http://trahison.com

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    politikar Index du Forum -> politikar -> politikar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MARIO KEKIC
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 908
Localisation: PARIS
Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Point(s): 115
Moyenne de points: 0,13

MessagePosté le: Mar 25 Mai - 10:54 (2010)    Sujet du message: http://trahison.com Répondre en citant

Infos-du-Net.com : Actualité facebook excuses zuckerberg
Tom's Hardware | Tom's Games Tom's Guide France Tom's Guide Etats-Unis Tom's Hardware Allemagne Tom's Hardware Italie Tom's Hardware Royaume-Uni Tom's Hardware Irlande  
TOM'S GUIDE par Infos-du-net.com
Publicité


X






Rechercher : Trouver



Tom's Guide > Actualités et dossiers > Tous les dossiers > Internet > Internet divers > Vie privée : Facebook s'excuse

Vie privée : Facebook s'excuse
10:30 - mardi 25 mai 2010 - Par Nicolas Aguila - Source : Tom's Guide FR



ZoomC’est dans une tribune que lui a accordé hier le Washington Post que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, est revenu sur les erreurs commises par le réseau social ces derniers temps. Le jeune entrepreneur en profite pour présenter ses excuses auprès du public, assurant ne plus vouloir reproduire ces erreurs.
"Nous continuerons d'écouter"
« Nous avons entendu les retours », assure Mark Zuckerberg dans cette note. « Il y a besoin d’un moyen plus simple de contrôler l’information. Dans les prochaines semaines, nous ajouterons de nouveaux réglages beaucoup plus simples à utiliser pour contrôler la vie privée. Nous vous donnerons également un moyen simple de désactiver tous les services tiers. Nous travaillons pour rendre ces changements disponibles dès que possible ». Le fondateur de Facebook fait directement référence aux récentes critiques à l’encontre de son site.

Il en profite également pour revenir sur les points fondamentaux qu’il met en avant à propos de Facebook et de la vie privée. « Voici les principes selon lesquels Facebook fonctionne : vous avez le contrôle du partage de vos informations, nous ne partageons pas vos informations avec des personnes ou services que vous refusez, nous ne donnons pas vos informations personnelles aux publicitaires, nous ne vendons pas et ne vendrons jamais vos informations personnelles à qui que ce soit, nous garderons toujours Facebook gratuit pour tout le monde ». Assurant que « nous continuerons d’écouter », Mark Zuckerberg conclut cette note en indiquant que Facebook compte redoubler d’efforts pour « dialoguer avec ceux pour qui Facebook compte », et « donner aux gens le pouvoir de partager et de rendre le monde ouvert et connecté. »

Partager



Lire plus


X
Envoyer le lien de cette page par email :
Votre adresse *

Votre nom *

Adresse du destinataire *


* Les adresses email récoltées via ce formulaire ne sont pas enregistrées sur notre serveur et ne servent qu'à l'envoi demandé


Les logiciels qu’il ne fallait pas manquer cette semaine (Winamp, Seesmic, Twitter...)
















Liens commerciaux


Aimez en grand : BlackBerry® Storm2 TM 9520 Ecran cliquable tactile, Appareil photo 3.2 mégapixels En savoir plus





Commentaires


Soyez le premier à commenter cette news !
  • Votre commentaire :

Envoyer le commentaire
Le pseudo que vous avez indiqué est déjà utilisé par un membre, merci d'en choisir un autre
E-mail déjà enregistré
Nom d'utilisateur déjà existant mais sous une autre adresse e-mail
E-mail mal formaté
Une erreur est survenue
Merci de renseigner un pseudo (obligatoire, 3 caractères minimum)
Merci de renseigner votre e-mail (obligatoire)
Vous n'avez pas saisi de commentaire !





Liens commerciaux


Choisissez Dell Vostro avec la toute nouvelle gamme de processeurs 2010 Intel® Core™ désormais disponible à partir de seulement 329 €









Publicité




Liens commerciaux





Les offres du moment


SONY Cyber-Shot DSC-TX5 Rouge
298.99 €Digit Photo
http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274779573942&…

Samsung - ST60 - Appareil photo numériq …
136.14 €Amazon.fr
http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274779573942&…

Nikon Reflex Nikon D3x Body
5854.00 €Purnimadigital / Olantrade
http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274779573943&…

Canon PowerShot D10 - Appareil photo num …
287.66 €Dell Pro
http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274779573943&…

Adobe Systems 22011285 Adobe Audition - …
463.84 €Dell
http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274779573944&…










  • Newsletters




  • Tom’s Guide Bons Plans
  • Tom's Guide Hebdo (Voir un exemple )
  • La newsletter partenaires
  • Tom's Guide Quotidienne (Voir un exemple )
  • Tom’s Guide Partenaires
  • Tom’s Guide Téléchargement


Ok !







