300%

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MONEYBUSTER
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 28 Oct - 10:32 (2010)    Sujet du message: 300% Répondre en citant

  
Cher Lecteur,
"Celui que beaucoup désignaient comme l'archétype de la 'culture de la cupidité' ne connaîtra jamais la couche sans sommier d'une cellule de prison. Il n'est pas le seul à s'en sortir. Pour tout dire, c'est même la règle générale", nous dit Le Monde en parlant d'Angelo Mozilo, ex-PDG de Countrywide, numéro un américain du prêt hypothécaire subprime.
Citation:
Et je vous rappelle que les subprime n'étaient qu'une première étape. Je vous en parlais avant-hier : c'est maintenant au tour du Foreclosure Gate d'exploser ! Et à l'immobilier commercial de chuter...


Encore une fois, ceux qui s'en sortiront ne seront pas les moins coupables... Par contre, votre portefeuille, lui, n'est pas sûr de résister à une deuxième explosion financière.

Sauf si vous vous en occupez dès maintenant.

Et pour ça, je peux vous aider. Enfin, mon collègue Marc Mayor plutôt.

Citation:
Il a entre ses mains trois recommandations qui ont la puissance d'une petite bombe : 95%... 100% et 300% de gains sont à la clé ! A la fin de ce message, il vous les offrira EN CADEAU...


Mais d'abord, je voudrais vous expliquer pourquoi je vous parle de ces recommandations en particulier...

Tout simplement parce qu'elles sont IDEALES pour faire face au pire. Marc n'est pas n'importe qui. Sa méthode, il l'a éprouvée -- avec son propre argent -- en transformant 62 500 $ en 305 000 $... le tout en moins de 10 ans !

Citation:
Et aujourd'hui, les particuliers qui suivent les conseils atypiques de Marc ne le regrettent pas. Même avec des marchés dévastés par la volatilité, leur portefeuille a cumulé une performance de 80,9%... en seulement 8 mois.


Si vous aviez investi 10 000 euros en février 2010, en suivant les conseils de Marc, vous détiendriez aujourd'hui 18 090 euros dans votre portefeuille...

Citation:
Alors n'attendez pas la deuxième explosion de la crise financière pour investir là où sont les plus-values -- peu importe la conjoncture.


Marc vous explique dans les lignes qui suivent comment démultiplier votre portefeuille... et surtout comment recevoir EN CADEAU ses 3 recommandations aux potentiels de gains de 95%...100% et 300% !

Meilleures salutations,

Cécile ChevréLa Quotidienne de MoneyWeek

--------------------------------------
"Franchement ? Je n'ai pas la moindre idée de ce que va faire le CAC 40 demain, après-demain ou dans un an. En fait... je m'en fiche complètement. Parce que mon but est ailleurs que dans le suivi obsessionnel des graphiques boursiers. Mon but est même très simple : faire des profitspartout où ils se trouvent"-- Marc Mayor



Cet homme a transformé62 500 $ en 305 000 $ en moins de 10 ans 
 
Aujourd'hui, il met son approche très personnellede la finance à votre disposition dans
un tout nouveau service d'investissement exclusif... 
 
... et ses 3 recommandations vedette pourraient vous rapporter des gains de 
300%, 95% et 100% 
 
Ces trois opportunités incontournables,vous pouvez les découvrir en cadeau :Marc vous explique tout ci-dessous... 

 
Cher Investisseur,
Je m'appelle Marc Mayor. Je vous écris aujourd'hui dans un but très simple : vous parler de mon tout nouveau service d'investissement,La Lettre de Marc Mayor.

Citation:
Que vous dire pour que vous en sachiez un peu plus sur moi ?Je suis Suisse d'origine et investisseur de longue date.Aujourd'hui, j'ai plus de 20 ans d'expérience et un historique de performances solide... mais ça n'a pas toujours été comme ça !



J'ai obtenu un master en finance à l'âge de 21 ans. Mon premier contact avec le monde de la finance s'est fait par le biais d'un concours boursier qui se déroulait en 1987, peu avant l'effondrement du marché en octobre. A l'époque, j'avais parié toute ma mise (fictive, heureusement) sur une micro-entreprise en septembre 87 dans l'espoir de voir son prix doubler. Et la société, au lieu de ça... fit faillite, comme c'est souvent le cas pour des entités de cette taille.
Heureusement, les choses se sont améliorées par la suite... et j'ai travaillé pendant des années pour des grands noms du secteur de la finance. Mais ce premier échec m'a amené à étudier le risque. Et après avoir personnellement investi dans des fonds (SICAV), options,futures, algorithmes de trading, actions et autres spéculations sur le Forex, j'ai tiré quelques précieuses leçons et principes d'investissement.

Citation:
La première, et peut-être la plus importante, c'est que la vie est trop courte pour passer votre temps à regarder l'évolution des marchés minute après minute.


Autant mettre les choses au point tout de suite : si vous cherchez quelqu'un qui surveille les graphiques minute par minute, qui peut vous citer le cours des indices boursiers à tout instant, qui se tient au courant des moindres soubresauts des marchés... passez votre chemin.
Je ne suis clairement pas ce genre d'investisseur. Franchement ? Je n'ai pas la moindre idée de ce que va faire le CAC 40 demain, après-demain ou dans un an. En fait... je m'en fiche complètement.

