1400 $

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 08:22 (2010)    Sujet du message: 1400 $ Répondre en citant

La claque de la relique barbare
Simone Wapler
 1 400 $ l'once et après ?
Je me suis trompée.
J'avais prévu en juillet dans le repli estival de l'or sous le niveau de 1 200 $ l'once un très bel automne. Au milieu du mois d'octobre, alors que l'or avait progressé de 18,70% entre le 28 juillet (1 157 $ l'once) et le 14 octobre (1 373,25 $ l'once), il semblait logique que les cours marquent une pause.

Tout marché haussier sain connaît des replis de parcours. Si ce n'est pas le cas, il faut bien admettre que le marché en question est en état de bulle et que la fin de la grande tendance haussière est proche. Ce que je ne crois pas.

Je reste convaincue de la tendance haussière de long terme de l'or et je ne fais pas partie de ceux qui dénoncent une bulle. Dans cette optique, un repli de parcours peut se mettre à profit pour :
- Charger la mule
- Basculer de l'or papier vers l'or physique
- Prendre partiellement ses plus-values sur les minières


Il m'avait donc semblé logique de penser, qu'après 12 semaines de hausse ininterrompue, il allait se passer quelque chose sur le marché de l'or.

Les raisons possibles d'un recul de parcours
Le seul événement prévisible était le désaveu politique du président Obama lors des élections de mi-mandat. J'ai donc supposé, à tort, qu'après une défaite électorale, le discours des Etats-Unis allait changer.


Non pas, évidemment, un plan de rigueur, nous n'en sommes pas là. Mais au moins quelques paroles pour laisser entendre qu'il faudrait peut-être, un jour, plus tard, reconsidérer la folle politique de croissance par la dette et de destruction monétaire.

Un tel discours aurait entraîné un recul du cours de l'or. Ce n'aurait été qu'un recul provisoire puisque le retour à la raison pure entraînerait la faillite (les gouvernements sont allés trop loin dans leur endettement) et que le désendettement passera par la dévalorisation monétaire plutôt qu'un impossible remboursement. L'épargne étant punie, les actifs sûrs étant inexistants, l'or servira de refuge.

L'or chiffre la création monétaire sans reprise économique
Je me suis donc trompée. Le quantitative easing II (création monétaire dans le seul but de racheter des bons du Trésor afin de maintenir les taux longs bas) a mis le feu aux poudres. La consolidation qui s'amorçait mi-octobre a été à nouveau avortée. Il semble qu'un support vers les 1 250 $ l'once se dessine maintenant.


L'or dépassera-t-il la barre des 1 400 $ l'once avant la fin de l'année ? Le directeur de la Banque mondiale, Robert Zoellick, demande la tenue d'un Bretton Woods II avec mise à l'ordre du jour d'un débat sur l'étalon or... Tout peut donc arriver.

L'or en euro propulsé par l'Irlande, la Grèce, l'Espagne et le Portugal
Pour terminer un petit tour sur l'or en euro. L'euro n'est PAS une monnaie FORTE. Les incertitudes sur les Etats périphériques augmentent. Même aujourd'hui sous 1 000 euros l'once, l'or en euro n'est pas cher.


Enfin, ultime paradoxe qui montre que la situation est sérieuse : l'or monte en dollar ET en euro tandis que le dollar s'est pris une claque et que la parité euro/dollar était en hausse. L'euro n'est donc pas une monnaie refuge.

Vous voulez faire quelque chose ?
- Achetez des pièces, la prime est correcte
- Prenez des certificats adossés à l'or physique (GBS, GLD) et même à l'argent (SLV)


A court terme, c'est peut-être un peu cher. Mais à long terme, vous ne devriez pas avoir à vous plaindre.


Vous en avez assez de payer de votre poche les erreurs des autres ?
Commencez par mettre en oeuvre 3 méthodes simples pour protéger votre capital. 
Car l'argent de votre assurance-vie et de votre épargne-retraite est en train de disparaître de votre compte en banque : lentement mais sûrement. A quoi sert-il ? A renflouer les caisses vides de l'Etat, celles des banques aussi...
Il est encore temps d'arrêter le processus avant qu'il ne soit trop tard. Agissez en découvrant les 3 remparts qui vous protégeront : c'est ici.