Publicité



Annonces Google
Le site 100% Musique
Découvrez la 1ère encyclopédie on-line, participative 100% Musique
www.AlloMusic.com







A propos de BestofMedia : Publicité | Emploi | Partenaires | Flux RSS | Plan du site | CNIL | Mentions légales | CGU | Contact
Tom's Guide France Tom's Guide Etats-Unis Tom's Hardware Allemagne Tom's Hardware Italie Tom's Hardware Royaume-Uni Tom's Hardware Irlande

    Copyright © 2000 - 2010 Bestofmedia Group - Tous droits réservés. – Tous les sites Tom's Guide
    _________________
    WEB MAK'S A BETTER WORLD


    Dernière édition par MARIO KEKIC le Mar 25 Mai - 14:44 (2010); édité 1 fois
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
    Publicité






    MessagePosté le: Mar 25 Mai - 10:54 (2010)    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    FORCE39
    Invité

    Hors ligne




    MessagePosté le: Mar 25 Mai - 10:58 (2010)    Sujet du message: HTTP://F39.NET Répondre en citant







    Copyright 200010




    Bienvenue dans la Force 39

    Nous avons été arnaquer par l'armée , nous avons faite la mission , c'était une pure trahison  ... Le Régiment 39 nous as envoyer a l'abattoir, un bain de sang , un vrai carnage .. nous étions pour eux de la reconnaissance humaines. 286 hommes ont péris ce jour la
    Malheureusement pour eux , nous sommes pas tous mort..  Les Soldats qui ont survécu , on formé ce groupe la Force 39 , nous sommes devenu peu a peu des rebelles de la guerre... La peur ? Quelle peur , nous pouvons plus avoir peur apres ce que nous avons vécu..


    Pour que l'armée ce souvienne de nous ... nous avons garder le 39 du Régiment


    Nouveau Projet du gouvernement. Les Prisoniers qui ont pas commis de meutres vous pouvez aller dans le régiment 39, vous serez payé et votre peine sera diminués , nous croyons que c'étais une bonne chose..


    Nous les avons crus , nous pouvions pas refuser cela.  Notre formation a duré 6 mois , dure et intense
    Oui une 2ieme chance.. pour nous c'étais l'idéale ...  Nous sommes pas des meutriers.. nous avons commis des voles etc.. mais pas des crimes, nous méritions pas cela...  286 Hommes ? pourquoi ? et les meutriers sont en prisons bien vivant ? Ils ont sacrifiés des hommes qui méritaient une 2ieme chance...  comme je disais , malheureusement pour eux.. ils restes des survivants...

    NOUS









    inscription fermée


    Revenir en haut
    MARIO KEKIC
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Mar 2009
    Messages: 908
    Localisation: PARIS
    Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
    Point(s): 115
    Moyenne de points: 0,13

    MessagePosté le: Mar 25 Mai - 11:18 (2010)    Sujet du message: http://trahison.com Répondre en citant

    Recherches apparentées Animation Software Planning Software
     
    f5.net
    Liens Sponsorisés
    Serveur Téléphonie SIP
    Centrex/Trunking SIP; Redondance Géographique et Numéro Unique
    www.teles.de



    .NET Unit Testing Tool
    Fast & easy .NET unit testing Get your free Download now!
    www.Typemock.com



    VoIP audioconference
    Audioconférence, visioconférence VoIP, mobilité, Centrex convergence
    www.andrexen.fr



    Optimisation Réseau
    Demandez ici l'audit GRATUIT de votre réseau par VDI box
    www.VDIconvergence.com



    Regardez la TV en live
    Vos émissions télé préférées. Regardez gratuitement.
    TVneto.com



    Test Management Tool
    Easy to use. Full test life cycle. Try it now for Free
    www.testuff.com



    Telephonie ip pabx
    IPBX Open Source Asterisk Économies sur le budget telecom
    www.pabx-diffusion.fr



    Touchscreen Software
    Kiosk le logiciel de pointe. Simple à utiliser. Testez-le gratuitement!
    www.provisio.com/SiteKiosk/



    Téléphonie sur IP
    Découvrez l'offre de téléphone VOIP la plus adaptée à votre entreprise.
    orange-business.com/VOIP



    Your Ads will love it
    Integrated Ad Serving for Display, Video and Mobile
    www.adtech.com



    Recherches apparentées
    Backup Software
    Crm Software
    Erp Software
    Inventory Software


    Wws Software
    Software Developer
    Managment Software


    Scheduling Software
    Software Components
    Fax Software









    _________________
    WEB MAK'S A BETTER WORLD


    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
    MARIO KEKIC
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Mar 2009
    Messages: 908
    Localisation: PARIS
    Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
    Point(s): 115
    Moyenne de points: 0,13

    MessagePosté le: Mar 25 Mai - 11:31 (2010)    Sujet du message: http://trahison.com Répondre en citant

    Tom's Hardware : News

    Tom's Guide | Tom's Games | Tom's Hardware Worldwide http://www.presence-pc.com/Tom's Hardware Italie Tom's Hardware Chine Tom's Hardware Taiwan Tom's Hardware Russie Tom's Hardware Turquie Tom's Hardware Allemagne Tom's Hardware Royaume-Uni Tom's Hardware Irland Tom's Hardware Hongrie Tom's Hardware Etats Unis  
    TOM'S HARDWARE
    Recherche OK



    Publicité



    Tom's Hardware > Actualités > Retard d'un trimestre pour dissipation thermique abusive
    Retard d'un trimestre pour dissipation thermique abusive
    13:28 - jeudi 7 août 2003 par Julien Foulquier - source: TT-Hardware



    Vous connaissez maintenant les problèmes de dissipation thermique trop élevés du Prescott, le futur Pentium 4 d'Intel (on parle de 100 Watts). Le "problème" est l'intégration de 1 Mo de cache à haute fréquence (3.4 GHz), le cache dissipant beaucoup.
    Si on passe du côté des processeurs pour ordinateurs portables, c'est encore plus problématique étant donné que ce critère est prépondérant. Le Dothan, successeur de l'actuel Pentium-M disposant lui de 2 Mo de cache, connait donc le même problème. Etant donné l'importance de ce critère pour ce marché, Intel a tout simplement repoussé sa sortie d'un trimestre, trimestre durant lequel Intel va s'efforcer de redessiner la puce pour gagner quelques précieux watts...