Citation:
Parce que mon but est ailleurs que dans le suivi obsessionnel des graphiques boursiers. Mon but est même très simple : faire des profits partout où ils se trouvent.         
Et si vous acceptez de me consacrer quelques petites minutes, j'aimerais vous expliquer dans ce message comment mon approche peu orthodoxe de l'investissement pourrait vous rapporter des gains de 95%, 100%, 300%... et bien d'autres encore.


Il faut être conscient que les marchés ne sont absolument pas efficients. Plus important encore, les inefficiences sont plus grandes aujourd'hui (en partie à cause d'internet) qu'il y a vingt ans.

Citation:
Il est possible de faire des paris plus sûrs, plus intelligents que de se contenter de miser sur la hausse d'une action. Un exemple de prévision intelligente serait de gager que, en moyenne, les sociétés dont les initiés sont massivement acheteurs verront leur titre mieux se comporter, dans un proche avenir, que les entreprises dont les initiés liquident leur position à la va-vite. 


Une autre chose que j'ai apprise durant ma carrière : sur les marchés, il y a beaucoup de "bruit" qui distrait l'investisseur individuel, et finit par l'égarer.
Qu'est-ce que je veux dire par "bruit", exactement ? Eh bien, il s'agit par exemple de statistiques inutiles... de données sans aucun rapport... de rumeurs infondées...

Citation:
Une partie de ce bruit est intentionnelle ; on cherche à vous induire en erreur. Une autre partie est tout simplement des mensonges éhontés. Et profondément enterrée dans tout ce bruit, on trouve la vérité -- l'essence des événements qui se produisent.


Au cours de mes années de travail, j'ai appris (à grand peine... et à grands frais !) à séparer le bruit des faits... à creuser jusqu'à la vérité... et à comprendre ce qui se passe vraiment. Ensuite, je me positionne sur un signal pur, simple, indubitable.
Peu d'investisseurs y parviennent seuls. L'individu lambda est hypnotisé par le bruit. Avant qu'il ait eu le temps de dire ouf, il est noyé dans la masse des investisseurs grand public -- et il fait le mauvais choix. Il essaie de corriger, mais il ne fait qu'aggraver son erreur.Voilà pourquoi je lance mon nouveau service maintenant.



La SEULE chose que vous devez comprendre pour avoir
une chance de faire de VRAIS gains en bourse... 
 
Evidemment, on a tous des stratégies préférées... des secteurs dans lesquels on se sent plus à l'aise. Mais pour être honnête, en ce qui me concerne, rien ne fait battre mon coeur plus vite que la perspective d'une nouvelle plus-value encore ignorée du grand public... et sur laquelle je me prépare à bondir comme un tigre sur sa proie.Comme dit, je ne suis pas spécialement fan des matières premières... ou des actions... ou de quoi que ce soit d'autre. Ce qui m'intéresse, ce sont les plus-values. Et selon moi, il y a une seule manière d'y parvenir si vous voulez faire des gains réguliers mois après mois...

Citation:
Vous devez comprendre ce qui se passe dans le monde de l'investissement ET dans le monde en général.


Parce que c'est comme ça qu'on fait de VRAIS profits !
Et comme je l'ai dit, je vais TOUJOURS là où sont les profits.

Citation:
Comment est-ce que je sais quelle stratégie et quel secteur viser à un moment M ?


Eh bien, c'est là que mes années d'expérience entrent en jeu...
J'analyse toute l'actualité -- des faits divers de mon journal local jusqu'aux gros titres de la presse scientifique. Je suis Bloomberg, je suis abonné à Reuters, je regarde BFM, CNN, je me tiens au courant de ce qui se passe dans la City londonienne et à Wall Street, j'observe les initiés, je parle à mon réseau de connaissances, et je vois ce qui se passe VRAIMENT.

Citation:
Puis je réfléchis à tous ces facteurs. Je les analyse, je les compare, j'en tire des conclusions -- puis je vois s'il y a une opportunité de profits... et si oui, comment la concrétiser.


Ce peut être un gigantesque événement comme une guerre, un renversement politique ou un changement majeur dans une loi. Ce peut être une évolution du marché de l'immobilier, ou l'histoire d'un minuscule producteur de chaussettes en Suisse dont personne d'autre ne se soucie.
Peu importe l'événement. Peu importe la stratégie que j'utilise.Tout ce qui importe, c'est de savoir quel événement peut nous rapporter des gains.


Crise des devises, bulles boursières, troubles sociaux, économies en difficulté... je vous montrerai comment transformer toutes ces opportunités en gains  
Comme je l'ai dit, je ne me lie pas à certains secteurs et marchés. Je ne reste pas assis à me tourner les pouces en attendant que la prochaine opportunité apparaisse dans mon domaine de spécialisation.
Citation:
Parce que je sais qu'il se passe toujours quelque chose qui a le potentiel de vous rapporter de l'argent.S'il y a bien une chose que ma carrière d'investisseur professionnel m'a apprise, c'est qu'il est possible de faire des gains à partir de TOUT, du plus petit mouvement des marchés aux plus grands événements de l'actualité...



