la société s'est faite de manière organique, ainsi que par le biais d'une croissance externe ultra-solide, qui dure depuis 1988, et qui lui a permis de s'étendre à l'international.
En 2009, les revenus ont été en croissance de 20% ; le résultat a lui aussi été multiplié par plus de deux.
Depuis le début de l'année 2010, notre pépite a vu la demande croitre au rythme de 5%, avec 391 000 nouveaux clients dans son activité de distribution.
En plus, l'action est l'un des chouchou des grands institutionnels : de ce point de vue, c'est un investissement peu risqué à long terme. Et cela prouve, d'une certaine manière (même si je ne suis pas particulièrement fanatique des choix institutionnels...) que cette entreprise est porteuse de croissance.
Je ne vais pas y aller par quatre chemins : à mon avis, cette société réunit toutes les conditions pour voir son cours potentiellement doubler dans les mois qui viennent... et il ne tient qu'à vous de la suivre dans ce très profitable voyage.
Et j'ai failli oublier : ce Cobra abrite une autre pépite incontournable... sur laquelle je ne m'étendrai pas maintenant, mais qui pourrait vous rapporter +83% à mesure qu'elle se développe.

Saisissez votre chance...
ou quelqu'un d'autre le fera !
 
Mais le temps presse. La situation évolue vite. Et pour vous positionner dans les meilleures conditions, vous devez agir maintenant. Pour vous y aider, j'ai préparé pour vous un rapport spécial ultra-détaillé. Il vous dira tout ce que vous devez savoir pour tirer parti des opportunités que j'ai sélectionnées pour vous : vous y découvrirez mes analyses approfondies sur nos trois Cobras, ainsi que le nom des quatre valeurs que j'ai sélectionnées pour des gains potentiels de 100%, 74%, 67% et 83%.
Je vous révélerai également toutes les raisons de mon choix, le seuil d'achat, le seuil de vente, le seuil de sécurité... jusqu'au code de l'action. Vous n'aurez plus qu'à agir.
Citation:
Ce rapport, je l'ai appelé Investissez dans les Cobras : jusqu'à 324% de gains avec les Nouveaux Eldorados. Et il vous est offert, gratuitement et sans obligations, dès l'instant où vous décidez d'essayer Défis & Profits.
Pour être certain de recevoir ce rapport exclusif, n'attendez pas : rejoignez dès maintenant les lecteurs de Défis & Profits. Je vous prendrai sous mon aile (figurativement, bien entendu...) pour vous montrer exactement comment transformer les tendances de fond et les marchés méconnus du globe en fortune potentielle.


Je vous ferai entrer par la petite porte dans les opportunités d'investissement les plus exceptionnelles de notre époque. Je vous révélerai des recommandations boursières aussi passionnantes que profitables. Rien que les quatre valeurs dont je vous ai parlé jusqu'à présent pourraient déjà vous rapporter 324% de plus-values au minimum.
Dans quelques lignes, vous pourrez vous inscrire pour recevoir ce rapport exclusif. Mais d'abord... permettez-moi de vous montrer ce que vous recevrez exactement avec Défis & Profits.

Avec Défis & Profits,
investissez en toute connaissance de cause
dans les méga-tendances de demain
 