     


    Partager


    X
    Envoyer le lien de cette page par email :
    Votre adresse *

    Votre nom *

    Adresse du destinataire *

    Envoyer
    * Les adresses email récoltées via ce formulaire ne sont pas enregistrées sur notre serveur et ne servent qu'à l'envoi demandé


    Windows Longhorn : armez-vous d'une bonne carte 3D
    nVIDIA sur le point de résoudre ses problèmes













    Liens commerciaux


    Aimez en grand : BlackBerry® Storm2 TM 9520 Ecran cliquable tactile, Appareil photo 3.2 mégapixels En savoir plus





    Commentaires
    Ajouter un commentaire

    Lire les commentaires sur le forum
    Voir les posts : Par défaut Tous Les bonnes notes Les notes insuffisantes


    nicoprog 07/08/2003 13:44

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 07/08/2003 13:49

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    mrbebert 07/08/2003 13:50

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Rahlala 07/08/2003 13:56

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    v10ware 07/08/2003 14:02

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Koa 07/08/2003 14:03

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    XLOM 07/08/2003 14:50

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 07/08/2003 14:55

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    joce 07/08/2003 15:03

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 07/08/2003 15:15

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Nesskiel 07/08/2003 15:15

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 07/08/2003 15:18

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Nesskiel 07/08/2003 15:26

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    v10ware 07/08/2003 15:34

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    pastor 07/08/2003 16:36

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 07/08/2003 17:17

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    yan55 07/08/2003 17:41

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Nesskiel 07/08/2003 18:05

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Nesskiel 07/08/2003 18:11

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 07/08/2003 18:23

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    metos 07/08/2003 18:48

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    metos 07/08/2003 18:50

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    unhunter 08/08/2003 01:10

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    smileykopat 08/08/2003 09:23

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 08/08/2003 09:46

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    Polio 08/08/2003 10:31

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…






    abc 08/08/2003 10:35

    Masquer
    -0+




    Les logiciels de messagerie instantanée tels que AOL Messenger, Yahoo Messenger mais surtout MSN Messenger sont, depuis le début de l'année, la cible des pirates qui ont trouvé là un nouveau vecteur de propagation de leurs malwares…



    Pour le moment, ces petites vermines restent assez inoffensives, mais les experts redoutent qu'ils fassent rapidement place à des virus et autres vers.



    Selon ZdNet, "Il y a un an les programmes malveillants transitant par messagerie instantanée n'en étaient qu'à l'état de proof of concept", "À l'automne 2004, ils sont devenus une réalité et nous observons une nette accélération des attaques depuis le début 2005".



    On se rappelle de Bropia (voir l'actualité du 10 février 2005) qui a entraîné dans sa suite plus d'une vingtaine de variantes (cf. cette actualité) et a été suivi, en mars, de Kelvir et Serflog. Ces vermines sont déjà trois fois plus nombreux qu'en 2004 à la même période. "Et ce n'est qu'un début", affirment les experts en sécurité.

    "La messagerie classique étant de plus en plus sécurisée, il y a un déplacement de l'attention des auteurs de programmes malveillants vers les applications de messagerie instantanée", estime ainsi Phillip Hallam-Baker, chercheur chez Verisign.



    Toutefois, selon les analystes les entreprises semblent moins concernées que le grand public, qui utilise beaucoup plus la messagerie instantanée. Il faut dire que leurs connexions Internet ne sont pas utilisées pour les mêmes applications.




    En revanche, Chez ZdNet, on craint la propagation de véritables virus…



    Selon notre confrère, un type de malware serait en train de se développer, sa technique est simple : le programme va d'abord envoyer un message piégé à l'ensemble des contacts du carnet d'adresses du logiciel de messagerie. Puis, il modifiera le système du PC en ouvrant des backdoors, permettant ainsi une prise de contrôle à distance de la machine. A l'instar de certains virus connus, il tentera également de désactiver les éventuels antivirus ou firewalls.



    "Les utilisateurs vont devoir appliquer les mêmes règles de sécurité qu'ils connaissent déjà pour la messagerie classique", indique Share Coursen, consultant chez l'éditeur d'anti-virus Kaspersky Labs.



    Les experts s'accordent à dire que l'apparition de vrais virus pour messagerie instantanée est proche. "Cela ne serait pas une surprise aujourd'hui", indique ainsi Ero Carrear, chercher antivirus chez l'éditeur F-Secure, à notre confrère. "Il faut juste le temps d'identifier des failles dans les outils de messagerie pouvant être facilement exploitées".



    Tout ceci est fort rassurant, et nul doute que nos chers éditeurs d'antivirus sauront protéger nos ordinateurs de ces vilains méchants pirates…









    Ce sujet ne peut plus être commenté.


    Liens commerciaux


    Choisissez Dell Vostro avec la toute nouvelle gamme de processeurs 2010 Intel® Core™ désormais disponible à partir de seulement 329 €






    Publicité
    Publicité

    Les offres du moment

    PACKARD BELL Ordi PACKARD BELL Imédia A …
    399.00 €boulanger.fr
    http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274778684573&…

    EPSON - STYLUS SX 215
    57.51 €Discounteo
    http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274778684573&…

    Memup MediaDisk LX LAN 1500 Go Full HD 1 …
    199.79 €Cdiscount
    http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274778684573&…

    ASUS EEEPC1001HA-BLK003X
    228.70 €Darty.com
    http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274778684574&…

    SAMSUNG CLX-3175FW - SAMSUNG - Multifonc …
    321.49 €LaBoutiqueDuNet
    http://fr.shoppingapis.kelkoo.com/ctl/go/sitesearchGo?.ts=1274778684574&…





    Emploi & Formation

    Voir toutes les offres


    Annonces Google
    Ordinateurs Dell Optiplex
    Supers Offres sur les Dell Optiplex à Technologie Intel®: Faite vite!
    www.Dell.com/fr



    Newsletters


    Ok !