Tous ceux qui vous disent que le moment est mal choisi pour investir se trompent. Le moment est toujours bien choisi pour investir... tant que vous savez où chercher !

Citation:
Tous les jours, je passe au crible toute une gamme d'événements, d'hypothèses et de scénarios d'investissement qui pourraient se révéler être des gagnants majeurs.Pour moi, c'est là que réside le véritable sens de l'investissement.



Il ne s'agit pas de perfectionner un système puis de se plaindre -- comme tous les autres investisseurs à sens unique -- qu'il ne fonctionne pas dans des conditions difficiles comme celles que nous vivons actuellement.

Citation:
Il s'agit de détecter les meilleures opportunités qui existent... puis de voir comment en profiter.


C'est ce que je vous offre aujourd'hui -- un service de détection des profits, conçu pour fonctionner quand tout va bien ET quand tout va mal.
Ceci dit, si vous voulez me rejoindre, je dois être sûr d'une chose...


Etes-vous vraiment prêt à me suivre ? 
Je dois vous avertir : mon style d'investissement ne convient pas à tout le monde. Il n'est pas pour les timides. Il n'est pas pour les gens effrayés à l'idée de faire des profits sur de mauvaises nouvelles.
Citation:
Vous serez confronté à toutes sortes de scénarios -- certains bons, certains mauvais, certains dérangeants. Je parle là d'escroqueries, de faillites et de souffrances financières à grande échelle.Ces événements m'ont déjà permis de faire des gains considérables.



Mais ne vous y trompez pas... avec moi, pas de demi-mesures. Si une opportunité me semble intéressante, où qu'elle soit, je me lance. Si ça vous rend nerveux, vous devriez probablement arrêter votre lecture ici.
Et ce n'est pas tout. Si vous décidez de me suivre, vous devrez aussi...

Citation:
Avoir l'esprit ouvert. Je vous présenterai toute une série d'opportunités lucratives -- très souvent sur des marchés étrangers. Grâce à mes conseils, vous pourrez vous positionner simplement et sans risques, avec des stratégies permettant de couvrir le risque de change. Mes recommandations concernent le plus souvent les Etats-Unis, mais si l'idée d'investir ailleurs qu'en France vous met mal à l'aise, ce n'est probablement pas pour vous. Rappelez-vous, peu m'importe de gagner de l'argent sur un seul marché ou un seul secteur. Je veux m'emparer de toutes les occasions qui se présentent.Accepter de prendre quelques risques. Certaines de mes recommandations comporteront des risques minimaux ou très bas. D'autres présenteront un risque moyen. Mais certains des investissements que nous ferons ensemble présenteront un risque plus élevé, parce que le potentiel de gains l'est aussi ! Si vous visez la sécurité absolue, certaines de mes recommandations ne sont pas pour vous.
Avoir un capital d'investissement raisonnable. Inutile d'avoir une fortune pour profiter pleinement des opportunités que je détecterai pour vous. Mais si vous avez seulement quelques centaines d'euros à investir de temps en temps, ça pourrait poser problème. Certaines de mes recommandations exigeront un investissement minimum de 1 000 euros, sans quoi les frais de courtage entameront trop profondément vos gains.



Si un seul de ces éléments vous inquiète, alors... nos chemins se séparent. Je vous remercie sincèrement de m'avoir lu jusqu'ici, et je vous souhaite des investissements très fructueux.
Mais si vous êtes d'accord avec tous ces principes... c'est parfait.
Parce qu'il n'y a aucun doute : le moment est idéal pour mon approche de l'investissement.

Citation:
Dans les conditions actuelles, le monde de l'investissement fourmille littéralement d'opportunités dans toutes sortes de secteurs et de marchés -- et la plupart sont encore inconnues du grand public. Trois en particulier ont fait accélérer mon rythme cardiaque lorsque je les ai découvertes... parce qu'elles ont un potentiel tout simplement spectaculaire, comme vous allez le voir dans un instant.


Mais je m'emballe un peu ! Avant d'aller plus loin, voyons pourquoi la situation actuelle est idéale pour les investisseurs...



Des vagues de capitaux se dirigent vers nous 
Au moment même où je vous parle, des quantités massives de capitaux sont en route.Ce n'est pas une exagération, mais bien un fait. Selon les experts, environ 7 000 milliards de dollars provenant de divers de plans de relance circulent un peu partout dans le monde...
Sans parler des sommes colossales que les banques centrales impriment non-stop depuis plus d'un an.
Mais on voit également de grosses sommes injectées par les investisseurs qui recommencent timidement à se positionner, attirés par les rendements juteux générés par le rebond boursier de plus de 70% par rapport aux plus bas de mars 2009.

Citation:
Si cette gigantesque pile d'argent revenait sur le marché aujourd'hui, le Dow Jones pourrait passer à 15 000 pointsdemain.C'est énorme.