A partir d'aujourd'hui, vous avez la possibilité -- très rare -- de vous immerger dans le monde passionnant des marchés d'investissement internationaux. Rappelez-vous : alors que la plupart des gens pratiquent la politique de l'autruche... et acceptent les gains misérables (sans parler des risques) associés aux marchés "développés"... vous pourriez profiter des opportunités les plus brûlantes -- et les plus discrètes -- du moment.
Je suis constamment sur le qui-vive, guettant de nouvelles opportunités. Je fais des recherches approfondies sur des secteurs ignorés... des tendances encore "dans l'oeuf"... des pays auxquels personne ne prête attention -- pour l'instant. De la géopolitique à l'écologie en passant par les sciences, aucun domaine ne m'échappe dans ma quête de valeurs lucratives et solides.
Et en tant que lecteur de Défis & Profits, vous serez le bénéficiaire direct de tout ce travail. Mes recommandations, mes stratégies et mes conseils, vous les recevrez directement, sous une forme claire, simple et précise -- de sorte que vous n'aurez plus qu'à vous positionner.
Voici très précisément tout ce dont vous bénéficierez :
  • Un bulletin mensuel complet envoyé par e-mail (puis par courrier) identifiant les grandes tendances du moment et les opportunités qu'elles ouvrent pour les investisseurs. Je vous ai parlé des Cobras -- qui feront partie des thèmes récurrents de mon service. Mais croyez-moi, nous explorerons bien d'autres gisements de profits : haute technologie, Afrique, infrastructures, pharmaceutiques, nouveaux enjeux géopolitiques... de nombreux investissements passionnants nous attendent.
  • Bien entendu, je ne me limiterai pas à l'analyse pure : chaque mois, j'identifierai environ une à deux opportunités, selon les conditions de marché, pour vous positionner sur le secteur exploré. Des conseils simples, clairs et sans jargon incompréhensible. Je vous donnerai le seuil d'entrée, l'objectif, un seuil de sécurité -- et jusqu'au code de la valeur. La seule chose qui vous restera à faire, c'est de vous positionner.
  • Toujours pour vous permettre d'avoir un portefeuille optimal quelles que soient les circonstances, je vous enverrai tous les vendredis un e-mail de mise à jour : il vous révélera les dernières évolutions de notre portefeuille et les actualités concernant les tendances auxquelles nous nous intéressons, avec des analyses complémentaires et des conseils concrets pour faire évoluer vos positions au mieux.
  • Tous les trimestres, vous recevrez également un rapport exclusif sur une opportunité particulière. Il pourra s'agir d'une valeur qui attiré notre attention mais s'éloigne un peu de nos thèmes centraux, ou d'une valeur à laquelle nous aimerions accorder un peu plus d'attention, et analyser plus en profondeur -- en tout cas, il s'agira d'une recommandation précise, concrète, et qui vous ouvrira de nouveaux horizons de gains !

Et pour que vous puissiez commencer sur le bon pied, je vous enverrai aussi un dossier géopolitique exceptionnel, bourré de conseils et de recommandations qui vous permettra d'avoir à disposition une analyse détaillées des tendances qui changent la donne en ce moment même partout dans le monde.
Ce guide justifie à lui seul de vous inscrire à Défis & Profits puisqu'il est le résultat de longues années de travail. Je l'ai intitulé Les Grands enjeux du 21ème siècle et comment en profiter.
Il s'agit d'une étude géopolitique, économique et financière du monde d'hier, d'aujourd'hui et de demain. J'y identifie pour vous les principales tendances de notre siècle, leur potentiel, mais aussi les dangers qu'elles représentent pour votre argent.
Bref, une lecture indispensable pour tout investisseur aujourd'hui.
Et bien entendu, je vous enverrai votre rapport exclusif sur les 3 Cobras qui pourraient vous rapporter jusqu'à 324% de gains à mesure que leur développement prend de la vitesse ces prochains mois.

Des analyses passionnantes,
des recommandations ultra-ciblées...
... et près de 26% de réduction
sur votre abonnement !
 
Vous vous en doutez, les informations et les conseils que je vous révèle dans Défis & Profits ne sont pas gratuits. Vous devriez payer des sommes considérables pour les obtenir ailleurs. Dans un bureau d'études, des analyses et des recommandations aussi approfondies, précises et détaillées vaudraient des dizaines de milliers d'euros.
Mais mon but n'est pas de vous faire payer le même tarif que les professionnels... même si vous obtenez des recommandations de qualité professionnelle ! Voilà pourquoi Défis & Profits coûte normalement 196 euros par an.
Citation:
Je dis normalement parce que j'aimerais en plus vous faire profiter d'une offre peu banale : vous pouvez recevoir tous les numéros de Défis & Profits, le rapport Investissez dans les Cobras : jusqu'à 324% de gains avec les Nouveaux Eldorados, le dossier Les Grands enjeux du 21ème siècle et comment en profiter, nos rapports trimestriels exclusifs, ainsi que tous mes e-mails hebdomadaires... pour la somme de 144 euros annuels seulement !
Cela fait une réduction de près de 26% !


Si vous êtes prêt à accepter mon offre, il vous suffit de cliquer ici et de suivre les instructions. Lorsque vous vous inscrirez, nous vous facturerons 36 euros -- ce qui représente un quart du total de 144 euros.
Et ce n'est pas tout !
Je voudrais être certain que Défis & Profits correspond bien à toutes vos attentes. Nous vous offrons donc aussi...