    • Besoin d'aide ? Publiez votre question
    • Titre du message :
      Avant de poser votre question, pensez à chercher si une réponse existe déjà, en utilisant le champ de recherche (en haut de cette page). Pour obtenir une réponse plus facilement, rédigez votre question avec soin (pas de SMS) et détaillez votre problème.
    • Détaillez votre question :
    • Catégorie de la question :  
      Précisez la sous-catégorie :  
    • Publier Publier

    Shopping


    Partenaires




    Thématiques : Processeur  | Carte graphique  | Cloud computing  | Développement  | Green IT  | Stockage pro
    Allemagne | Grande Bretagne | USA | Russie | Italie | Hongrie | Turquie | Chine | Taiwan
    À propos de Bestofmedia : Publicité | Le groupe | Presse | Contact | Flux RSS | Plan du site | Infos | Mentions légales | CGU
      Copyright © 1999 - 2010 Bestofmedia Group - Tous droits réservés. – Tous les sites Tom's Hardware





      _________________
      WEB MAK'S A BETTER WORLD


      Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
      MARIO KEKIC
      Administrateur

      Hors ligne

      Inscrit le: 25 Mar 2009
      Messages: 908
      Localisation: PARIS
      Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
      Point(s): 115
      Moyenne de points: 0,13

      MessagePosté le: Mar 25 Mai - 11:58 (2010)    Sujet du message: http://trahison.com Répondre en citant

      [media]
      [/media]
      _________________
      WEB MAK'S A BETTER WORLD


      Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
      MARIO KEKIC
      Administrateur

      Hors ligne

      Inscrit le: 25 Mar 2009
      Messages: 908
      Localisation: PARIS
      Masculin Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
      Point(s): 115
      Moyenne de points: 0,13

      MessagePosté le: Mar 25 Mai - 12:12 (2010)    Sujet du message: http://trahison.com Répondre en citant











       



      Options
      Disable

      about:blank

      Get Free Shots

       http://souklaye.wordpress.com/2010/04/14/inside-my-nombril-0-im-not-a-peopl… 




       




      http://shots.snap.com/explore/17140/?key=e5a3c1e6dff5de35b1c6e7c470411886&a…http://www.snap.com/about/shots1.php?source=pub-2311827-www.wordpress.com&a…




      Sylvain SouklayeMisanthropie d'utilité publique

      Flux Articles Commentaires

      Inside my nombril (0) I’m not a people person
      avril 14, 2010 par souklaye



      Paris s’éteint pour mieux briller entre légitime défonce et instincts débridés. La gueule de bois en société a l’honnêteté que la lucidité solitaire lui envie.
      De nos jours, les orgies civilisées s’organisent au rythme des préliminaires de l’happy hour les yeux dans les yeux et des afters à même la cuvette des toilettes. Le bar vacille, tournoie et s’effondre à la hauteur des talons de rigueur. Les visages sont parés de leurs plus beaux sourires, les éclats de rire adoubent la moindre des futilités en toute circonstance. Les dents jaunes, chacun se rassure en fixant les mains usées de son voisin, pourquoi regarder dans sa prunelle lorsque la vérité sort de son profil virtuel?
      Les serveurs viennent poliment au secours des crises de Foi, dans un cynisme reflétant au mieux la venue de l’addition. Heureusement qu’il y a le nombre pour nous détourner de nous-mêmes. Une bande d’amis, cela excuse toutes les lâchetés et certifie toutes les hypocrisies, passer un bon moment, voilà la nouvelle dictature en vogue.
      Les verres s’entrechoquent sans discontinu comme pour survivre à la nuit une dernière fois, de regards lubriques en frustrations économiques, il ne reste guère que notre salive pour nous accompagner à la couche. Rien ne se perd tout se pimp, ton parfum de jouvencelle deviendra une odeur de Booty-call.
      Nul ne cherche l’ivresse, tout le monde quémande l’oubli. La table donne la parole au peuple de la muselière qui, à l’écouter, referait bien le monde s’il avait 5 minutes et un levier. Cholestérol obligatoire, chaleur humaine, mythomanie humanitaire, alcoolémie culturelle et nicotine à l’extérieur, en cercle, si possible. Les adeptes de la bienséance et du porno-soft ont pour usage la sympathie automatique et la fraternisation éthylique. Le bar expulse les derniers récalcitrants, fuyant en trébuchant leur bière à la main, avant de beugler à la face de la rue leur euphorie transitoire. Les clefs de voiture se perdent, les Vélibs disparaissent, le chemin se déforme, se dérobe sous les semelles défigurées et les pertes de mémoire du soir valent bien l’inconnu(e) à côté, le matin. Ouf, sauvé, voilà le cadavre du préservatif!
      Il y a comme une odeur de fin du monde, mais même pour appuyer sur le bouton, personne n’est volontaire… Et moi, le masque trop humain, je m’emmerde comme cela devrait être interdit !