Mais voilà...
Tout cet argent ne va PAS sur le marché "grand public" -- les blue chips, les valeurs recommandées dans la presse généraliste. Vous ne pourrez pas acheter un fonds indiciel pour en profiter.

Citation:
Non... cet argent circule dans des classes d'actifs plus confidentielles, plus difficiles à atteindre. Et il passe d'un secteur à un autre à mesure que tout le potentiel est exploité... et en tant qu'investisseur individuel, tout ce qui vous reste, c'est la possibilité de vous épuiser à suivre -- de loin -- cette course aux profits, dont il ne vous reste finalement que les miettes.


Jusqu'à aujourd'hui. Parce qu'en tant qu'initié, j'aimerais vous aider à prendre votre part du gâteau. Je surveille de près ces mouvements de capitaux, et les secteurs vers lesquels ils se dirigent. J'ai déjà fait mon choix de valeurs dans ces secteurs, et j'ai élaboré les stratégies qui vous permettront de vous positionner... pour des gains cumulés de 495%.
Mais avant tout, j'aimerais mettre une chose au clair : je ne suis pas en train de vous faire des promesses basées sur du vent. Le service La Lettre de Marc Mayor est peut-être nouveau... mais mon approche de l'investissement, ma stratégie et mon expérience des marchés ont déjà rapporté des gains considérables à de nombreux investisseurs.
Voyez plutôt...


De 62 500 $ à 305 000 $ entre 1999 et 2008  
Voyez-vous, je suis également rédacteur en chef d'un autre service d'investissement, La Lettre Suisse des Initiés (LSI).
Citation:
Et dans ce cadre, j'ai par exemple permis à ceux qui suivaient mes conseils de surmonter la tempête boursière de 2008 avec des performances assez intéressantes : la performance de mon portefeuille se montait à +40% alors que les marchés perdaient 40% -- soit un différentiel de 80% par rapport à la performance boursière générale...


Et les choses deviennent plus intéressantes encore si l'on prend les performances de ma stratégie sur la durée... Voyez plutôt :

  
Performance LSI de 1999 à 2010  
J'ai émis la première recommandation de ma stratégie fin 1999 (le 11 novembre pour être précis). Puisque j'émets une recommandation par semaine et que le portefeuille complet comporte toujours 26 titres, cela signifie que ce n'est qu'à partir de mai 2000 que la totalité de l'argent a été investie.
Citation:
Entre 1999 et 2003, soit au cours des quatre premières années -- et malgré le fait que nous n'étions pas 100% investis au cours des six premiers mois --, le portefeuille LSI Dynamic a doublé une première fois, passant de 62 500 $ à 125 000 $. Puis, de 2003 à 2007, il a à nouveau connu une progression de 100%, passant à 250 000 $.Le portefeuille est en bonne voie pour doubler encore une fois en quatre ans... puisqu'en 2009, la performance moyenne du portefeuille LSI Dynamic s'élevait à 49,7% sur l'ensemble de l'année.



Et vous avez aujourd'hui la possibilité de profiter à votre tour de mes conseils. La question, maintenant, c'est...


Allez-VOUS profiter des nouveaux gisements de gains qui apparaissent actuellement... 
...ou vous contenterez-vous du rôle d'observateur ? 
 
Mon nouveau service -- La Lettre de Marc Mayor -- est conçu pour vous alerter sur les meilleures opportunités de gains qui apparaissent en ce moment... Pour vous montrer comment profiter au mieux de chacune d'entre elles... et pour vous assurer que vous n'en manquerez pas une seule.En fait, j'aimerais vous présenter trois d'entre elles plus précisément. Je vais même faire mieux : ces trois opportunités,j'aimerais vous les offrir en cadeauDans quelques lignes, je vous dirai comment les recevoir... mais pour l'instant, intéressons-nous à la première d'entre elles -- je pense qu'elle va vous surprendre :


Mon opportunité vedette n°1Prenez le contrepied des idées reçues,et engrangez 25% dans le pire des cas... 300% dans le meilleur ! 

 
Les Américains, champions de l'endettement et de la consommation, sont "financièrement irresponsables" ! C'est que l'on entend un peu partout.Si l'on en croit les statistiques officielles de la Fed elle-même, à fin 2009, les crédits à la consommation des ménages américains s'élèvaient à 2 487 milliards de dollars, soit environ 8 000 dollars de dette pour chaque habitant (y compris les nourrissons et les vieillards !). Et près de 40% de cette somme est liée aux cartes de crédit.
Mais est-ce un problème si grave ? La dernière grande étude non partisane, financée en 2007 par l'Institut américain pour la recherche économique (AIER), démontre que les familles américaines ne possédant ni carte de débit ni carte de crédit représentaient 27% de la population. Sur les 73% qui restent, 42% (soit 31% de la population totale) paient l'intégralité de la facture chaque mois.

Citation:
En d'autres termes, 58% des Américains ne semblent pas avoir de problème avec leur carte de crédit. Des détenteurs de ces précieux bouts de plastique, seul un quart (donc 18% de toute la population) dit ne quasiment jamais tout régler.