Une garantie
100% Satisfait ou Remboursé
 
Eh oui : vous pouvez essayer Défis & Profits pendant trois mois. Découvrez mes conseils et mes analyses à votre rythme, lisez vos trois Recommandations Cobra, votre dossier exclusif sur les grands enjeux du 21ème siècle, profitez des e-mails hebdomadaires...
Citation:
Ensuite, si pour quelque raison que ce soit vous n'êtes pas complètement satisfait de mon système à la fin des trois premiers mois, je vous rembourserai jusqu'au dernier centime -- l'intégralité des 36 euros que vous aurez versés.


Par contre, si Défis & Profits vous convient, vous n'aurez rien à faire : 36 euros seront débités automatiquement de votre compte tous les trois mois, et ce jusqu'à ce que vous souhaitiez arrêter.
Bien entendu, si vous le souhaitez, vous pouvez également décider de vous engager directement pour un an, et régler les 144 euros par chèque -- dans ce cas, il vous suffit d'envoyer votre paiement, libellé à l'ordre des Publications Agora, à l'adresse suivante :
Publications Agora - Libre Réponse 38099 - 75919 Paris Cedex 19  
Et rappelez-vous... Même si vous décidez d'annuler votre adhésion à Défis & Profits, vous GARDEZ TOUT ce que vous aurez reçu... y compris vos cadeaux de bienvenue.
J'espère que vous n'attendrez pas pour profiter de mon invitation spéciale. Les Cobras sont tout au bord d'une croissance exponentielle.
La plupart des investisseurs manqueront cette opportunité. Quelques-uns, par contre, réagiront aujourd'hui... et s'en sortiront largement gagnants.
Agissez sans plus attendre pour faire partie de la seconde catégorie !
Meilleures salutations,
Jean-Claude Périvier
Rédacteur en chef
Défis & Profits

PS : Les Cobras se préparent à passer à l'attaque ; pour un investisseur bien informés, ces "nouveaux Eldorados" pourraient rapporter au minimum 324% de gains grâce à quatre recommandations au potentiel spectaculaire. Je les ai rassemblées dans un rapport d'investissement exclusif : agissez maintenant pour le recevoir en cadeau !
PPS : N'oubliez pas que vous bénéficiez d'une offre exceptionnelle pour vous souhaiter la bienvenue : trois mois d'essai "100% Satisfait ou Remboursé" et pas moins de 26% de réduction sur votre abonnement ! Il n'y a plus à hésiter -- agissez dès maintenant... et changez votre avenir financier !
 Avertissement important :  
Investir en actions constitue un risque pour votre capital -- vous pouvez perdre tout ou partie de votre argent. N'investissez donc jamais plus que vous ne pouvez vous permettre de perdre. Les chiffres mentionnés dans cette communication publicitaire font référence au passé ou sont des prévisions. Les prévisions et les performances passées ne constituent pas des indicateurs fiables de résultats futurs.Nos informations et conseils sont, par nature, génériques ; ils ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions.
En conséquence, nous vous recommandons de contacter un conseiller financier indépendant ou un courtier pour vérifier que la réalisation de transactions telles que recommandées par Publications Agora France est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. La responsabilité de Publications Agora France ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'investissement inopportun.
Défis & Profits est publié par Publications Agora France, une société à responsabilité limitée de presse au capital de 42 944,88 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 399 671 809, dont le siège social est 88 boulevard de la Villette, 75019 Paris, numéro de TVA intracommunautaire FR 88399671809.

© 2010 Publications Agora France
 
Informatique et Liberté : en application de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés,
vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des informations vous concernant.
Vous pouvez l’exercer en vous adressant à Publications Agora France – Service Marketing –
88 boulevard de la Villette, 75019 Paris.
  
 










 Identifiez les bulles gonflées par les QE et ne vous laissez pas prendre
 Simone Wapler
 Est-il encore temps de profiter du boom de l'uranium ?
 Cécile Chevré