      Pfff, bientôt rattrapé par la trentaine, je vais finir par ne plus être un nègre, ni un banlieusard, ma fiche d’imposition me le doit bien et les cimetières se remplissent de mes anciens compagnons de jeu. De quoi assouvir le fantasme du duo parfait : origine contrôlée et packaging normalisé.
      Un jour, mon ventre prendra l’avance qu’il mérite sur mes pieds, j’aurai plus d’intelligence que d’esprit et je saurai mentir pour jouir en public. Les présidents succèderont aux ravalements de façade, la fin des temps deviendra la destination à la mode, l’urbanisme nous tuera au nom de l’écologie et je serai un homme bien. Ce jour là, sans témoin, enfin débarrassé de toute espèce de personnalité et prêt à être mastiqué jusqu’à la mise en bière, j’aurai beau avoir cotisé mais il demeurera une zone d’ombre qui m’empêchera d’intégrer la grande famille des Hommes : ma misanthropie !
      Ce bruit sourd, lancinant, omniprésent, salvateur au centre de ma tête, enfantant une légion de veines et un regard inquisiteur à la vue de la prospérité du pauvre, ce magnifique cadeau faisant de mon prochain un obstacle à franchir pour voir l’horizon d’aussi prêt que je puisse le toucher pour le remettre en question !
      Ne vous méprenez pas, mon affectueuse détestation du genre humain ne fait pas partie de la classe des «haters», de petites gens transformant leurs frustrations adolescentes en produits dérivés, afin d’obtenir de tous, l’attention que maman n’avait pas près du bac à sable. Dans toute profession de Foi, il y a des imposteurs, mais je planterai chacune de leurs têtes malfaisantes en lieu et place d’un panneau de sens interdit…
      Là, je vous parle à coeur ouvert, de cet amour contrarié qui me rongera jusqu’à mon lit de mort en pestant sur la déliquescence du système hospitalier et le centre de gravité trop bas d’une infirmière trop gironde pour venir me langer avant l’accident ; de ce sentiment me poussant à être honnête en dépit de mon compte en banque, celui m’octroyant le venin des gens bien. Il n’y a qu’une seule issue à tout cela, la solitude, hélas, beaucoup en parlent, mais peu la veulent.
      C’est à partir de l’âge de raison que j’ai vu le monde comme une grande télévision privée, en plus précaire, condamnée à la fermeture depuis le premier jour d’antenne, mais qui s’échine à trouver un sens et une occupation à cette expérience touchant à sa fin. Avec ce type de bagage, comment s’en sortir en évitant l’hôpital psychiatrique et le suicide préventif ? Il faut soit faire semblant, soit être invisible, mais avec mon afro logée sur le crâne, il me faudrait une troisième option en pleine tractation sur le sort du monde, ponctuée de rhétorique et de LoL.
      Moi, j’aime le monde pour ce qu’il est et pas pour ce qu’il devrait être. Voilà la nature du contentieux avec mes voisins de corbillards.

      À force de diverger sur l’avenir d’une fin prévisible par écrans interposés, derrière des verres à vider, tout est devenu une affaire de publicité, de part de marché, de cibles supposées. Certes je n’aime pas les gens, mais je ne fais pas semblant de les considérer en leur laissant ma place dans les transports en commun bondés alors que personne ne veut s’effleurer et encore moins se toucher. La générosité, les civilités, oui, mais à distance réglementaire, s’il vous plaît…
      En représentation permanente dans une ville aux allures de musée, les partisans de l’humanisme confondent tourisme et taxidermie en espérant une part du patrimoine pour la vendre au plus offrant et ne jamais lui céder. Le temps est à l’orage, l’apocalypse se fait attendre et l’on préfère les hypothèses à l’hypophyse.
      Nous ne discutons pas, nous condamnons, investis par la vérité, d’une voix gueularde et avec cet index prophétique retournant dans sa poche lorsque le temps des basses besognes fait son entrée ! Il y a des droites qui se perdent et des Smileys qui persistent.
      Quand le devoir n’opère pas sur le clavier, les détenteurs de la justice morale s’engouffrent dans des manifestations leur louant des occupations aux relents de dignité sociale et de festivités révolutionnaires. Mais ne nous y trompons pas, la part d’égoïsme de l’auteur d’un slogan sur une pancarte parmi d’autres prévaut toujours sur un avenir en commun. Et à la question «Et moi qu’est-ce que je fais ?» la réponse est rien. Il n’y a rien à sauver, excepté les apparences et je ne dois rien à personne.
      Pauvres de nous, les illustres ayant leur nom dans une rue doivent regretter l’anonymat en nous voyant taillader l’Histoire et la mémoire au gré de la technologie et de nos fantaisies politiques. La modernité administre ses biens en les envoyant se battre pour un bout de tract, un goût supérieur, un morceau de terre ou un cul sur la sellette. Et le pire dans cette partie de dupes, c’est que j’en suis venu à développer un honneur qui ne m’était pas dévolu à la naissance, celui-là même qui parfois me permet de parler sans faire mal au détour d’un apéritif. La bile a mauvaise presse, mais vous ne m’oublierez pas de sitôt lorsque vous vous interrogerez sur le trône, un magazine à la main, sur la part de vous que j’ai pris en sortant de vos vies.
      Me concernant, je donne toujours aux cons ce bénéfice du doute que les propriétaires du savoir ne méritent pas. Je préfère ceux qui en ont dans le ventre à ceux qui prétendent en avoir dans la tête. Le vécu cela ne s’achète pas, cela ne s’invente pas.
      Mais les couloirs de l’intelligence dispensent à qui veut l’entendre que l’institution a pris le pas sur le bon sens pour le bien de tous. Ceux évoquant «les gens» comme une chose, ont une manière bien à eux d’imposer leurs vérités hiérarchiques comme une réalité inéluctable. Le petit peuple a pour lui la mauvaise foi et leurs voisins du dessus la culpabilité pour tirer les ficelles. Maintenant la lutte des classes se passe devant la machine à café et chacun garde le silence, en n’en pensant pas moins.
      En meute, je prends la parole lorsque l’on m’y invite, parce que je parle plus fort, parce que je ne cherche plus à avoir raison. Il y a du temps que l’on ne rattrape jamais. Et l’horloge faiblit toujours et encore face aux assaut des convictions sans lendemain, en mettant sur un piédestal l’utopie nécessaire à toute vie.
      Hum, les philanthropes ont souvent le fanatisme béat ou les moyens de leur mensonge. Installés en rang d’oignons, les regards de connivence, les ongles rongés, les uns finissant les phrases des autres, attestant ainsi qu’il n’est point question de libre arbitre mais de leçons bien apprises. Et malheur à celui qui n’est pas en accord avec la vitrine de la petite boutique démocratique!
      Sobre et l’humanomètre à zéro, je ne regrette pas le temps dépensé avec mes semblables, il faut bien donner signe de vie et d’envie pour continuer à faire partie du club. Mais, je suis toujours stupéfait du potentiel de masochisme des justes, plus on leur fait mal plus ils vous aiment, secrètement… je n’aime pas les gens, mais je les prends comme ils sont.