Sans compter que la crise a changé les habitudes : auparavant, le consommateur américain réglait d'abord les factures liées à son prêt immobilier avant de régler son relevé de carte de crédit.
Désormais, les priorités sont inversées. Pour la première fois en 2008, le pourcentage de consommateurs sans retard sur leurs cartes de crédit, mais ayant des factures hypothécaires non réglées, a dépassé le pourcentage de consommateurs à jour sur leur prêt immobilier, mais ayant des factures de cartes de crédit en souffrance.
Le marché, qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, parie sur la détérioration des entreprises exposées aux dettes du consommateur américain, notamment liées aux cartes de crédit. Mais pour moi, les chiffres sont clairs : l'assainissement des finances des ménages américains ne peut qu'être profitable à de telles sociétés !

Citation:
C'est une trop belle occasion pour la manquer : nous allons profiter de la situation grâce à une petite entreprise tout à fait discrète... mais incroyablement sous-évaluée.


Son activité est simple : elle rachète les dettes, fait payer les débiteurs et ressort avec un gros profit. La masse des investisseurs, effrayés par la crise du secteur financier, a vendu le titre en masse, faisant chuter son cours.

Citation:
Mais avec le retour à une "bonne conduite" de la part des consommateurs US, le potentiel de rebond est spectaculaire. Toutes les conditions sont en place pour voir le titre rebondir de 25% au pire... ou d'atteindre un gain de 300% si il retrouve ses anciens sommets !


 J'ai consacré un rapport exclusif à cette société, où vous découvrirez tous les détails sur les chiffres, les raisons pour lesquelles elle a tous les atouts en main pour voir son cours grimper en flèche... et surtout comment vous positionner très précisément pour profiter de sa hausse.
J'aimerais vous envoyer ce document inédit en cadeau... mais ce ne sera pas la seule pépite que je vous révèlerai ! Il y a aussi...


Mon opportunité vedette n°2 
Achetez 75 $ ce qui vaut 100 $...
... et empochez en plus un gain potentiel de 100% ! 
Ma deuxième pépite concerne un domaine qui a le vent en poupe -- l'agro-alimentaire. Je ne vais pas vous faire de longs discours sur les perspectives de ce secteur : entre crise des denrées alimentaires et épuisement des ressources naturelles, il fait la une des journaux depuis quelques temps.
Citation:
Je me contenterai de citer l'investisseur milliardaire George Soros, qui résume assez bien la question :"Je suis convaincu que les terres agricoles seront l'un des meilleurs investissements de notre existence. En temps voulu, bien entendu, les prix de denrées alimentaires seront suffisamment élevés, et donc le marché sera probablement inondé d'offres par le développement de nouvelles terres, de nouvelles technologies ou une combinaison des deux, et le marché haussier sera terminé. Mais le chemin est encore long jusqu'à ce que cela arrive".



Je vais plutôt me concentrer sur la société qui a attiré mon attention dans ce secteur... parce qu'elle se trouve dans une situation extrêmement intéressante et profitable du point de vue de l'investissement.
Au 30 septembre dernier, ses actifs réels valaient en effet 10 milliards de plus que ses dettes, alors que l'écart était de huit milliards il y a neuf mois. Comme l'entreprise a émisenviron 134 millions de titres, le groupe ne vaut pourtant que huit milliards en Bourse.

Cela signifie qu'il suffirait à un investisseur d'acquérir toutes les actions de l'entreprise en Bourse, de vendre ses actifs, de payer ses dettes et il lui resterait un profit de deux milliards, soit 25% de son investissement.

Citation:
En d'autres termes, il est actuellement possible d'acquérir des titres pour environ 60$ par action, tandis que la valeur à la casse de l'entreprise représente près de 75$ le titre. Avez-vous souvent eu l'occasion d'acheter un billet de 100 euros avec seulement 75 euros ?


C'est bien ce que je pensais. Dans quelques lignes, je vous indiquerai comment recevoir cette recommandation complète -- mais sachez d'ores et déjà que je prévois un gain de plus de 25% à court terme... et un doublement potentiel du titre d'ici un an.


Mon opportunité vedette n°3 
Une valeur financière pour jouer la hausse de l'or ?
Oui, absolument... et il y a une plus-value de 95% à la clé ! 
Depuis la crise des subprime, les banques -- trop occupées à renflouer leurs propres caisses qui paieront les bonus et autres parachutes dorés de leurs dirigeants incompétents au cours des années à venir -- ont cessé de prêter de l'argent. Par conséquent, les juniors actives dans les matières premières ont été prises à la gorge. Certains en profitent, et je vous propose de faire de même grâce à ma troisième opportunité vedette...
Citation:
Jusqu'à récemment, cette société passait pour un spécialiste des services financiers au service de l'industrie des matières premières.


Pour ceux qui ne connaissent rien à ce domaine, voici quelques explications. Les géologues sont des gens d'une grande intelligence. Ce qu'ils aiment faire, c'est collecter des données magnétiques en survolant un terrain avec un avion, en faire un modèle en trois dimensions démontrant qu'il y a tel ou tel minerai ici ou là, effectuer des carottages très profonds pour confirmer leurs théories, bref rien que du très concret. Mais eux et la finance, ça fait deux. Il y a donc de l'autre côté... les financiers.