La Banque centrale américaine prise entre le marteau et l'enclume...
Dr. Eberhardt Unger
 

La Fed semble bien se trouver coincer entre le marteau et l'enclume.
Quoi qu'elle fasse maintenant, elle ne peut que faire faux et rendre les choses encore plus compliquées.

C'est maintenant qu'apparaissent très clairement les inconvénients d'avoir voulu courir deux lièvres à la fois :
1. soutenir la croissance du PIB
2. combattre les dangers d'inflation.


Rien de ce que la Fed a fait jusqu'ici – politique monétaire ultra-expansive, taux directeurs à 0%, achat massif d'obligations, quantitative easing – n'a pu sortir l'économie américaine du trou. On peut même constater que les dangers d'inflation sont devenus, potentiellement, très importants.
[Comment protéger votre portefeuille des effets ravageurs de l'inflation ? Découvrez nos investissements coffre-fort en poursuivant votre lecture...]


Au troisième trimestre 2010, le PIB a augmenté de 0,5% par rapport au second trimestre, soit 2% (x4) annualisé, d'après la méthode de calcul américaine.

Les moteurs de croissance des trimestres précédents, investissements et exportations, recommencent à s'essouffler. Avec 14,8 millions de chômeurs, le taux de chômage s'élève à 9,6%.

Le salaire horaire moyen, tous emplois confondus, a augmenté, sur le dernier mois, de 1 cent à 22,67 dollar, soit une augmentation de 1,7% sur une année.

La hausse des prix à la consommation s'établissant à 1,1%, la consommation privée ne peut pas stimuler l'économie américaine. Pire, l'endettement extrêmement élevé dans tous les secteurs freine la croissance économique.

Comme le montre le graphique ci-dessous, le taux d'intérêt directeur (DFF) n'est plus, depuis quelques temps déjà, au-dessus de l'indice des prix à la production, ni même de l'indice des prix à la consommation urbaine.
 
Calculé avec la méthode utilisée jusqu'en 1980, le taux d'inflation se situe autour de 7,5%. Pour une lutte efficace contre l'inflation, le Fed Funds Rate aurait dû être augmenté depuis longtemps.

Les assouplissements monétaires récemment décidés (QE2), ne serons probablement pas plus profitables à la croissance du PIB, mais ne feront qu'accroître les dangers d'inflation. L'excès de liquidités ne profite pas à l'économie réelle, mais se dirige vers des investissements juteux sur les marchés financiers et favorise la formation d'une nouvelle bulle.

La bulle la plus dangereuse semble être celle du marché obligataire. Des taux à 2,75% pour les bons du Trésor à 10 ans ne prennent pas en compte le risque à long terme et diminuent, ainsi, l'aversion au risque des investisseurs.

Toute la courbe des taux est déformée. Les crédits ne servent plus à financer les investissements productifs et ceci peut conduire à une nouvelle crise économique et financière.

Conclusion : Les liquidités restent le critère déterminant. Purger les risques de son portefeuille. Vendre les obligations et acheter des matières premières.

Dr. Eberhardt Unger est un économiste indépendant, fort de plus de 30 ans d'expérience des marchés et de l'économie. Vous pouvez retrouver ses analyses sur le site www.fairesearch.de
C O M M U N I Q U E

 


Téléchargez Gratuitement la Plate-forme de Démonstration de Markets.com et Profitez d'un Accès, d'un Suivi et d'un Contrôle Total des Marchés.


Markets.com offre des Spreads Compétitifs et des Promotions Imbattables. Vous pouvez négocier sur le CAC 40 avec des Spreads de seulement 1 Euro, ou investir sur le FTSE/MIB Italien avec des Spreads de seulement 4 Euros !


Le Trading de Forex et de CFD est une activité spéculative – mais, avec Markets.com, vous êtes assuré de ne jamais perdre plus que votre investissement initial ! Nos plates-formes sont équipées d'outils avancés de gestion des risques, conçus pour vos offrir l'expérience de trading la plus réussie possible !

 


_________________
WEB MAK'S A BETTER WORLD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Nov - 08:22 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Digital Dementia © 2002 Christina Richards, phpBB 2.0.6 Version by phpBB-fr-themes
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com