Identifiez les bulles gonflées par les QE et ne vous laissez pas prendre
Simone Wapler C'est dans les journaux de ce matin et dans les indices. Monsieur Trichet, gouverneur de la Banque centrale européenne va racheter (avec des euros surgis du néant) la dette souveraine des pays en difficulté. Les marchés y croient, les Bourses ont progressé.
Avant-hier, ma collègue Cécile vous avertissait qu'il fallait nous attendre à de la création monétaire en Europe. C'est ce que nous avons baptisé QEE, comme quantitative easing européen, par similitude avec ce que font les Etats-Unis.
Un lecteur se plaint : "vous nous parlez des malheurs de l'euro, mais aux Etats-Unis les choses vont mal aussi". Exact. Et voyons donc ce que donne QE2 puisque nous avons décidé avec un mois de retard de nous engager nous aussi sur cette voie fatale.
Pour ceux qui ont raté un épisode du feuilleton, QE2 signifie quantitative easing version 2, de l'argent créé à partir de rien et injecté dans le système.
Le "système" est officiellement l'économie. En pratique, cet argent sert à racheter des obligations souveraines de long terme (2 à 10 ans) sur le marché secondaire afin que les nouvelles émissions que doit faire la Fed trouvent preneur à un taux d'intérêt supportable. Par supportable, comprenez pas plus élevé que maintenant, sinon les Etats-Unis, première puissance économique mondiale, ne peuvent plus faire face à leurs dettes publiques. Rappelez-vous, Europe, Etats-Unis et Japon font partie du cartel des taux bas. Toute augmentation du rendement obligataire les conduit à la faillite.
QE2 représente 600 milliards de dollars sortis de la planche à billets électronique, puisque l'argent dont il s'agit apparaît essentiellement sous cette forme aux bilans des banques. Certes, mais...
Que représentent 600 milliards de dollars ?
C'est très simple. Dans ce tableau je vous ai mis la taille de différents marchés et le pourcentage de ces marchés que pèse 600 milliards de dollars.

Ensuite je vous ai indiqué la dilution de chaque dollar sur ce même marché. Car voyez-vous, chaque faux dollar dilue les vrais, puisqu'il est impossible de reconnaître les vrais des faux.
 
Ainsi, vous devez comprendre qu'après QE2 1 $ de PIB américain (ou de dette, c'est approximativement la même chose) ne vaut plus que 0,96 $.

Une autre façon de voir les choses serait de dire que pour acheter le même or, il faut mettre 20% de plus sur la table.

Evidemment, plus le volume initial du marché est gros, plus la dilution est faible. Finalement et curieusement, ce sont les marchés des devises et de l'argent qui devraient être les plus sensibles l'injection de QE2.

Bien entendu, mon raisonnement est extrême (asymptotique, pour les amateurs de mathématiques) puisqu'il considère que TOUT QE2 se dirige sur chaque marché.

Où vont se diriger ces 600 milliards de dollars ?
Les marchés émergents

En fait, il est de notoriété publique que cet argent, avant même qu'il ne soit créé, s'est dirigé vers les marchés émergents. Les pays émergents sont devenus la tarte à la crème des gérants et je ne connais pas une semaine durant laquelle un communiqué de presse triomphant ne m'annonce la création d'un fonds émergent. Nous sommes submergés par les émergents ! Evidemment, à MoneyWeek, nous détestons cela. C'est un signe "bullien" inquiétant.


Les acquisitions en Bourse et autres opérations de "fusacq"
Les marchés adorent, même si les acquisitions, fusions ou rachat d'actions se révèlent stériles pour l'actionnaire. De bonnes entreprises ont accès à des capitaux pas cher. Pour le moment, elles ne s'en servent pas beaucoup. Une bonne raison : leur chiffre d'affaires ne s'envole pas vraiment et la conjoncture économique ne leur semble pas riante (à part, bien sûr, celles qui vendent aux pays émergents). Mais en attendant la reprise, celles qui sont robustes peuvent très bien racheter leurs propres actions ou s'emparer d'une concurrente, ce qui poussera à la hausse le prix des actions ! On pensera que la Fed a obtenu ce qu'elle voulait : une illusion de richesse.


Les marchés des matières premières
Nous n'avons pas le monopole de l'arithmétique. Des dollars créés sont de la fausse monnaie. Les marchés le savent et le prix du pétrole (la mère de toutes les matières premières) monte alors que l'activité ne le justifie pas.


La meilleure protection contre la fausse monnaie, ce sont les actifs tangibles et indispensables.

L'or et l'argent
Même bestial raisonnement que celui que vous venez de lire, vous supprimez juste "indispensables" et vous remplacez par "capables de stocker de la valeur"...


Pourquoi QE2 échouera
Nous croyons que QE2 échouera... enfin, sur le plan économique : il y aura toujours du chômage, un immobilier déprimé ; mais de nombreux intermédiaires vont gagner de l'argent.


QE2 échouera car QE1 a échoué. Avec QE1, les Etats-Unis ont voulu acheter à crédit pour plus de 1 200 milliards de dollars de la croissance. Ils ont obtenu un pitoyable rebond. QE1 n'a pas marché, mais la plupart des gens y croyaient, y compris nos chers pays émergents qui, eux aussi, ont mis le paquet.