Citation:
C'est précisément là qu'entre en scène ma dernière pépite : au cours des huit dernières années, elle a servi d'entremetteur pour des fusions et acquisitions valant une trentaine de milliards au total. Elle a également levé une demi-douzaine de milliards en actions et obligations pour le financement de ses clients.


A force de voir toutes ces entreprises sous-évaluées (car dirigées par des géologues ignorant tout de la finance) se faire racheter par des investisseurs avertis, les dirigeants de ma pépite ont commencé à se dire qu'ils devraient en faire de même. C'est ainsi quel'entreprise a patiemment commencé à prendre des positions dans telle ou telle société ; elle a par exemple récemment annoncé une participation de plus de 40% dans une minière propriétaire d'une mine d'or en République de Guinée.

Citation:
En achetant ma favorite, vous mettez donc la main sur un panier de pépites sous-valorisées... dont la combinaison pourrait générer à terme une centaine de millions de dollars par an -- pour les douze à quinze ans à venir !Et le marché n'a pas encore pleinement réalisé ce qui se passe, puisque l'action de notre pépite ne cote qu'à environ 41% de sa valeur réelle. Je suis convaincu que nous pourrions voir son cours quasiment doubler dans les mois qui viennent.



Je vous expliquerai dans un troisième rapport exclusif comment vous positionner exactement pour profiter de manière optimale du développement de cette petite financière très attachée à l'or.
Mais maintenant que vous en savez plus sur moi et sur les recommandations que j'aimerais vous offrir, vous vous demandez peut-être...


Pourquoi est-ce que j'abandonne une fortune pour aider l'investisseur individuel contre une bouchée de pain ?  
Je vais être franc. Je suis un investisseur depuis plus de 20 ans. J'ai étudié tous les marchés, leur évolution, leurs spécificités, leurs dangers.
Citation:
C'est mon travail, et c'est ma vie. Tous les aspects de la finance me passionnent. J'ai notamment travaillé pour de grandes institutions financières et pour des élites fortunées.


Pourquoi ? Tout simplement car c'est fascinant de travailler avec de gros chiffres. Enfin, c'était amusant. Parce qu'un sentiment de malaise a commencé à poindre... et est allé en grandissant au fil des ans.

Citation:
La crise financière a confirmé ce sentiment. J'ai vu des gens que je connaissais se brûler les ailes à cause de l'imprudence des soi-disant "professionnels", qui auraient dû être plus attentifs et plus prudents, et qui ont échoué.


Les gens font confiance à ces professionnels. Ils leur confient leur épargne, leur retraite, leur avenir. Et ils se sont fait littéralement plumer en quelques mois durant un événement catastrophique que les pros auraient dû voir venir -- mais qu'ils ignoraient... ou auquel ils n'ont tout simplement pas prêté attention. Ils ont abandonné leurs clients et laissé la crise laminer des milliers de milliards d'euros d'épargne.
En voyant tout cela, je me suis dit que je devais faire quelque chose. Je devais aider les investisseurs individuels à se remettre sur pied et construire un avenir plus sûr. Lancer ce nouveau service d'investissement était ma manière de participer.

Citation:
Voyez-vous, l'investisseur moyen place son argent en pensant que la partie est équitable... mais les dés sont pipés. Vous vous heurtez à des obstacles dont vous n'avez même pas conscience.


Il faut regarder la manière dont les banques gagnent de l'argent. Historiquement, la plupart des gérants de fortune et courtiers facturent des montants proportionnels aux montants investis ; par exemple, si vous achetez un fonds de placement (OPCVM), les frais seront de 2% de l'argent investi chaque année.
Supposez maintenant que le fonds en question, proposé par une grande banque qui conseille les investisseurs et emploie des analystes, achète 100 actions IBM à 100 euros la pièce, pour un total de 10 000 euros.
Si l'action ne bouge pas, sa commission annuelle sera de 200 euros, soit 2% de 10 000 euros. Si l'action IBM monte à 200 euros la pièce, sa commission annuelle sera de 400 euros, soit 2% des 20 000 euros que vaut désormais le fonds. Et si l'action IBM chute à 50 euros, le fonds (donc la banque) pourra facturer 100 euros par année.
Quel est le scénario préféré de la banque, à votre avis ? Gagner 400 euros par an... ou 50 euros par an ?


A votre tour de faire partie des initiés !  
C'est ainsi que l'industrie s'est mise en place. La société cotée en bourse a besoin des banques d'investissement pour écouler ses nouvelles actions, obligations, convertibles et autres titres sur le marché. Pour savoir si l'investissement est bon, la banque demande à l'analyste qu'elle emploie d'émettre une recommandation sur la société... Et croyez-moi, seuls les analystes enthousiastes et optimistes font une longue carrière !
Citation:
Pour ne pas se retrouver à la rue, l'analyste prédit donc un avenir radieux à la société qui émet des actions, ce qui fait monter le prix de l'action.A partir de là, l'engrenage est en marche... et je peux vous assurer qu'il tourne sans un seul grain de sable.