      Publié dans Inside my nombril | Taggé aimer, bar, batman, boire, bon sens, bonheur, collectivité, croire, dark night, ensemble, gens, hair, I'm not a people person, Inside my nombril, institution, l'enfer, le misanthrope, manger, misanthrope, molière, peuple, philanthrope, savoir faire, savoir vivre, Sociabilité | 4 commentaires
      4 réponses
      1. le avril 14, 2010 à 11:10 | Répondre
        Rouge Le Renard
        Loool lol lOl laul laule lôle leaule LOL je suis “cool” hein ?!
        teins ça fait longtemps que j’avais pas apprécié un de tes textes.
        Je le qualifierais de “bon digestif” !


      2. le avril 15, 2010 à 5:21 | Répondre Prévision de l’observateur : Règlement de compte avec mes cordes vocales « Sylvain Souklaye
        [...] de la séquence de Blahblah-ologie, vous trouverez une nouvel épisode humaniste de  »Inside my nombril«  où j’aborderai, non sans peine, mes douloureuses relations avec la [...]


      3. le mai 25, 2010 à 11:07 | Répondre
        MARIO KEKIC
        [media]
        [/media]







      Syndication RSS

      Laisser un commentaire
      Cliquer ici pour annuler la réponse.
      Nom (obligatoire)
      E-mail (obligatoire)
      Site web




      M’aviser des nouveaux commentaires par courriel.
      Avertissez-moi par courriel lors de la parution de nouveaux articles.


       




      Bloguez sur WordPress.com.
      Thème: Mistylook par Sadish.



      _________________
      WEB MAK'S A BETTER WORLD


      Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN
      ACCOMPTE
      Invité

      Hors ligne




      MessagePosté le: Mar 25 Mai - 13:11 (2010)    Sujet du message: APRES L'HEURE, C'ET TROPS TARD ! Don't miss MARIO KEKIC Répondre en citant


      Inscription
      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! est sur FacebookInscrivez-vous sur Facebook pour communiquer avec "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?!




       


      Mais ou est ma tune ???

      Si vous aussi vous etes degoutez de se proverbe devenez fan

      1000 : X
      2000 : X
      3000 : X
      4000 : X
      5000 : X
      10000 : X
      20000 : X
      30000 : X
      40000 : X
      50000 : X



      75 668 personnes aiment ça

      Ludovic le Badezet


      Jordan Delagoutte


      Hélène Goubet



      Jean Luc Alfonsi


      Stéphanie Klein


      Didia Verissel






      Photos
      1 albumAfficher tout

      TuneCréé il y a environ 4 mois




      2 photos de fanAfficher tout




      Liens
      3 sur 148 liensAfficher tout



      Créer une Page pour mon entrepriseSignaler : Page



      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?!J’aime









      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! Vaut avoir connu l'amour et l'avoir perdu ou ne pas avoir connu ?
      6 mars, à 03:58 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (193)Masquer le feedback (193)

      Antony Dupire, Marie Duval, Zineb Lahlou et 50 autres personnes aiment ça.



      Afficher les 140 commentaires





      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! On depasse les 30000 ! Merci a tous =)
      4 mars, à 07:46 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (77)Masquer le feedback (77)

      Stéphanie Dit Fanny, Yves Forgues, Patricia Montegut et 42 autres personnes aiment ça.



      Afficher les 32 commentaires





      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! Merci a tous pour avoir rejoind se groupe continuez a inviter des amis !
      14 février, à 01:38 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (41)Masquer le feedback (41)

      Anne Gilis, Jean-Martin Rathmès, Micheline Hamchaoui et 23 autres personnes aiment ça.




      Matthieu Garcia
      http://business-methods.blogspot.com/2010/04/site-en-construction.html

      9 mai, à 15:33



      Morgan Mestre
      http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Kiffe-etreCalle-sur-ton-Canape/126064984077470?ref=sgm
      "Kiffé 'etre'Callé' sur ton Canapé'!"