QE2 exaspère les pays émergents car il les confronte à l'inflation née de la dévalorisation du dollar. Là nous entrons dans une autre phase de la crise. La Chine sait que si elle ne maîtrise pas son inflation il y aura des émeutes. Dans les pays émergents, l'alimentation représente encore une trop grande part du budget des ménages. Il n'y a pas de calcul d'indice des prix pour esprits purs (hors alimentation, énergie, logement). Il n'y a pas encore de filet social.

QE2 échouera, car contrairement à ce qui s'était passé lors du QE1, le rendement des obligations à long terme monte. L'annonce de QE2 a raté son but. Les acheteurs ne croient pas que les taux pourront être contenus, ils pensent que les prix vont déraper AVANT que la croissance tant espérée par la Fed soit là.

Ce qui prendra une claque
Les actifs des pays émergents d'abord, puis les matières premières trop soufflées par la spéculation. Même l'or et l'argent, au début. Au début seulement, car la situation sera tellement dramatique que l'inflation que voulait la Fed ne viendra jamais. Il y aura seulement une dépression avec une défiance de la monnaie qui pourrait conduire à... l'hyperinflation.

Mettez toutes les chances du côté de vos investissements !
Frédéric Laurent est un professionnel entièrement INDEPENDANT. Son métier ? Vous faire partager ses meilleurs conseils pour gérer sereinement vos finances.
Et son indépendance fait toute la différence. Car il n'a aucun intérêt à vous conseiller une société plutôt qu'une autre -- si ce n'est qu'elle vous rapportera plus !
Découvrez vite ses dernières recommandations en cliquant ici...

Est-il encore temps de profiter du boom de l'uranium ?
Cécile Chevré
 

La semaine dernière, je vous parlais de la bulle qui se forme sur les terres rares – en grande partie à cause de la Chine. Aujourd'hui, je vais m'intéresser à une autre matière première, dont le cours s'échauffe : l'uranium.
Et là encore, la Chine est en grande partie responsable de la flambée des cours. Alors, est-il encore temps pour vous de mettre un peu d'uranium en portefeuille ?

L'uranium n'a pas été un investissement de tout repos par le passé. En 2007, il s'est littéralement effondré. Entre 2000 et 2007, son cours était passé de 7 $ à 140 $ la livre. Une flambée des prix qui s'était accompagnée par une multiplication des exploratrices. Le nombre d'entre elles, cotées au Canada, est passé d'une petite dizaine au tournant du XXIe siècle à plus de 600 en 2007. La bulle de l'uranium a atteint son paroxysme avec la création d'un ETF sur l'uranium physique qui a aspiré une bonne partie des réserves.

Et comme toute bulle, celle-ci a fini par exploser... ce qui n'empêche pas que certains fondamentaux justifient toujours une hausse à moyen terme de l'uranium.

La Chine fait flamber l'uranium
Depuis quelques mois, comme la plupart des matières premières, l'uranium a donc repris le chemin de la hausse. Son cours est passé de 40 $ en juillet à 60 $ cette semaine. Vous connaissez bien maintenant les phénomènes qui se cachent derrière la hausse des actifs tangibles :
1. L'excès de liquidité qui a inondé les marchés et a poussé à la hausse aussi bien les marchés actions que matières premières.
2. La crainte d'une inflation causée par les deux vagues de quantitative easing de la Fed.


Mais la hausse des cours de l'uranium est aussi justifiée par celle de la demande. Il y a quelques mois, le vice-président de la China National Nuclear Corporation (CNNC), une entreprise d'Etat chinoise, a annoncé que Pékin avait l'intention d'investir plus de 117 milliards d'ici 2020 pour développer son parc nucléaire. Pour le moment, la production d'électricité d'origine nucléaire ne représente qu'un tout petit peu plus d'1% de l'énergie totale produite en Chine. Mais Pékin veut faire grimper cette proportion à 5% d'ici 2020.

La Chine dispose actuellement d'une capacité de production d'énergie nucléaire de 11 gigawatts (GW). En 2008, cette capacité n'était que de 8 GW et la Chine – qui voit toujours grand – prévoit de la faire passer à 40 GW d'ici 2020. Et d'après Reuters, cet objectif devrait même être revu à la hausse, à 70 GW.