La banque, qui empoche un pourcentage du montant placé, a tout intérêt à ce que le titre monte autant que faire se peut... du moins jusqu'à ce que tous les titres aient trouvé preneur auprès d'investisseurs, petits ou grands, mal informés. Ensuite, quand il devient clair que les perspectives mirifiques entrevues naguère par l'analyste en question étaient mille fois trop optimistes, le prix de l'action retombe.

Citation:
Les initiés, qui ont vendu à bon prix, ne sont pas touchés ; les profanes, qui ont gobé tout cru ce qu'on leur a dit, en sont pour leurs frais.


Dans la fable du corbeau et du renard, le corbeau jura qu'on ne l'y reprendrait plus... mais sur les marchés, il semble toujours y avoir suffisamment de gens crédules pour croire les banquiers !
Aujourd'hui, vous avez l'opportunité de passer dans le camp de ceux qui profitent... plutôt que de rester dans celui de ceux qu'on plume -- c'est en tout cas l'objectif que je me suis donné avec La Lettre de Marc Mayor.
Et j'espère vraiment que vous choisirez de me suivre, parce que les opportunités seront nombreuses -- et très profitables -- dans les mois qui viennent. En plus des trois occasions dont je vous ai parlé plus haut, j'ai l'oeil sur de nombreux secteurs pleins de promesses... et fidèle à mes principes, je vous indiquerai chaque opportunité de gain que je détecte, quel que soit le secteur, quel que soit le marché.


Vous aurez de nouvelles opportunités de gains tous les mois  
Voilà plus de trois mois que je travaille avec l'équipe éditoriale des Publications Agora pour vous donner ma stratégie sous une formesimple et abordable, que vous puissiez utiliser en toute simplicité.
Citation:
La Lettre de Marc Mayor est le résultat de ce travail.Son objectif est aussi simple qu'ambitieux :
Vous donner l'opportunité de gagner de l'argent tous les mois en identifiant des opportunités de gain dans tous les secteurs... sur tous les marchés... et en vous montrant comment en profiter.



Ca vous semble correct ?
La Lettre de Marc Mayor vous donnera l'occasion de faire des gainstous les mois -- et pas seulement quand les marchés vont dans notre sens. Voici comment...
Après avoir conduit tous les tests, en s'appuyant sur toute mon expérience, nous vous offrons La Lettre de Marc Mayor à un prix défiant toute concurrence.
Voilà ce que vous recevrez en vous abonnant à ce service unique en son genre :

Citation:
Tous les mois par e-mail et par voie postale, le bulletin de La Lettre de Marc Mayor : mon rapport approfondi sur les événements et les forces qui façonnent les marchés mondiaux. Mais savoir ce qui se passe en réalité ne sert à rien si vous ne savez pas comment en profiter.


Chaque numéro contiendra donc une recommandation spécifique pour profiter de manière optimale de cette opportunité. A chaque fois, je vous donnerai ce qui est selon moi le meilleur moyen de profiter de ce nouveau gain -- LE titre qui présente le potentiel le plus important et "colle" le mieux à l'idée que j'ai détectée. Vous serez donc aux premières loges pour en profiter.

Citation:
- Des seuils d'achats et de vente et des objectifs spécifiques. Pas question de vous laisser dans le noir pour quoi que ce soit : je vous indiquerai toujours à quel prix vous positionner, mais aussi quand vendre. Vous aurez juste à suivre mes instructions ! - Un suivi complet du portefeuille. Tous les mois dans le bulletin de La Lettre de Marc Mayor, je reprendrai les positions en cours -- tout sera indiqué noir sur blanc, dans un format facile à comprendre. Transparence totale.
Et entre deux bulletins mensuels, vous recevrez aussi un compte-rendu hebdomadaire par e-mail, ainsi que des alertes spéciale chaque fois qu'un changement a lieu dans notre portefeuille : vente d'un titre, accident de parcours, événement exceptionnel... Je vous accompagne à tous les instants.



Et ce n'est pas tout ! Pour vous souhaiter la bienvenue dans La Lettre de Marc Mayor, j'aimerais également vous offrir quatre cadeaux exceptionnels :

Citation:
- Un rapport complet sur une valeur qui pourrait vous rapporter jusqu'à 300% de gain grâce au processus de désendettement des ménages américains.- Un deuxième rapport exclusif sur une star sous-évaluée de l'agro-alimentaire : une fois que vous l'aurez lu, vous aurez en main tous les éléments pour doubler votre investissement.
- Un rapport sur ma troisième opportunité vedette -- qui vous révélera comment jouer la hausse de l'or grâce à une valeur financière... et engranger une plus-value de 95% si tout se passe comme prévu.
- Je vous offrirai également la liste des meilleurs courtiers ; je l'ai élaborée pour qu'elle soit parfaitement adaptée à La Lettre de Marc Mayor. Vous y trouverez le nom de courtiers offrant le meilleur rapport qualité/prix en fonction de mes recommandations. Nous investirons en grande partie sur les marchés américains -- grâce à cette liste, vous pourrez faire votre choix en toute connaissance de cause !