      15 mai, à 06:38






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! 6000 ??
      10 février, à 10:09 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (16)Masquer le feedback (16)

      Lise Tabary, Patricia Celin, Wilfried Larant et 9 autres personnes aiment ça.




      Morgan Mestre
      http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Kiffe-etreCalle-sur-ton-Canape/126064984077470?ref=sgm
      "Kiffé 'etre'Callé' sur ton Canapé'!"

      15 mai, à 06:38






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! 4313 fans !! Woaoow !!
      8 février, à 12:52 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (9)Masquer le feedback (9)

      Emilie Cousin, Freddy Tetard A Hublot et 2 autres personnes aiment ça.




      Morgan Mestre
      http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Kiffe-etreCalle-sur-ton-Canape/126064984077470?ref=sgm
      "Kiffé 'etre'Callé' sur ton Canapé'!"

      15 mai, à 06:38






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! 2596 Fans ! A quand les 3000 ???
      5 février, à 23:07 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (10)Masquer le feedback (10)

      Quentin Prioux, Marcel Legrand, Sandra Leroux-compagne et 6 autres personnes aiment ça.



      Seif Hmida
      http://www.facebook.com/group.php?gid=384810177109&ref=mf

      9 mars, à 14:21






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! 1052 !! On a passer le cap des 1000 prochaine etape euhhh..... 1053 ? ;p
      2 février, à 10:22 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (5)Masquer le feedback (5)

      Cricrou Valadeau, Maxime Gvn et Wilfried Larant aiment ça.



      Tom Metanire
      wai fuck ce proverbe !! ^^'

      5 février, à 11:42



      Seif Hmida
      http://www.facebook.com/group.php?gid=384810177109&ref=mf

      9 mars, à 14:21






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! 855 Fans !! Aller bientot les 1000 !
      1 février, à 13:59 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (2)Masquer le feedback (2)

      Wilfried Larant aime ça.



      Seif Hmida
      http://www.facebook.com/group.php?gid=384810177109&ref=mf

      9 mars, à 14:21






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! Hehe 375 fans !! Continuez a invitez vos amis nous ne sommes pas les seuls a etre dans se cas la Very Happy
      31 janvier, à 13:36 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (3)Masquer le feedback (3)

      Marine Fournier et Wilfried Larant aiment ça.



      Seif Hmida
      http://www.facebook.com/group.php?gid=384810177109&ref=mf

      9 mars, à 14:21






      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?!



      Tune



      30 janvier, à 07:07 · Commenter · J’aime · Afficher le feedback (35)Masquer le feedback (35)




      Hubert Erhard, Ludovic Simon, Lydia Ferreira et 22 autres personnes aiment ça.




      Seif Hmida
      http://www.facebook.com/group.php?gid=384810177109&ref=mf

      9 mars, à 14:21



      Nico Carpentier
      trop cool...!!!.il est ou le hangard...???.tu partage dis...???.lol.boujou.tchouss

      29 avril, à 08:34





      Activité récente

      "Malheureux en amour , heureux en argent" Il est ou mon pognon ?! a rejoint Facebook.






      Publications plus anciennes












      Facebook © 2010
      Français (France)

      À propos dePublicitéDéveloppeursEmploisConditionsRechercher des amisConfidentialitéMobileAideBlogBadges


      Revenir en haut
      CHAMPIONS DU MONDE
      Invité

      Hors ligne




      MessagePosté le: Mar 25 Mai - 13:35 (2010)    Sujet du message: METS TA KGOULE SI T'AS LA GUAULE ! Répondre en citant

      [media]


      <strong>JUSTE UN PETIT BOUT DE MY LIFE</strong>
      [/media]


      Revenir en haut
      JAWHED
      Invité

      Hors ligne




      MessagePosté le: Mar 25 Mai - 14:23 (2010)    Sujet du message: FADLI-TIME Répondre en citant


      AllMilitary.com



      Username
      Password


      Sign Up!Forgot password?



      HomeMilitary Forum 2008 Election Spouse & FamilyBlogVA BenefitsGI BillRelocationJobsMilitary TipsCup o' JoeeCard Join Login

       
      Announcement
      Join the AllMilitary.com Facebook Group and put a face to the name for AllMilitary.com Community!!



      Marine Band

      1 - 17 of 17 postsPage: 1


      #1  2009-09-27 11:01:36
      xracer Member Registered: 2009-07-26 Posts: 65
      I just read an article about the Marine Band coming to Seattle to perform. The article also stated that members are "Bona Fide Marines"even though they are not required to complete Marine Boot Camp. I don't think I knew this before, and find it a little strange. The article also stated that members enter the band as staff sgts and are paid $51,000 per year. Does this mean that these musicians just come out of civilian life and are given stripes and don't even have to "claim the title"? Can anyone enlighten me?


      All Corps All the Time


      Offline





      #2  2009-09-27 13:55:31
      Captain Kirk Top Gun Member
      Registered: 2007-10-05 Posts: 9155
      xracer,

      That is not right. I have seen band members at 8th &I evening parade at Marine Barracks DC who are Corporals and Lance Corporals. I also know that ALL Marines complete boot camp or they do not become Marines period.

      Can you get some back up on this?





      Offline





      #3  2009-09-27 14:32:54
      LimaCharlie Member Registered: 2009-07-11 Posts: 62
      CAPT:

      I am afraid you are incorrect.  Like the other services, the USMC is having difficulty attracting and retaining musicians; so they have adapted an new policy.