L'intérêt de la Chine pour le nucléaire se répercute sur la demande. L'empire du Milieu consomme déjà la moitié de la production actuelle d'uranium (environ 55 000 t) et ses ambitions en matière de nucléaire vont s'accompagner d'une hausse de ses besoins.

Où trouver assez d'uranium pour satisfaire l'appétit chinois ? C'est là tout le problème. Les Chinois essaient de se montrer rassurants. Zhao Chenkun, vice-président de China Nuclear Energy Association, a ainsi déclaré : "La Chine est relativement riche en réserves d'uranium et peut entièrement satisfaire les besoins de développement de l'énergie nucléaire en Chine pour 2020".

Hum... Si tel était le cas, alors comment expliquer les investissements chinois à tout-va hors du territoire national ? Car la Chine s'est lancée depuis plusieurs mois dans une vaste opération d'explorations en Namibie, au Niger, au Zimbabwe ou encore en Mongolie. Et Cameco, une compagnie canadienne, et le plus gros producteur au monde d'uranium, vient de signer un accord avec l'entreprise d'Etat China Guangdong Nuclear Power Holding pour lui fournir 20 millions de livres d'uranium d'ici 2025. Et les deux sociétés se sont mises d'accord pour des opérations d'exploration hors territoire chinois.

La Chine n'est pas la seule nation à miser sur le nucléaire. C'est une tendance de fond, comme le rappelle Jean-Claude Périvier dans l'Edito Matières Premières & Devises : "Il y a 436 réacteurs en service, 43 sont en construction, 108 sont planifiés, et 344 propositions supplémentaires ont été faites par les fournisseurs de centrales nucléaires. Actuellement, la demande mondiale en uranium s'établit à 60 000 tonnes. Les mines produiront cette année environ 55 000 tonnes".

Conclusion : les cours de l'uranium vont être portés vers le haut... du moins jusqu'à ce que la production augmente de manière vraiment massive.

Comment vous pouvez profiter du regain d'intérêt pour l'uranium ?
En mai dernier, dans le numéro 83 de MoneyWeek, Camille-Yihua Chen vous avait recommandé deux ETF ainsi que trois valeurs, dont Cameco. Voici ce qu'elle en disait alors : "Coté à Wall Street, Cameco est un géant canadien de l'uranium assurant 15% de la production mondiale. Le groupe compte des mines, des usines de concentration d'uranium, des usines de transformation, et gère des projets d'exploration aux Etats-Unis, en Australie, et dans deux provinces canadiennes : Saskatchewan et Ontario. Cameco a également investi de façon significative dans l'industrie de l'uranium au Kazakhstan."


"Fin février, la société a publié de très bons résultats au titre du quatrième trimestre 2009 avec, notamment, un chiffre d'affaires de 659 millions de dollars (517 millions d'euros), contre 640 millions de dollars (502 millions d'euros) il y a un an, en hausse de 3%. Cameco prévoit par ailleurs de doubler sa production annuelle d'ici à 2018. Si le parcours boursier du titre a été décevant au cours des trois dernières années, nous ne doutons pas de sa capacité à rebondir à moyen terme".

Mon collègue britannique Dominic Frisby recommande aux plus aventureux d'entre vous une minière à junior, donc à haut risque : Vena Resources (TSX: VEM; DE: V1R). Cette exploratrice péruvienne est cotée à Francfort, Toronto et Lima. Voici le fonctionnement de Vena : la société trouve des terrains potentiellement intéressant puis signe des joint-venture avec des majors du secteur qui prennent à leur charge la plupart des frais d'exploration et de mise en place de la production. Ce qui réduit sensiblement les risques qui pèsent sur Vena Resources.

Elle a en projet la mise l'exploitation d'une mine de zinc, mais aussi de plusieurs mines d'or... et d'uranium. Ce dernier projet se fait en partenariat avec Cameco pour une exploitation située au Canada. Mais, encore une fois, la prudence doit prévaloir avec ce genre de sociétés.

Enfin, dans le dernier numéro de MoneyWeek, Simone Wapler vous recommande une minière uranium bien moins risquée que Vena Resources... A découvrir dans le dossier du numéro 109 de MoneyWeek.
[Pas encore abonné ? Demandez vos [b]3 numéros d'essai gratuits[/b]. Pour les recevoir, continuez votre lecture...]


_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Déc - 13:59 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Digital Dementia © 2002 Christina Richards, phpBB 2.0.6 Version by phpBB-fr-themes
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com