Maintenant que je vous ai tout dit ou presque, prenons un peu de recul. Grâce à mon expérience des marchés et mon savoir-faire d'investisseur, j'ai pu transformer 62 500 $ en 305 000 $ en un peu moins de 10 ans. J'ai aussi permis à ceux qui ont suivi mes conseils de doubler leur capital en quatre ans entre la fin 2003 et 2008.

Citation:
Pour ce genre d'informations -- et ce genre de performances --, vous devriez verser des dizaines de milliers d'euros à un professionnel de l'industrie financière.


Mais mon but n'est pas de maximiser mes propres gains -- c'est de maximiser les vôtres !


Une réduction de 24,7% pour les nouveaux abonnés !  
Nous avons donc décidé de vous offrir des conditions d'inscription exceptionnelles. Le prix officiel de La Lettre de Marc Mayor est de 194 euros par an. Rappelez-vous que la plus "modeste" des opportunités vedette que je vous offre en cadeau suffirait à transformer 1 000 euros en 1950 euros... assez pour rembourser votre abonnement plus de quatre fois !Mais comme je l'ai dit, j'aimerais faire profiter de mes 20 ans d'expérience financière à un maximum d'investisseurs.
Citation:
Nous réduisons donc le prix à seulement 146 euros par an -- une réduction de 24,7% sur le tarif officiel, simplement pour vous souhaiter la bienvenue parmi les lecteurs de La Lettre de Marc Mayor. Vous avouerez qu'à ces conditions, la décision devient très facile à prendre...... D'autant que nous vous offrons la solution très pratique du paiement trimestriel : pour 36,50 euros tous les trois mois, vous bénéficierez de tous mes conseils... vous recevrez mes trois recommandations exclusives en cadeau... la liste des courtiers... vous pourrez lire toutes mes alertes e-mails... et découvrir toutes les opportunités de gain que je dénicherai.



Ca vous semble équitable ?
Parce que ce n'est pas tout. Pour encourager autant d'investisseurs que possible à essayer mon tout nouveau service, nous l'avons rendu 100% sans risque...


100% Satisfait... ou 100% Remboursé !  
Vous avez bien lu. Si vous n'êtes pas 100% satisfait de ce que La Lettre de Marc Mayor vous apporte... si vous ne constatez pas d'opportunités de gains réguliers... ou si vous ne pouvez pas vous positionner sur mes recommandations... il vous suffit de nous écrire durant votre premier mois d'abonnement : nous vous enverrons alorsun remboursement intégral de la somme versée. C'est aussi simple et direct que ça.
Allez-vous me suivre vers les profits ?  
Votre premier numéro de La Lettre de Marc Mayor vous attend. Je vous y parlerai d'une toute nouvelle opportunité que je surveille de près depuis quelques temps déjà.
Citation:
Si vous avez manqué la hausse des marchés depuis quelques mois, vous vous demandez peut-être quoi faire maintenant. Je vous comprends. Tant d'investisseurs doivent récupérer l'argent qu'ils ont perdu. La question, c'est... comment ?


Une chose est certaine : vous n'y parviendrez pas en jouant les valeurs connues de tout le monde. J'irai même plus loin : en suivant la masse, vous réussirez tout juste à perdre encore du terrain.
Dans La Lettre de Marc Mayor, je vous montrerai comment concentrer votre argent là où il peut vous rapporter le plus -- là où les meilleures opportunités génèrent les meilleurs profits.
Vous pouvez déjà profiter d'un total de 495% de gains sur mes trois investissements vedette. N'attendez pas !


Essayez La Lettre de Marc Mayor sans plus attendre  
Maintenant, c'est à vous de jouer : essayez La Lettre de Marc Mayordans des conditions exceptionnelles -- et sans risque.Il suffit de cliquer ici, et de vous laisser guider. 

Au cours des semaines et des mois qui viennent, tandis que des événements grands et petits affecteront les marchés, des myriades d'opportunités naîtront... pour ceux qui savent les repérer -- et en profiter.Et je serai à vos côtés pour vous montrer ce qui se passe vraimentsur les marchés... et pour vous aider à en profiter pour faire des gains VRAIMENT conséquents.
Le moment est idéal pour vous lancer. 

Meilleures salutations, 

Marc Mayor
Rédacteur en Chef
La Lettre de Marc MayorPS : Vous recevrez trois recommandations exclusives en cadeau avec votre inscription à La Lettre de Marc Mayor -- si tout se passe comme je le prévois, elles pourraient vous rapporter des gains de l'ordre de 100%, 95%, et jusqu'à 300%  : n'attendez pas pour en profiter, parce que les cours pourraient décoller rapidement !


PPS : Ces trois opportunités ne sont pas les seules que je surveille... Ne manquez pas mes prochains conseils : avec les 24,7% de réduction que nous vous offrons et la garantie "100% Satisfait ou Remboursé" pendant un mois... il n'y a vraiment pas à hésiter !


 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Oct - 10:32 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Digital Dementia © 2002 Christina Richards, phpBB 2.0.6 Version by phpBB-fr-themes
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com