      Here it is:

      "Musicians are currently selected through an audition process similar to that of major symphony orchestras.  Those selected must also pass a physical examination -- it is still the Marine Corps, troops!  But, successful applicants enlist for four years "for duty with the U.S. Marine Band only," and there is no boot camp.  Further, each new band member is immediately appointed to the rank of Staff Sergeant.  What a deal!  Historically, more than 90 percent of Marine Band members serve for 20 years or more."

      Have a friend who has both a son and a daughter in the Commandant's Own, never went to boot camp, but they are still held to the same high standards as other Marines, to include PT and grooming.  Both have been in for over 10 years and wouldn't change it for anything.

      LimaCharlie out!


      AIRBORNE!

      LimaCharlie, out.....
      Combat Veteran / USA, FLANG, USAR, GASDF


      Offline








      Free J-shirt after 50 posts in Joe's Forum. Lookin' good.





      #4  2009-09-27 15:36:24
      Captain Kirk Top Gun Member
      Registered: 2007-10-05 Posts: 9155
      There goes the Neighborhood LC!  LOL.





      Offline





      #5  2009-09-27 16:01:53
      LimaCharlie Member Registered: 2009-07-11 Posts: 62
      Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!  Hey, we need to keep the music playing, and we need quality musicians.  Sooooooooo, everybody gives alittle.  I guess...........


      AIRBORNE!

      LimaCharlie, out.....
      Combat Veteran / USA, FLANG, USAR, GASDF


      Offline





      #6  2009-09-27 20:17:03
      Captain Kirk Top Gun Member
      Registered: 2007-10-05 Posts: 9155
      Bottom Line LC, no Boot camp no Marine Corps EGA!

      They are Maine Corps band not Marine Corps!
      Last edited by Captain Kirk (2009-09-27 20:17:18)





      Offline





      #7  2009-09-28 06:08:45
      jawhed New Member Registered: 2006-12-30 Posts: 23
      then they are the band FOR the marine corps  not the marine corps band ,but why are they entitled wear the EGA if not earned!!!  its just a band





      Offline





      #8  2009-09-28 06:16:06
      Captain Kirk Top Gun Member
      Registered: 2007-10-05 Posts: 9155
      Citation:
      jawhed wrote:
      then they are the band FOR the marine corps  not the marine corps band ,but why are they entitled wear the EGA if not earned!!!  its just a band



      jawhead,

      Good question. No one except Marines is entitled to wear the EGA or to be called Marines.

      I also hope they are not entitled to wear the blood stripe?
      Last edited by Captain Kirk (2009-09-28 06:17:11)





      Offline





      #9  2009-09-28 13:10:19
      MarineAuntie Supreme Member
      Registered: 2008-05-22 Posts: 3962
      LC's facts are correct.  Last year I met a member of the Marine Band who told me she'd never been to boot camp.  They follow a grueling schedule of appearances, both indoors and out, and in all kinds of weather.  They do go through training in military courtesies and etiquette and are expected to comport themselves with a very high degree of professionalism and discipline.  I guess technically they aren't real Marines, but their service brings a lot of attention to the USMC.  No one can attend one of their concerts at the 8th and I barracks or at the Iwo Jima Memorial without being moved by patriotic pride and deep admiration for the Marine Corps, and their stirring martial music just enhances the awesome work of the Honor Guard.


      Sir Thomas More: What would you do? Cut ... through the law to get after the Devil?
      William Roper: Yes, I'd cut down every law in England to do that!
      Sir Thomas More: Oh? And when the last law was down, and the Devil turned 'round on you, where would you hide, Roper, the laws all being flat? ... [D]o you really think you could stand upright in the winds that would blow then? Yes, I'd give the Devil benefit of law, for my own safety's sake!


      Offline





      #10  2009-09-28 13:56:43
      xracer Member Registered: 2009-07-26 Posts: 65
      I got my information from the Wikipedia feature on the internet. It appears that band members don't wear standard Marine Dress Blues, but a similar uniform with red blouses and no blood stripes. It looks like they do, however, have an EGA on their collars and cover. Since the EGA and the title, U.S. Marine must be earned via Boot Camp, why couldn't another device be designed for their collars and covers, and they be referred to as "Bandsman" or"Bandswoman" instead of Marine. My statements are not meant to minimize my appreciation for the Band. I had the pleasure of seeing them at 8th and I a couple of years ago.
      I have also seen the Marine Bands attached to MCRDSD and MAS Miramar and they are just as good as "The Presidents own".
      Last edited by xracer (2009-09-28 15:39:24)


      All Corps All the Time


      Offline





      #11  2009-09-28 14:05:55
      Captain Kirk Top Gun Member
      Registered: 2007-10-05 Posts: 9155
      Citation:
      xracer wrote:
      I got my information from the Wikapedia feature on the internet. It appears that band members don't wear standard Marine Dress Blues, but a similar uniform with red blouses and no blood stripes. It looks like they do, however, have an EGA on their collars and cover. Since the EGA and the title, U.S. Marine must be earned via Boot Camp, why couldn't another device be designed for their collars and covers, and they be referred to as "Bandsman" or"Bandswoman" instead of Marine. My statements are not meant to minimize my appreciation for the Band. I had the pleasure of seeing them at 8th and I a couple of years ago.
      I have also seen the Marine Bands attached to MCRDSD and MAS Miramar and they are just as good as "The Presidents own".



      I concur xracer, I appreciate the great job they do promoting the Corps but we Marines are a bit particular about who can wear  the EGA and the name Marine.





      Offline





      #12  2009-09-28 14:51:27
      whats_in_my_pocket Moderator
      Registered: 2007-04-12
      http://www.marineband.usmc.mil/career_i … ements.htm